Les retards s’accumulent pour le vaccin AstraZeneca thaïlandais

Par Lepetitjournal.com Bangkok avec Reuters | Publié le 11/06/2021 à 03:09 | Mis à jour le 11/06/2021 à 04:41
Photo : REUTERS/Dado Ruvic/Illustration
Doses-vaccin-Astra-Zeneca-Thailande

Au moins trois pays d’Asie ont dit s’attendre à des retards dans la livraison du vaccin AstraZeneca par la Thaïlande, alors que le royaume lui-même semble souffrir d’un lent approvisionnement 

Le laboratoire britannique AstraZeneca a assuré jeudi qu'il travaillait en étroite collaboration avec les gouvernements d'Asie du Sud-Est pour s'assurer que son vaccin contre le Covid-19 serait livré "le plus vite possible", après des retards signalés dans les commandes attendues ce mois-ci de la part du fabriquant thaïlandais Siam Bioscience.
Après les Philippines la semaine dernière, la Malaisie et Taïwan ont à leur tour indiqué qu'ils s'attendaient à des retards dans les livraisons de vaccins AstraZeneca fabriqués en Thaïlande.
"La distribution vers d'autres pays d'Asie du Sud-Est, y compris la Malaisie, commencera dans les semaines à venir", a assuré la société dans un courrier électronique à Reuters.
"Nous travaillons en étroite collaboration avec chacun des gouvernements concernés pour fournir notre vaccin COVID-19 le plus rapidement possible", indique le communiqué d'AstraZeneca.

Fabriquant novice

Le laboratoire n'a toutefois pas répondu aux questions sur les niveaux de production actuels et à venir de l'usine thaïlandaise.
Ce que l’on sait pour l’heure est que les plans de déploiement d'AstraZeneca en Asie du Sud-Est reposent sur 200 millions de doses dont la production a été confiée à la société Siam Bioscience, une entreprise novice en matière de fabrication de vaccins et qui appartient au roi de Thaïlande.
Siam Bioscience, en janvier, avait déclaré avoir une capacité de production estimée à 200 millions de doses par an, soit une moyenne de 15 à 20 millions de doses par mois. L’entreprise thaïlandaise et AstraZeneca n'ont pas révélé d'objectifs de production ni indiqué si l'usine avait ou non manqué ses objectifs.
Les questions relatives aux performances et à la tenue des objectifs de production de Siam Bioscience sont sensibles car le roi Maha Vajiralongkorn en est l'unique propriétaire. Or, en Thaïlande, insulter la monarchie est un crime passible de 3 à 15 ans de prison.

1,8 millions de doses produites localement

Toujours est-il que la Malaisie devait recevoir 610.000 doses de Thaïlande en juin et 1,6 million plus tard cette année, mais son ministre des Sciences Khairy Jamaluddin a déclaré mercredi "nous nous attendons à un certain retard".
Mardi, le ministre taïwanais de la Santé, Chen Shih-chung, a déclaré devant le parlement que des problèmes de production dans l'usine thaïlandaise d'AstraZeneca retarderaient les livraisons.
Et la semaine dernière, un conseiller présidentiel philippin a déclaré que le premier lot attendu en juin par les Philippines, sur une commande totale de 17 millions de doses, avait été réduit et sa livraison reportée de plusieurs semaines.
Pour sa part, le gouvernement thaïlandais, qui avait dit attendre six millions de doses pour juin, a accusé réception la semaine dernière de 1,8 million de doses produites localement et 200.000 importées de Corée du Sud.
Fin mai, les autorités ont dit vouloir allonger le laps de temps entre la première et la deuxième injection de vaccin du Covid-19 d'AstraZeneca disant espérer ainsi accélérer le rythme de vaccination.

Stratégie vaccinale rectifiée

AstraZeneca a déjà rencontré des problèmes de production et de livraison dans d'autres parties du monde et fait également face à une contestation judiciaire de la part de l'Union européenne au sujet d'un contrat d'approvisionnement.
Une tentative d’accord en vue d’installer une chaine de production à Taiwan ne s'est pas concrétisée, le laboratoire exigeant une production minimum de 300.000 doses, alors que Taiwan estimait que 100.000 doses était l’objectif le plus raisonnable compte tenu de ses besoins et de ses moyens.
La Thaïlande, qui visait au départ à vacciner la moitié de sa population (près de 35 millions de personnes) dans l’année quasi-exclusivement avec le vaccin AstraZeneca, a dû modifier sa stratégie vaccinale en cours de route et se mettre à importer davantage de vaccins d’autres marques, à commencer par le CoronaVac du laboratoire Sinovac.
Un million de doses de CoronaVac ont été livrées jeudi à la Thaïlande, portant à 7,5 millions le nombre total de doses achetées au laboratoire chinois, rapporte le journal The Nation, tandis que la Chulabhorn Royal Academy prévoit d'importer un premier lot de 1 million de doses d’un autre vaccin chinois, Sinopharm, les 20 et 21 juin.
Pour l’heure, la Thaïlande a approuvé l’autorisation d’utilisation d’urgence pour cinq vaccins : AstraZeneca, CoronaVac (Sinovac), Janssen (Johnson & Johnson), Moderna et dernièrement celui de Sinopharm.
Le gouvernement a par ailleurs annoncé qu'il était en discussion avec Pfizer/BioNTech pour commander 20 millions de doses, et envisageait d’importer cinq millions de doses du vaccin unidose de Johnson & Johnson pour le quatrième trimestre.

Selon des chiffres communiqués par la Chulabhorn Royal Academy, la Thaïlande aurait procédé au 9 juin à un peu plus de 5,4 millions d’injections de vaccin, principalement celui de Sinovac. Toujours selon The Nation, le secrétaire général, le Dr Nithi Mahanonda, aurait déclaré mercredi dans un post sur Facebook que ce chiffre plaçait le royaume au troisième rang des 10 pays de l’Asean qui ont procédé au total à environ 60 millions d’injections. Toutefois, ramené au nombre d’habitants, la deuxième économie de l’Asean se classe seulement septième, très loin derrière le premier, Singapour, qui a déjà administré un nombre de doses équivalent à 75% de sa population, ou encore le Cambodge (30%).

0 Commentaire (s) Réagir

Que faire à Bangkok ?

CINÉ

Les treize films thaïlandais passés par le Festival de Cannes

Le cinéma thaïlandais a fait son entrée pour la première fois à Cannes en 2000. Lepetitjournal.com s’est plongé dans les archives pour trouver les 13 films thaïlandais qui sont passés par le festival.