Samedi 23 octobre 2021
TEST: 3715

Record d'exportations pour l’Andalousie, avec “un mois de juillet historique”

Par Bernard Frontero | Publié le 21/09/2021 à 22:35 | Mis à jour le 22/09/2021 à 11:57
Photo : Extenda
Port Andalousie exportations

Pour les exportations en Andalousie, ce mois de juillet a été le meilleur mois depuis 1995, avec une croissance trois fois supérieure à celle des exportations de l'ensemble de l'Espagne pour des produits tels que les minéraux, les produits chimiques et bien sur les huiles végétales, avec l'huile d'olive en premier.

 

Un niveau d’exportation meilleur qu’avant la pandémie 

Le niveau d'exportation de l'Andalousie a déjà dépassé son niveau d’avant la pandémie avec un mois de juillet qui a été le meilleur mois en termes d'exportations depuis 1995, avec un bénéfice total de 2 900 millions d'euros, soit 38 % de plus qu'en 2020, une année il est vrai difficile avec la pandémie..

 

Une balance commerciale positive pour l'Andalousie

Cette performance à l'exportation permet une balance commerciale positive pour l'Andalousie au cours des 7 premiers mois de 2021, trois fois supérieure à celle des exportations de l'ensemble de l'Espagne!

Exportations Andalousie

 

Les secteurs en pointe

Lees secteurs les plus rentables pour l'Andalousie, sont les produits chimiques et minéraux, leader des exportations. .

Pour le secteur agroalimentaire andalou, il continue d'afficher de bons résultats et améliore ses chiffres à l'exportation dans tous ses grands secteurs, y compris l'huile d'olive, qui a définitivement retrouvé son niveau traditionnel sur les marchés étrangers, avec une croissance de 14%.

Autre secteur en hausse, le secteur des fruits, deuxième secteur le plus exporté, avec 2 208 millions, 11,2 % du total et une hausse de 8 % ; suivi des légumes secs, en troisième position avec 2 181 millions, 11,1 % et une hausse de 1,3 %.

 

 

Une reprise des exportations de l'Andalousie vers l’Europe, l’Afrique, l’Amérique et l’Asie.

Selon les données des statistiques du commerce extérieur du ministère de l'industrie, du commerce et du tourisme élaborés pour l'Andalousie par l'Observatoire de l'internationalisation de l'économie andalouse d'Extenda-Andalusia, les États-Unis se positionnent comme son premier marché non européen et le sixième mondial, avec 1 176 millions entre janvier et juillet, soit 5,9 % du total et une augmentation de 27,4 % par rapport à la même période en 2020.

Le Maroc est la deuxième destination extra-européenne de l'Andalousie et la huitième au niveau mondial, avec 929 millions, 4,7% et une croissance de 36%.

La Chine occupe la dixième place avec 578 millions d'euros, soit 2,9 %, 

On constate une augmentation significative des exportations vers le Royaume-Uni de 15,6 %, pour se positionner comme la quatrième destination de l'Andalousie, avec 1 408 millions d'euros, soit 7,2 % du total.

Cependant, le marché qui a connu la plus forte croissance au cours des sept premiers mois de l'année est la Belgique, neuvième destination avec 722 millions d'euros et une augmentation de 47 %, suivie de l'Italie, avec une augmentation de 37 % des ventes à 1 960 millions d'euros, 9,9 % du total.

 

La France, premier pays d’exportation de l’Andalousie en Europe

La première destination des exportations est la France, avec 2 231 millions, 11,3 % et une augmentation des ventes de 11,8 % par rapport à l'année précédente ; suivie par l'Allemagne, avec 2 155 millions, 10,9 % et une diminution de 7,6 % due à la baisse des ventes dans le secteur aérospatial. Le cinquième est le Portugal, avec 1 343 millions, 6,8 % et une augmentation de 16,7 % ; tandis que les Pays-Bas sont septièmes, avec 992 millions, 5 % et une augmentation de 13,7 %.

 

Croissance dans toutes les provinces, Huelva en tête

Les chiffres pour les provinces sont également positifs pour l'ensemble de l'année, toutes les provinces étant en croissance. Huelva est le premier exportateur et la province qui a enregistré la plus forte hausse des exportations entre janvier et juillet, avec 37 % de plus que lors des sept premiers mois de 2020 et un chiffre d'affaires de 4 648 millions, soit 23,6 % du total, dopé par les ventes de produits énergétiques et chimiques.

Elle est suivie de Cordoue, dont les ventes ont augmenté de 32 % pour atteindre 1 467 millions, soit 7,4 %, et de Cadix, qui a augmenté de 26,4 % pour atteindre 3 855 millions et qui est le deuxième exportateur d'Andalousie, avec 19,6 % du total.

Le quatrième exportateur est Jaén, avec une augmentation de 16,6 % pour atteindre 713 millions, soit 3,6 % du total. Le cinquième est Almeria, avec une augmentation de 11,3% à 3.002 millions, ce qui, avec 15,2%, la maintient à la quatrième place en termes d'exportations.

Grenade a enregistré une augmentation de 7,4% à 854 millions (4,3% du total). Malaga a augmenté de 5% à 1.391 millions (7,1% du total) et Séville est le troisième exportateur d'Andalousie avec 3.771 millions, 19,1% du total et une augmentation de 3%.

 

 

bernard frontero

Bernard Frontero

Directeur de l’édition LePetitJournal.com/Andalousie. Ayant collaboré avec la presse francophone au cours de 25 passionnantes et dynamiques années en assurant la direction de centres culturels français à travers le monde
0 Commentaire (s) Réagir