Mardi 18 septembre 2018
Édition Internationale
Édition Internationale
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

SÉNAT - Liste du Rassemblement des indépendants

Par Lepetitjournal.com International | Publié le 20/09/2017 à 08:49 | Mis à jour le 21/09/2017 à 08:54
Photo : Georges-Francis Seingry, Vice-président de l’Assemblée des Français de l’étranger, Conseiller consulaire représentant les Français de Belgique
Georges-Francis Seingry

Servir les Français de l’étranger et leurs représentants en toute indépendance

 

La liste « Servir les Français de l’étranger » est composée de femmes et d’hommes actifs sur le terrain aux quatre coins du monde , toutes et tous animés par la volonté d’être utiles à ceux que nos concitoyens ont choisi pour les défendre.

 

Nos maîtres mots sont : indépendance, expérience et conviction.

 

Indépendance : au moment où droite (3 listes siglées LR) et gauche (4 listes) se divisent, notre liste représente une alternative crédible, parce que libre de toute attache partisane. Cette indépendance garantit la défense de tous les élus et, à travers eux, de l’intérêt général.

 

L’indépendance, c’est aussi l’assurance d’avoir un sénateur fidèle à ses électeurs à qui il apportera tout son appui aux échéances électorales de 2020.

 

Expérience : les membres de notre liste ont toutes et tous une expérience, souvent de plus de vingt ans, au service des Français de l’étranger, que ce soit dans le monde associatif ou comme élu. Moi-même, je poursuis depuis 2006 mon engagement à l’AFE. Auteur de plusieurs rapports sur les freins à la participation électorale des Français de l’étranger et sur le vote par internet, j’ai présidé ensuite la commission des Lois, avant de devenir en 2014 vice-président de la nouvelle AFE.

 

Convictions : elles sont au cœur de notre programme en 10 propositions qui s’articulent autour de deux axes :

 

Les élus des Français de l’étranger sont des élus à part entière

1. Rétablir une AFE qui comprend tous les conseillers — 2. Renforcer le mandat des conseillers consulaires et faciliter son exercice — 3. Doter l’élu consulaire d’un véritable statut protocolaire — 4. Améliorer la participation électorale

 

Les Français de l’étranger sont des Français à part entière

5. La sécurité : une priorité — 6. Un enseignement français plus accessible — 7. Une meilleure couverture sociale et une fiscalité équitable — 8. Un meilleur accès aux services publics — 9. Sauver le soldat Francophonie — 10. Un retour en France facilité

 

Gardant toute sa place à l’enseignement, la fiscalité, la sécurité ou le retour en France, nous faisons du statut de l’élu à l’étranger la pierre angulaire de notre engagement, car c’est tout simplement l’avenir de la représentation des Français de l’étranger qui est en jeu.

Nous vous recommandons

1 Commentaire (s)Réagir
Commentaire avatar

matif ven 22/09/2017 - 12:29

Le vote par internet est un mode vote pire que le vote par correspondance (qui est déjà très peu satisfaisant). Le problème, ce n'est pas la sécurité (toujours incertaine) mais la possibilité de bugs et la perte de transparence (sans aucun doute possible). Pour mieux comprendre cette problématique, consulter l'Observatoire du Vote, ou l'article "Le vote électronique est-il transparent, sûr, fiable ?" facile à trouver sur internet.

Répondre

Actualités Expat & Politique

INTERVIEW

ANNE GENETET – "Les non-résidents ne sont pas des nantis"

Changer l’image "galvaudée" des Français de l’étranger et leur faciliter la vie, tel est l’objectif du rapport remis par la députée Anne Genetet au Premier ministre. Fiscalité, protection sociale...

Vos élus

Tout savoir sur les représentants des Français de l’étranger : les députés, les sénateurs, le secrétaire d’état et l'assemblée des Français de l’étranger.

voir plusZ

Circonscriptions

Tout savoir sur les 11 circonscriptions des Français de l'étranger : les pays, leur fonctionnement, les élus et les résultats des dernières élections

voir plusZ