Lundi 27 septembre 2021
TEST: 3715

“Évitez l’Espagne, le Portugal” recommande le Secrétaire d’Etat Clément Beaune

Par Mélanie Ravier | Publié le 08/07/2021 à 17:48 | Mis à jour le 09/07/2021 à 11:16
Photo : Clément Beaune, Secrétaire d'État en charge des Affaires européennes sur France 2
Clément Beaune, le secrétaire d'État aux Affaires européennes

Au vu de l’augmentation des cas de Covid-19 due au variant Delta ces dernières semaines, le gouvernement, par la voix de Clément Beaune, secrétaire d’Etat en charge des Affaires européennes, conseille aux Français de rester sur le territoire métropolitain pour leurs vacances. 

 

Pour ceux qui n’ont pas encore réservé leurs vacances, évitez Espagne et Portugal

« Un Conseil de prudence », et non une restriction officielle

Ce jeudi 8 juillet, Clément Beaune, le Secrétaire d'État en charge des Affaires européennes, a déclaré sur France 2 : « Ceux qui n’ont pas encore réservé leurs vacances, évitez l’Espagne, le Portugal dans vos destinations. C’est une recommandation sur laquelle j’insiste ».

« Nous suivons particulièrement la situation des pays où la flambée est très rapide, le Portugal, l’Espagne, en particulier la Catalogne où nombre de Français se rendent pour faire la fête. Attention, très grande prudence (…). Nous pourrons avoir des mesures renforcées », a-t-il ajouté.

 

 

Des propos nuancés par le porte-parole du gouvernement

Le porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal, a nuancé sur CNews les propos du Secrétaire d'état, en déclarant qu'il s’agissait d’un « conseil de prudence » et non une restriction officielle. Il a ajouté qu’il fallait rester vigilant où que l’on se trouve.

 

 Quel que soit le lieu où on se rend en vacances, il faut être très vigilant, se faire vacciner, c'est mieux

Réponse de l’Espagne “destination sure”

Face à cette recommandation française, la ministre espagnole du Tourisme, Reyes Maroto,  a demandé de ne pas stigmatiser l'Espagne en raison de la forte augmentation des cas de Covid-19 enregistrée ces derniers jours et a défendu que le pays continuait d'être une “destination touristique sûre.”

 

Je veux demander de la prudence en termes de stigmatisation de l'Espagne. L'augmentation des infections se produit dans le monde entier et il ne s'agit donc pas seulement de se concentrer sur l'Espagne

Ce vendredi, le chef de la diplomatie française, Jean-Yves Le Drian, se rendra à Madrid pour rencontrer son homologue espagnole, Arancha González Laya, avec qui il discutera, entre autres, de la gestion de la pandémie.

Le Royaume-Uni va lever la quarantaine, une bonne nouvelle pour l’Espagne

Si cette nouvelle a été un coup dur, les Français étant le quatrième groupe de touristes en Andalousie, le Royaume-Uni vient d’annoncer une bonne nouvelle. Le pays va supprimer l'obligation de quarantaine pour revenir en Angleterre à partir de pays sur la liste orange de risque par le COVID-19, comme l'Espagne, pour les personnes entièrement vaccinés contre la maladie à partir du 19 Juillet, comme l'a confirmé le ministre des Transports, Grant Shapps.

 

Je peux confirmer qu'à partir du 19 juillet, les résidents britanniques entièrement vaccinés n'auront pas à s'auto-isoler lorsqu'ils retourneront en Angleterre

La situation de la pandémie en Espagne s’aggrave

« Les chiffres du jour ne sont pas bons du tout », a commenté lundi soir Fernando Simon, l’épidémiologiste en chef du ministère de la Santé, expliquant que « cette donnée était très variable entre les différentes tranches d’âges » avec une explosion du nombre de contaminations chez les jeunes.

En Espagne, la souche indienne est déjà majoritaire à Madrid, en Catalogne, dans la Communauté valencienne et en Navarre. Le dernier rapport du ministère de la Santé situe sa présence à 11% dans les échantillons analysés.

L’Espagne compte 12 719 nouvelles contaminations recensées en moyenne chaque jour avec un taux d’incidence de 266. Cela représente 35% du pic des infections.

Des régions espagnoles très touchées

La région la plus touchée reste la Catalogne avec 4874 cas recensés en moyenne quotidienne avec un taux d’incidence de 581 sur les 14 derniers jours.

L’Andalousie compte quant à elle 1646 cas en moyenne quotidienne avec un taux d‘incidence sur 14 jours de 230.

La communauté de Valence recense 1275 nouveaux cas en moyenne quotidienne et un taux d’incidence de 253 et enfin la Communauté de Madrid compte 1026 cas signalés en moyenne quotidienne avec un taux d’incidence de 166.

De nouvelles mesures attendues en Espagne et au Portugal

La crainte de l'expansion du variant delta conduit les différents gouvernements à revoir leurs restrictions. L'exécutif français a précisé que « dans les prochains jours il pourrait y avoir un renforcement des mesures de restriction » sur les déplacements. Lundi matin prochain, le 12 juillet, un Conseil sanitaire de défense est prévu autour du président Emmanuel Macron au cours duquel l’adaptation des règles sera examinée.

En Espagne, certaines communautés autonomes ont déjà décidé de nouvelles restrictions.

C’est le cas de la communauté valencienne. Ximo Puig a annoncé qu’a partir du 10 juillet, les discothèques seraient de nouveau fermées. Les bars et restaurants ne pourront ouvrir que jusqu'à 00h30 avec un maximum de 10 personnes à l'extérieur et 6 à l'intérieur. Le Chef du gouvernement de la communauté valencienne demandera enfin à la Cour suprême d'instaurer un couvre-feu dans 40 communes.

Nous vous recommandons
IMG-20210402-WA0140

Mélanie Ravier

Étudiante à Sciences-Po Strasbourg et à l’Université de Séville, passionnée par l’art et la culture, elle est prête à partager tous ses bons plans pour profiter de l’Andalousie.
0 Commentaire (s) Réagir