Mardi 21 septembre 2021
TEST: 2238

L’école française de Samui se métamorphose et épouse le cursus anglais

Par Catherine Vanesse | Publié le 07/07/2021 à 00:00 | Mis à jour le 07/07/2021 à 05:45
Photo : Le plan de la Windfield International School qui ouvrira ses portes en septembre. Une journée “Portes ouvertes” sera organisée le 18 juillet
Ecole Windfield International a Koh Samui

Nouveau lieu, nouvelle infrastructure : l’École Française Internationale de Koh Samui devient Windfield International School et propose deux cursus scolaires, un français et un anglais.

L’École Française Internationale de Koh Samui s’apprête à prendre ses quartiers sur un nouveau campus et à changer de nom pour devenir Windfield International School. Cette nouvelle école accueillera dès la rentrée scolaire de septembre 2021 les élèves de la maternelle à la terminale dans le quartier de Lamai, à l’est de l’île de Samui. Les élèves auront la possibilité de s’inscrire au programme français (homologué par l’AEFE, l’Agence pour l’enseignement français à l’étranger) ou au programme international de Cambridge. 

Le directeur de l’École Française Internationale de Koh Samui, Stéphane Salaün est à l’origine de ce projet de nouvelle école. La Windfield International School est née de la rencontre entre Stéphane Salaün avec un couple d'entrepreneurs de Bangkok, Sompob et Samat Yongsiri ainsi que par l’obligation pour l’École Internationale Française de déménager et d’agrandir ses locaux. 

L’Ecole française devenait trop petite et, vu que le nouveau terrain est grand puisque nous disposons de 5 rais (8.000 mètres carrés), nous nous sommes dit que nous allions également inclure une section anglophone”, explique Stéphane Salaün.

L’association de deux programmes scolaires différents au sein d’un même établissement est loin d’être une formule unique. A Phuket, l’école internationale BCIS fonctionne sur le même modèle en offrant la possibilité de choisir entre deux cursus. 

Passerelles multiples entre les deux programmes

Néanmoins, l’originalité de ce nouvel établissement est de proposer de nombreuses passerelles entre les deux programmes avec des cours communs tels que le sport, l’art, la musique, qui seront enseignés soit en français soit en anglais. “Nous proposons deux programmes scolaires, les élèves s’inscrivent à l’un ou l’autre, passent les examens et obtiennent des certifications scolaires propres au programme qu’ils suivent. Par contre, nous avons inclus des cours communs, où les enfants, peu importe leur langue maternelle, participent ensemble. L’idée est de permettre aux enfants d’être baignés dans les deux langues”, ajoute le directeur. 

Pour Stéphane Salaün, avoir deux cursus est un véritable atout pour les enfants francophones qui sont actuellement inscrits afin qu’ils soient immergés dans un univers bilingue. Mais l’école pourrait aussi séduire les enfants français qui sont actuellement dans une autre école internationale de l’île. “Ces enfants pourraient continuer de suivre le curriculum britannique tout en ayant une plus grande exposition à la langue française. Nous avons également de nombreux Russes qui sont intéressés par notre école pour suivre le programme britannique tout en offrant des cours de français”, détaille-t-il. 

L’offre des écoles internationales s’élargit à Samui

L’île de Koh Samui dispose actuellement de six écoles internationales, dont quatre proposant un programme en anglais. L’ouverture du nouveau campus, Windfield International School, élargit encore un peu plus le choix tout en restant dans une gamme de prix dans la moyenne des autres établissements. 

Un cursus complet en primaire (Year 1 à Year 6) revient à 1,2 million de bahts (31.000 euros) pour le programme en anglais tandis que le programme français est un peu moins cher. À titre de comparaison, l’ensemble des classes primaires l’International School de Samui revient à 2,5 millions de bahts (65.000 euros) et l’école la moins chère est la Lamai International School avec des frais de scolarité s’élevant à 1 million de bahts (26.000 euros).

À ce jour, la section francophone de Windfield International School compte une centaine d’inscriptions alors que les chiffres ne sont pas encore confirmés pour le programme anglais. Au total, l’école peut accueillir entre 250 et 300 élèves. 

Une journée “Portes ouvertes” sera organisée le 18 juillet. 

https://www.ecolesamui.com/
https://school-samui.com/ 

catherine_vanesse-LPJ-Bangkok

Catherine Vanesse

Installée en Thaïlande depuis 2013 après avoir travaillé pendant 8 ans pour RTL Belgique, Catherine a collaboré avec des médias francophones locaux avant de devenir co-rédactrice en chef pour Lepetitjournal.com Bangkok (et correspondante RTL Belgium)
0 Commentaire (s) Réagir