Lundi 26 juillet 2021

La Thaïlande lance sa campagne de vaccination de masse

Par Lepetitjournal.com Bangkok avec Reuters | Publié le 08/06/2021 à 03:05 | Mis à jour le 08/06/2021 à 10:05
Photo : Reuters
Une file d'attente pour se faire vacciner en Thaïlande

La Thaïlande a démarré lundi sa campagne de vaccination de masse alors que le pays traverse une épidémie de coronavirus persistante qui a fait passer le taux de mortalité du Covid-19 à près de 0,002%.

Le gouvernement thaïlandais a assuré qu’il serait en mesure d’administrer 6 millions de doses ce mois-ci, sachant qu’il a à sa disposition des vaccins du laboratoire chinois Sinovac et les tout premiers lots du vaccin AstraZeneca fabriqué par un laboratoire local, Siam Bioscience, appartenant au roi.

"Le gouvernement veillera à ce que tout le monde soit vacciné", a affirmé le Premier ministre Prayuth Chan-O-Cha dans des commentaires télévisés après avoir visité un centre de vaccination à Bangkok.

Comme ce fut le cas dans d’autres pays, le premier jour de cette campagne ne s’est pas déroulé sans quelques couacs. Certains centres de vaccination ont par exemple accepté trop d’inscriptions, dépassant leur quota, ce qui a entraîné des reports, a notamment rapporté le haut responsable de la santé, Opas Karnkawinpong, lors d'une conférence de presse.

La semaine dernière, des hôpitaux ont reporté la vaccination pour près de 40.000 personnes, invoquant un approvisionnement insuffisant.

Lundi matin, 986 centres de vaccination ont signalé qu'un total de 143.116 personnes avaient été vaccinées, pour un total de 2,8 millions de personnes jugées à risque.

"Mon avis est que d'une façon ou d’une autre, il nous faudra bien sortir de chez nous, donc recevoir le vaccin nous apportera un certain soulagement", a déclaré Praepawee Lertpongkijja, 38 ans, dans un centre de vaccination de Bangkok.

L’approvisionnement en vaccins en question

Mais les inquiétudes sur l’approvisionnement local en vaccin AstraZeneca se sont accrues la semaine dernière lorsque les Philippines ont déclaré que leur commande avait été réduite et reportée. Siam Bioscience produit pour la Thaïlande mais aussi pour plusieurs pays d’Asie du sud-est.

Le ministère de la Santé a assuré lundi qu'il recevrait 3,42 millions de doses supplémentaires d'AstraZeneca après la mi-juin, sans toutefois préciser combien seraient fabriquées localement.

Il a néanmoins accusé réception vendredi de 1,8 million de doses d'AstraZeneca local. Et 200.000 doses supplémentaires sont attendues en provenance de Corée du Sud, a déclaré à Reuters une source du ministère de la Santé.

La Thaïlande prévoit également de signer des contrats cette semaine pour 20 millions de doses du vaccin de Pfizer/BioNTech et cinq millions de doses du vaccin unidose de Johnson & Johnson.

Pour ce qui est du vaccin Moderna, les hôpitaux privés devraient proposer deux injections pour 3.800 bahts (100 €) après octobre, a déclaré un groupement d’industriels, précisant que 10 millions de doses avaient d’ores et déjà été commandées.

Un site pour l'inscription des expatriés à la vaccination

Pour faciliter l’inscription des expatriés ne lisant pas le thaï, le ministère de la Santé a commencé lundi après-midi à accepter les inscriptions en anglais d'étrangers vivant en Thaïlande qui souhaitent se faire vacciner contre le Covid-19. Il s’agit du site wwww.thailandintervac.com qui était utilisé jusque-là pour enregistrer les demandes du personnel diplomatique.

Le ministère des Affaires étrangères conseille de prévoir au moins deux semaines entre l’enregistrement et la prise de rendez-vous. 

La troisième épidémie que traverse la Thaïlande depuis avril est de loin la plus forte que le royaume ait connue, représentant jusqu'ici plus de 80% des quelque 179.886 infections et 1.269 décès signalés depuis bientôt un an et demi, et faisant passer le taux de mortalité du Covid-19 de 0,0001% à 0,0017%. 

Les autorités ont dit lundi être préoccupées par 235 cas du variant B.1.617.2, qui a sévi en Inde, signalés dans neuf provinces depuis la première détection à Bangkok le mois dernier.

Alors que le gouvernement semblait croire, avec un taux de mortalité quasi nul, qu’il disposait du temps nécessaire pour pouvoir dérouler une stratégie vaccinale taillée sur des objectifs politiques, cette troisième épidémie a crispé l’opinion et donné davantage de corps aux critiques qui dénonçaient le choix de faire reposer la campagne de vaccination du pays sur la capacité de production d’un seul laboratoire local, Siam Bioscience, qui plus est est inexpérimenté dans la production de vaccin.

2 Commentaire (s) Réagir
Commentaire avatar

Commode mar 08/06/2021 - 05:05

Quid des expats européens et notamment français ? Les vaccins homologués en Europe ne comptent pour l’instant ni Sinovac ni sinopharm. S’agissant d’astrazeneca ( dont aucun européen ne veut au vu des risques hémorragiques connus) le vaccin est homologué mais à condition de respecter le protocole vaccinal en vigueur c’est à dire 2 injections espacées de 2 ou 3 semaines et non de 12 ou 14 comme la Thaïlande semble le prévoir ( faute de vaccins suffisants). Pour le vaccin unidose pas de problème . Alors question : aurons nous le droit d’exiger le vaccin nous permettant d’entrer ( un test PCR sera toujours possible pour entrer, il sera peut être imposé même vacciné) et de circuler sans avoir à subir en Europe, en France spécialement, une vaccination « ad hoc » pour tout dire spéciale, c’est à dire un cocktail ou alors refaire un parcours vaccinal conforme, avec la sécurité sanitaire qui sied au cobaye ? Pourrons nous exiger, ici, la mise en œuvre du protocole selon les règles françaises ? La question de la prise en charge financière est peut être annexe mais si devant être à notre charge alors qu’elle ne serait ni adaptée ni reconnue ce serait un vrai sujet . Merci pour les lumières qui, comme toujours, ne manqueront pas de venir de la rue de Brest et des prestigieux locataires et à leurs illustres et frais conseillers consulaires.

Répondre
Commentaire avatar

Roly ven 11/06/2021 - 04:19

Aucun Européen ne veut ? L’astraZeneca celui-là même vient de l’Europe spécifiquement de l’Angleterre 50% y sont vaccinés 30% au Canada, tiré de votre propre journal Le Parisien , Santé Vaccin AstraZeneca contre le Covid-19 : les risques de thrombose passés au crible Selon nos analyses, les Français ont une chance sur 421 909 de mourir d’une thrombose après avoir reçu une dose de vaccin AstraZeneca. Cela reste largement inférieur aux causes de mortalité plus courantes : accident de voiture, noyade, cancer du sein… ou crash d’avion. Explications. Et je rajouterais se sont des cas spécifiques. Plus de chance de mourir de la covid que du vaccin , n’importe quoi.

Répondre

Que faire à Bangkok ?

CINÉ

Les treize films thaïlandais passés par le Festival de Cannes

Le cinéma thaïlandais a fait son entrée pour la première fois à Cannes en 2000. Lepetitjournal.com s’est plongé dans les archives pour trouver les 13 films thaïlandais qui sont passés par le festival.

Expat Mag

Chennai Appercu
TECHNOLOGIES

Pourquoi les prochains smartphones seront-ils "made in India" ?

Augmentation de fabrication d’Iphones ou production d'équipements 5G par Nokia, arrivée de Samsung : l’Inde semble le lieu de prédilection pour les fabricants de smartphones en ce moment. Pourquoi ?