Un projet d'hôtel dans le parc de Cabo de Gata-Nijar suscite la controverse

Par lepetitjournal.com Andalousie | Publié le 23/01/2022 à 18:27 | Mis à jour le 25/01/2022 à 00:00
Photo : Plage de Los Genoveses, Parc Naturel Cabo de Gata (@teleprensa)
Los Genoveses, Cabo de Gata-Nijar

Le ministère Andalou de l'agriculture, de l'élevage, de la pêche et du développement durable a accordé une autorisation environnementale (AUA) pour le projet de transformation du Cortijo Las Chiqueras, situé à 900 mètres de la plage de Genoveses dans le Parc Naturel de Cabo de Gata-Nijar, dans la province d’Almería, un lieu à forte valeur environnementale, en un hôtel de trente chambres et 70 places de parking.

Le ministère régional a confirmé à la presse que le conseil municipal de Níjar (Almería) dispose maintenant de dix jours pour accepter ou refuser ce projet controversé.

Opposition des associations environnementales 

Plusieurs groupes environnementaux d'Almeria, dont Greenpeace, défenseurs de cette zone de haute biodiversité, sont depuis plusieurs années totalement opposés à ce type de projet et ils rappellent d’ailleurs que des milliers de signatures avaient été recueillis en opposition à la construction de l'hôtel sur la plage de Los Genoveses. 

Décision de la municipalité de Nijar dans les 10 jours

Avant que soit prise la décision, ces groupes écologistes ont annoncé leur souhait de se rendre à la mairie de Nijar afin de manifester leur opposition à ce projet, voire porter cette affaire devant le Parlement, à Bruxelles.

Pour la Junta, c’est maintenant à la mairie de Níjar de prendre la décision concernant ce projet, c’est au conseil municipal de décider s'il veut ou non que l'hôtel soit construit dans sa municipalité. 

 

 

Sur le même sujet
81032085_103364314503303_1224241506731163648_o

lepetitjournal.com Andalousie

La rédaction du site lepetitjournal.com Andalousie, le quotidien de référence dédié aux Français expatriés et francophones en Andalousie.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Andalousie !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Bernard Frontero

Rédacteur en chef de l'édition Andalousie.

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale