TEST: 3715

Réunion du “Comité d’Experts”: toujours peu de restrictions en Andalousie

Par lepetitjournal.com Andalousie | Publié le 03/01/2022 à 18:37 | Mis à jour le 04/01/2022 à 00:39
Photo : Junta de Andalucía
reunión del comité de expertos Andalucia

Alors que le taux des infections par le coronavirus augmente avec la propagation du variant Omicron, s’est réuni à Malaga, sous la présidence de Juanma Moreno, le Comité régional à fort impact sur la santé publique, plus connu sous le nom de "Comité d'Experts", qui ne prendra pas de nouvelles restrictions, a déclaré ce lundi le ministre Andalou de la Santé et de la Famille, Jesús Aguirre.

L’obligation du pass vaccinal prolongée si accord du Tribunal Supérieur

La principale mesure adopté lors de cette réunion est de poursuivre, jusqu’au 31 janvier prochain, l’obligation du certificat de vaccination (ou pass vaccinal), ou d’un test PCR de moins de 72h ou test antigénique de moins de 48h, pour entrer dans les restaurants, bars et discothèques et pour les visites dans les hôpitaux et maisons de retraite.

Avant d’entrer en vigueur, cette demande devra à nouveau être approuvée par du Tribunal Supérieur de Justice d'Andalousie (TSJA), ce qui ne devrait pas poser de problème. 

Le dépistage des cas reste LA priorité du “Comité d’Experts”

Sur proposition du Comité d’Experts, désormais la priorité sera donnée au dépistage des personnes vulnérables ou présentant des symptômes sévères, mais plus aucun suivi téléphonique des contacts en quarantaine ne sera effectué et, dans les établissements scolaires, la mise en quarantaine de classes entières sera exclue.

Bien entendu, en cas d'infection possible, il est rappelé qu’il convient de maintenir l'isolement et d'informer les contacts proches.

En ce qui concerne les actions à prendre pour les cas confirmés:

  •  l'isolement à domicile sera demandé et aucun suivi clinique ne sera effectué. Pour les cas symptomatiques ou chez les personnes vulnérables, l'isolement à domicile sera demandé mais dans ce cas là, avec un suivi clinique
  • une période minimale de 7 jours est établie pour l'isolement des cas confirmés
  • pour les personnes souffrant de maladies graves ou d'immunodépression, la période d'isolement minimale de 21 jours est maintenue
  • en ce qui concerne les cas contacts, la priorité sera donnée à des tests PCR chez les contacts présentant un risque élevé d'infection ou présentant de symptômes sévères, et en particulier chez les personnes vulnérables et leurs soignants, ainsi que chez le personnel sanitaire.
Protocole Covid

3 provinces en niveau de risque 2 mais pas de restrictions

Contrairement à ce que pouvaient penser certains, au vu de l'augmentation des cas de Covid lors de cette nouvelle vague en Andalousie - région qui enregistre les chiffres d'infection et le taux d'incidence les plus élevés de toute la pandémie - jusqu'au 31 janvier, il n’y aura pas de limitations de capacité des établissements , des heures d’ouverture et de fermeture, ni de couvre-feu pourtant prévues dans les niveaux de risque 1 (provinces d’Almeria, Cadix, Grenade, Huelva et Jaen) et de risque 2 (provinces de Cordoue, Séville et Malaga). Une décision certainement due au fait qu’aucune province ne se trouve en risque 3…

                ————————————————————————————————-

 

Informaciones turismo Andalucia

Restez informé de l’actualité en Andalousie

comme à l’international en vous abonnant à notre newsletter gratuite  👉 https://lepetitjournal.com/newsletter-152565

81032085_103364314503303_1224241506731163648_o

lepetitjournal.com Andalousie

La rédaction du site lepetitjournal.com Andalousie, le quotidien de référence dédié aux Français expatriés et francophones en Andalousie.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Andalousie !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Bernard Frontero

Rédacteur en chef de l'éditon Andalousie.

À lire sur votre édition locale