En route vers la « nouvelle normalité » 

Par lepetitjournal.com Andalousie | Publié le 29/04/2020 à 00:58 | Mis à jour le 29/04/2020 à 01:11
COVID-19 Nouvelle Normalité Espagne 4 phases

La route vers "la nouvelle normalité" comme l’appelle le Gouvernement central, commencera le 4 mai prochain et se déroulera en 4 phases de 15 jours de manière différente par province et jusqu'à la fin juin. Chaque semaine seront étudiés les progrès dans chaque territoire et avant de passer à la phase suivante, "les étapes précédentes" devront être consolidées.

Pas tous à la même vitesse mais avec les mêmes règles 

"Contrairement à ce qui s'est passé lors du confinement, nous n'avancerons pas tous à la même vitesse, mais nous le ferons avec les mêmes règles", a déclaré le Chef du gouvernement Pedro Sanchez lors de la conférence de presse pour expliquer le "Plan de transition vers une nouvelle normalité". "Le début de la phase 1, le passage à la phase 2 puis à la phase 3, ainsi que la désescalade totale, ne seront pas uniformes sur tout le territoire". Cette asymétrie est due au fait que la pandémie a "frappé" les régions d'Espagne de différentes manières, a déclaré le président.

Plusieurs mesures restent en place jusqu'à la fin du processus

  • pas de sortie pour rendre visite à des amis ou à des parents à leur domicile.
  • la mobilité entre les provinces sera limitée, sauf circonstances exceptionnelles,
  • les écoles resteront fermées jusqu'en septembre.

PHASE 1 le 11 mai. 

Hors les îles Canaries de La Gomera, El Hierro et La Graciosa, et dans l'île de Formentera, aux Baléares, où elle débutera le 4 mai, la " désescalade" débutera le 11 mai en Espagne et se fera en fonction de critères qui doivent encore être précisés par le ministère de la santé en fonction de la situation de l’épidémie. Il s’agira d’activités toujours dans des conditions strictes de sécurité et de limitation d'occupation. Au cours de ces deux premières semaines sont prévues l'ouverture de cabinet de soins avec rendez-vous préalable, de restaurants mais uniquement pour acheter des aliments et non consommer sur place, l’ouverture de terrasses qui limiteront l’occupation au tiers de leurs espaces, l'ouverture d'hôtels et de logements touristiques en interdisant les parties communes, de lieux d’entrainement sportif sous forme individuelle. 

Un horaire spécial de sortie sera prévu pour les personnes de plus de 65 ans et plus.

PHASE 2 le 25 mai

La "phase 2" fin mai pourrait permettre l'ouverture des cafés et restaurants, des cinémas, des centres d’exposition et musées, mais en respectant toujours une capacité d’accueil du tiers et des espaces entre les tables des restaurants. Les événements et spectacles devront accueillir moins de 50 personnes en intérieur en gardant toujours un tiers de la capacité d’accueil et, s'il s'agit d'un spectacle en extérieur, il pourra accueillir jusqu’à 400 personnes, toutes assises.

Dans les lieux de culte la capacité sera de la moitié de l’espace d’accueil habituellement prévu.

COVID-19 4 fases Désescalade

Les centres éducatifs pourront être ouverts pour des activités de renforcement pour les enfants de moins de 6 ans, si les deux parents doivent travailler.

La chasse et la pêche sportives seront tolérées.

PHASE 3 le 8 juin

Enfin, en phase 3, la mobilité générale sera tolérée, des déplacements entre provinces seront autorisés mais l'utilisation du masque hors de chez soi sera recommandée. La capacité d’accueil des commerces et des lieux publics sera limitée à 50 % avec une distance minimale de deux mètres entre les personnes. Des restrictions d'occupation seront assouplies dans les restaurants mais des conditions strictes de séparation entre le public seront maintenues

Objectif: remettre l’Espagne en marche

Pedro Sánchez a expliqué que "chaque phase sera évaluée semaine après semaine dans chaque province" et ce résultat permettra d’entamer la phase suivante ou sera stoppé si la pandémie augmente.

L'objectif de ce plan est d'établir une "nouvelle normalité" d'ici la fin du mois de juin, une fois que, selon Pedro Sánchez, la pandémie aura été "dominée" et "remettre l’Espagne en marche tout en protégeant la santé et la vie des Espagnols".

Ce plan de désescalade a été accueilli avec scepticisme par l’opposition.

Le président du gouvernement andalou, Juanma Moreno, juge "prudent" d'établir des phases de "transition vers la nouvelle normalité" mais il a demandé des informations "plus claires et plus concrètes".

Sur le même sujet
81032085_103364314503303_1224241506731163648_o

lepetitjournal.com Andalousie

La rédaction du site lepetitjournal.com Andalousie, le quotidien de référence dédié aux Français expatriés et francophones en Andalousie.
1 Commentaire (s) Réagir
Commentaire avatar

Giel358 mer 29/04/2020 - 09:06

Une nouvelle fois, ce Gouvernement de fantoches incompétents ne sait pas fournir une réponse claire et précise au questionnement général. Pedro del Gran Poder parle trop tôt quand le processus est encore dans le vague. Une habitude pour ce fléau que l'on ne voit que trop sur les écrans. Mais sa bande de clowns saura-t-elle donner plus de clarté au processus ? J'en doute ! Que Pedro Sanchez laisse la parole à des spécialistes et que les membres de ce Gouvernement se cache au plus profond des ténèbres. Ils ont dépassé les limites du ridicule.

Répondre
À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale