Mercredi 22 septembre 2021
TEST: 2238

La Thaïlande assure que les expatriés auront leur vaccin COVID-19

Par Lepetitjournal.com Bangkok avec Reuters | Publié le 07/05/2021 à 00:00 | Mis à jour le 10/05/2021 à 03:35
Photo : REUTERS / Athit Perawongmetha - La Thaïlande a dit qu'elle prévoyait d'inclure les 3 millions d'étrangers dans son programme de vaccination contre le Covid-19
Un médecin préparant une dose de vaccin contre la Covid-19

La Thaïlande a confirmé jeudi qu'elle prévoyait d'inclure quelque 3 millions d'étrangers vivant dans le royaume dans son programme de vaccination de masse afin de protéger l'ensemble de la population, alors que beaucoup s’inquiétaient de ne pouvoir y avoir accès.

"Toute personne vivant en Thaïlande, qu'elle soit thaïlandaise ou étrangère, du moment qu’elle veut se faire vaccinée, pourra l’être", a déclaré le chef du département de lutte contre les maladie, Opas Kankawinpong lors d'un briefing.

"Personne ne sera en sécurité tant que tout le monde ne sera pas en sécurité", a-t-il ajouté.

Le gouvernement a déclaré à plusieurs reprises que des vaccins seraient proposés aux étrangers.

Mais des expatriés ont commencé à exprimer des craintes croissantes ces dernières semaines, certains affichant leur frustration sur les réseaux sociaux vis-à-vis du manque d'informations pour les étrangers, des problèmes d'enregistrement ou encore de la confusion ambiante quant à la disponibilité des vaccins privés.

Nombre d'infections stable

La Thaïlande entend vacciner environ 50 millions de personnes pour atteindre l'immunité collective sur 70% de sa population qui compte près de 67 millions de Thaïlandais et 3 millions de résidents étrangers, a-t-il déclaré, sans préciser quels vaccins seraient disponibles pour les non-Thaïlandais, ni quand.

L'anxiété croissante liée aux vaccins intervient alors que la Thaïlande fait face à sa plus grande épidémie de Sars-Cov-2 à ce jour. Cette troisième poussée épidémique survenue début avril est responsable de plus des deux tiers des 399 décès enregistrés depuis le début de la pandémie l’an dernier.

Le nombre d’infections quotidiennes a légèrement baissé et semble s’être stabilisé autour des 2.000 cas depuis la mi-avril. Les autorités sanitaires ont signalé dimanche 2.101 nouveaux cas de coronavirus et 17 décès.

Le ministère de la Santé travaille sur d'autres moyens d'inclure les non-Thaïlandais dans le programme de vaccination, notamment via des applications mobiles disponibles pour l'heure seulement en langue thaïe, ou un contact direct depuis les hôpitaux, selon le ministère des Affaires étrangères.

Taux de mortalité Covid-19 toujours très bas

Sur les 12 derniers mois, la Thaïlande affiche un taux de mortalité (0,0004%) due au Covid-19 encore très bas comme de nombreux autres pays tels que la Chine, Singapour, ou encore la Nouvelle Zélande.

Le royaume, plébiscité pour sa prise en charge précoce des cas positifs et des malades, n'a pas encore entamé de campagne de vaccination de masse, mais les autorités affirment toutefois avoir administré les 2,5 millions de doses du vaccin Sinovac qu'elles ont reçues jusqu'ici, principalement aux professionnels de santé ou aux personnes considérées à risque.

La campagne de vaccination à grande échelle, qui doit démarrer en juin, repose essentiellement sur 61 millions de doses du vaccin AstraZeneca qui doivent être produites localement par Siam Bioscience, un laboratoire appartenant au roi.

Critiquées pour leur lenteur dans la vaccination, les autorités ont intensifié leurs efforts ces derniers jours pour accélérer l’approvisionnement.

Le distributeur de médicaments, Zuellig Pharma, a soumis une demande d'autorisation d'importation et d'utilisation d'urgence du vaccin Moderna en Thaïlande, selon une source du ministère de la Santé.

S'il est approuvé, ce serait le quatrième vaccin autorisé pour une utilisation d’urgence en Thaïlande après Sinovac, AstraZeneca, et Johnson & Johnson.

Le gouvernement thaïlandais a également entamé des discussions avec des représentants de Sinopharm au sujet de son vaccin, selon le ministre de la Santé Anutin Charnvirakul.

La Thaïlande a aussi contacté le laboratoire indien Bharat Biotech, Pfizer et les fabricants de Sputnik V.

6 Commentaire (s) Réagir
Commentaire avatar

pingioute lun 17/05/2021 - 11:03

bonjour, Je compte de nombreux amis thailandais et je voudrais savoir si ces gens peuvent se faire vacciner gratuitement ou doivent ils payer leur dose.? Je n'ose pas leur demander par respect pour ne pas les embarasser.

Répondre
Commentaire avatar

GéBé dim 09/05/2021 - 05:01

Sujet de réflexion juridique pour un week-end. Les expatriés français en chine vaccinés à sinovac ou sinopharm pourront circuler ( à voir) en chine mais dans les pays UE ? Le vaccin n’étant pas reconnu par les autorités sanitaires ( n’étant efficace qu’a 50 % ). Idem pour les français ( et autres ressortissants UE) avec Sputnik V. Pour les expats en Thaïlande, quid si sinovac ou sinopharm ? Nous pourrons espérer circuler en Serbie, au Chili et quelques autres pays africains. Arrivé en France ce sera test PCR à l’aéroport, vacciné ou non puis auto-isolement ou quarantaine ? Bon ! Il y aura AstraZeneca direz vous ! Peut être ! Mais en passe d’être éliminé en Europe et dont personne ou presque ne veut tant les thromboses vous pendent au ... nez. Alors attendons les propositions qui seront faites en attendant que tous les thaïlandais soient d ‘abord vaccinés ( il n’est d’ailleurs prévu pour eux, sauf erreur, que AstraZeneca et le vaccin chinois ) comme l’indiquent certaines informations d’ailleurs démenties, donc contradictoires comme ... très ... souvent ... merci pour la réponse de son excellence Monsieur L’ambassadeur de France en Thaïlande.

Répondre
Commentaire avatar

ROBERT sam 08/05/2021 - 09:19

Comment croire ce régime de menteurs pathologiques !! les étrangers sont leurs derniers soucis sauf les touristes.( surtout Chinois) les Thailandais d'abord, le reste du monde ensuite peut-être . Depuis déjà plusieurs années je ressens un rejet du "farang" que je suis par la population locale surtout sur Bangkok . Pour mémoire je rappelle les propos du ministre de la santé ( Mr Anutin ) sur les " sales occidantaux  démasqués qui devraient être expulsés " Il nous reste les hopitaux privés et encore je ne suis pas sur d'obtenir le vaccin de mon choix citant encore une fois le sinistre " vous n'avez pas le choix du vaccin proposé" .Ce dernier est un fan du vaccin chinois en attendant celui produit en Thailande . Pour sur ils sont en manque de vaccins aujourd'hui .Corruption, négligence ou incapacité ?

Répondre
Commentaire avatar

Gigi jeu 27/05/2021 - 06:21

Avec un jugement de la Thailande comme le tien,je pense que tu devrais retourner en France,et plus précisément dans une zone de banlieue parisienne ou lyonnaise ou tu trouveras beaucoup de gens de ton avis ! Quand au choix des Thailandais de s'occuper d'eux en premier,cela s'appelle du nationalisme:leur pays d'abord ! Et je leur donne raison !! Lorsque tu critique le ministre sur les occidentaux:j'aimerais bien savoir combien tu prends de douches journalières ?? Bye,bye bon retour !

Répondre
Commentaire avatar

dom mer 12/05/2021 - 04:00

1 si tu n,ai pas d.accord tu n.est pas oblige de rester ici 2 il pas le choix du vaccin en france c'est pareil 3 castex et le clown de veran sont au top 105000 morts

Répondre
Voir plus de réactions