Mercredi 20 janvier 2021
Andalousie
Andalousie

La décision d’aménagement d’un hotel à Cabo de Gata crée la polémique.

Par lepetitjournal.com Andalousie | Publié le 30/06/2020 à 01:20 | Mis à jour le 01/07/2020 à 00:50
Photo : Parque natural Cabo de Gata-Nijar. La Baie de Los Genoveses.
Bahía Los Genoveses Cabo de Gata Nijar Hotel Las Chiqueras

Le gouvernement andalou vient d’autoriser le projet d'aménagement respectant l’environnement du célèbre Cortijo Las Chiqueras en hôtel quatre étoiles de 30 chambres avec piscine, face à la baie de Los Genoveses, dans le parc naturel de Cabo de Gata-Níjar. 

Une transformation qui respecte l’environnement

Cet aménagement respectera les critères environnementaux comme le souligne un rapport qui considère que cette installation dont sera chargée l'entreprise Torres y González Díaz SL "est compatible" avec la réglementation du parc naturel de Cabo de Gata-Nijar.

Comme l’explique Aránzazu Martín, en charge de la délégation territoriale à Almeria du ministère de l'agriculture, de l'élevage, de la pêche et du développement durable, les modifications introduites par le promoteur "n'augmentent pas la superficie totale construite ni ne modifient les caractéristiques du terrain et du paysage" et il devrait promouvoir l’écotourisme. De plus, les projets de création de deux grands parkings pour les véhicules à côté de la route d'accès ont été abandonnées laissant simplement "une zone d'activité hôtelière" et qui "coïncide" avec des terrains où la végétation est absente et où "cela n'affecterait ni l'habitat ni les espèces" pour lesquels cette zone a été déclaré protégée.

 

 

Ce projet prévoit un nombre très réduit de 30 chambres, un parking d’une superficie de 2 762 mètres carrés et une capacité d'environ 70 véhicules "sans béton ni éclairage" avec la création d'une pergola végétale pouvant "abriter" 15 véhicules.

Cortijo Las Chiqueras Cabo de Gata réhabilitation tourisme junta Andalousie
Los Genoveses, Cortijo de las Chiqueras 

 

Selon ses commanditaires, cet aménagement va dans le sens "de l'activité touristique durable" et va enfin permettre la " réhabilitation d’un bâtiment essentiel du patrimoine culturel  qu'est le Cortijo de las Chiqueras". 

 

Les critiques ne se sont pas faites attendre

Comme on pouvait s’y attendre, cette décision d’hôtel proche de la Baie de Los Genoveses au sein du parc naturel de Cabo de Gata, magnifique bande côtière de plages vierges, a fait réapparaître le débat sur une possible menace d'un développement touristique dans ce qui reste un des lieux préservé de la cote Andalouse.

En seulement 4 jours, 100 000 personnes ont signé une pétition dénonçant la décision du gouvernement régional d’implanter un hôtel 4 étoiles à Cabo de Gata. Des ONG entrent aussi dans ce débat, Greenpeace Andalucia dés l’annonce s’y est opposée.

La région déclare s’engager dans un projet écologique et durable 

La ministre andalouse de l'Agriculture, de l'Elevage, de la pêche et du Développement durable, Carmen Crespo, a assuré que le gouvernement andalou voulait que le réaménagement de "Las Chiqueras" soit "absolument durable comme l’exige la zone, classée C1 dans le parc naturel et qu'elle soit compatible avec un tourisme écologiquement durable.

Pour la ministre, le Conseil "sera très vigilant pour s'assurer que le parc suive les règles environnementales" et a confirmé qu'il s'agissait "de la réhabilitation d'une ferme qui se fera en conformité avec le plan de gestion des ressources naturelles du parc afin que ce bâtiment soit écologiquement durable. "

 

Il y a 15 ans, un tel projet avait été décidé avec l'Algarrobico du site de Carboneras et les travaux ont été arrêtés. Ce projet aura t’il plus de chance?

 

 

Nous vous recommandons

3 Commentaire (s)Réagir
Commentaire avatar

indalo5 lun 26/10/2020 - 22:23

Je connais cet endroit depuis mon enfance (j’ai aujourd’hui 55 ans). J’y ai longtemps fait du camping sauvage lorsque cela était permis, avant 1997, date de création de la réserve naturelle. J’y ai pratiqué tous les étés du funboard avec mon frère. Je peux vous assurer que cet endroit est ABSOLUMENT FABULEUX et que l’idée de ce projet ME FEND LE COEUR. Pendant si longtemps, la Junta de Andalucia, organisme écologique de la région, a réussi à préserver toute cette petite partie de côte (25km !) des requins que sont tous ces promoteurs. Que s’est-il passer pour qu’elle n’ait pas pu faire renoncer à ce projet plus tôt ? Si vous aimez la nature préservée, les grandes plages (où l’on a pied loin), les cactus et les agaves SANS le béton, les collines arides (ancienne zone volcanique) qui bordent l’eau, vous ne pouvez pas être insensible au rejet de ce projet. Vous aussi réagissez ! Jean-Philippe Conozco este lugar desde que era niño (ahora tengo 55 años). Pasé mucho tiempo acampando allí cuando estaba permitido, antes de 1997, cuando se creó la reserva natural. Practicaba funboard allí todos los veranos con mi hermano. Puedo asegurarles que este lugar es ABOTHY FABULAUS y que la idea de este proyecto Slots THE HERAZÓN. Durante tanto tiempo, la Junta de Andalucía, la organización ecológica de la comarca, logró preservar esta pequeña parte de la costa (¡25km!) de los tiburones que todos estos promotores son. ¿Qué pasó para que no pudiera hacer este proyecto antes? Si te gusta la naturaleza virgen, las grandes playas (donde puedes caminar), los cactus y el agave SIN hormigón, las áridas colinas (antigua zona volcánica) que bordean el agua, no puedes ser insensible al rechazo de este proyecto. ¡Tú también reaccionas! Juan Felipe

Répondre
Commentaire avatar

Linux mer 01/07/2020 - 21:12

Ce projet est une honte pour tous ceux qui connaissent cet endroit grandiose et unique en Andalousie. Il y a pléthore d'hôtels à San José et environs. Laissez cet endroit vierge! Comment peut-on encore imaginer de tels projets en pleine réflexion écologique? Actuellement, il y a une petite chiringuito qui est tout simplement unique, et ça suffit. S'il vous plaît Le petit journal andalous, venez voir,

Répondre
Commentaire avatar

andalousie@lepetitjournal.com mar 14/07/2020 - 14:51

Merci de votre message. C’est un lieu magique, unique en Espagne...

Répondre