Jeudi 2 décembre 2021
TEST: 2271

V. Gallardo: du contrôle de production pour l'A400M à la gestion stratégique de PME

Par Vincent GARNIER | Publié le 20/10/2021 à 17:00 | Mis à jour le 21/10/2021 à 11:21
Photo : DR
véronique gallardo

Après avoir dédié une bonne partie de sa carrière au sein de la chaîne d'approvisionnement et de production des avions Airbus, entre la France, l'Espagne et l'Allemagne, la Toulousaine Véronique Gallardo a fait le choix de voler de ses propres ailes.

C'est à Séville, à quelques encablures de la ligne de montage d'une des pépites d'Airbus, l'A400M, à laquelle elle a un certain temps participé, qu'elle a créé sa propre entreprise, SCM Efficacy Consulting.

 

Un meilleur accompagnement des entreprises familiales espagnoles

SCM Efficacy Consulting regroupe une équipe de collaborateurs formés au Lean Management et experts dans la conduite de projet. La structure a pour mission de participer à l'amélioration organisationnelle de l’entreprise dans les projets de mise en œuvre. "En Espagne, 80% des entreprises sont encore familiales", estime Véronique Gallardo. "Cela leur a permis de vivre un rapide développement, mais cela génère aussi un véritable besoin d'accompagnement dans l'organisation, le management et dans leur façon d'aborder leur marché". 


Si on ne rentre pas chez Airbus sans un solide bagage que les responsabilités d'encadrement mettent rapidement à l'épreuve, on ne sort pas de près de 20 ans de carrière chez le fabricant aéronautique sans certains réflexes acquis sur le terrain, propres à la culture d'un grand groupe avec lequel une multitude de sous-traitants sont amenés à collaborer. De fait, la qualité du lien entre sous-traitant et fabricant constitue un élément clé du succès de la production à grande échelle. "Les grands groupes sont tenus à développer des relations de qualité avec les PME de leur entourage", remarque Véronique Gallardo. "En créant SCM Efficacy Consulting, j'avais ainsi à l'esprit l'idée de permettre à des entreprises de taille plus réduite, d'acquérir les compétences des grands groupes", explique-t-elle. De cette capacité à faire du transfert "éco-industriel", comme elle aime à le nommer, surgit la possibilité de former des structures souvent familiales -à forte culture technologique, mais peu coutumières aux outils d'organisation- aux exigences et aux attentes d'un grand groupe. "C'est du gagnant-gagnant pour l'ensemble des acteurs impliqués", estime la Toulousaine.

 

véronique gallardo
Véronique Gallardo propose ainsi au sein de SCM Efficacy Consulting, "d'accélèrer le changement opérationnel durable", pour les entreprises souhaitant "rationaliser leurs processus en éliminant le gaspillage et les activités sans valeur ajoutée" / DR

 

Mais les compétences de cette gestionnaire de projet ne se limitent pas au seul secteur aéronautique. D'abord parce qu'elle jouit d'un parcours professionnel qui l'a amené à prendre des responsabilités dans des domaines divers et variés, notamment au sein du ministère de l'Enseignement supérieur et de la Commission européenne, à la fin des années 90. Mais aussi et surtout parce qu'elle a acquis, d'un poste à l'autre, d'une exigence de production à la suivante, la capacité d'analyser rapidement le fonctionnement d'une chaîne de production, mais aussi de disposer d'une vision globale et transversale, incluant les différents postes impliqués dans le process. "Dans les petites structures, je vois vite ce qui ne va pas", déclare-t-elle. Avec comme background la méthode du "Lean Management" inspirée du système de production de Toyota, Véronique Gallardo propose ainsi au sein de SCM Efficacy Consulting, "d'accélèrer le changement opérationnel durable", pour les entreprises souhaitant "rationaliser leurs processus en éliminant le gaspillage et les activités sans valeur ajoutée".

3 millions d'économie par avion

"En 8 mois, j'ai fait 3 millions d'euros d'économie sur la facture globale par avion", aime à rappeler l'ex d'Airbus. "A 56 ans, j'ai une vision beaucoup plus pertinente que si j'étais restée dans une seule verticale de l'entreprise", défend-elle. Car elle aura dû à maintes reprises intervenir dans des contextes où elle ne savait rien ou presque, et où tout était à faire. "Il faut avoir un peu envie de se mettre là où personne n'a envie de se plonger", admet-elle, "ce sont des domaines souvent conflictuels". Et d'observer que souvent les entreprises ont un contrôle très relatif de leurs process et de leurs unités de production. "Il m'est arrivé d'intervenir sur des postes où l'on ne savait pas ce que nous facturaient les fournisseurs, ce qui était véritablement inclus dans les cahiers des charges, à quoi correspondaient les échéances", illustre-t-elle. 

Renting de DG

Pour la fondatrice de SCM Efficacy Consulting, il s'agit aussi de "libérer le PDG de certaines tâches administratives et opérationnelles", dans un contexte où la crise du Covid a bouleversé l'approche commerciale et l'organisation du travail, en interne comme en externe, avec des changements de procédure, contrôlés ou pas, qui ne sont pas sans danger pour les fabricants. "Notre travail peut aller jusqu'à s'apparenter à celui d'un Directeur général", analyse-t-elle. A cet égard, la spécificité très espagnole de sous-traiter un certain nombre de fonctions à des travailleurs indépendants, les autonomos, au lieu d'embaucher, colle comme un gant aux services proposés par sa structure. "On propose en quelque sorte du renting de DG", sourit Véronique Gallardo, "ou autrement dit la possibilité de louer un directeur stratégique, le temps de passer un certain cap et de pouvoir si nécessaire embaucher". Dans un contexte de redémarrage du marché, cette formule est à son sens idéale pour les entreprises qui ne peuvent pas encore se permettre d'employer mais nécessitent une personne dédiée au pilotage, pour une durée impartie. "Pendant par exemple 6 mois, nous pouvons assurer que l'entreprise tourne et honore ses commandes, puis préparer la transition et le transfert des acquis à l'heure de l'embauche", résume Véronique Gallardo. "Il faut préparer les premiers pas dans la perspective de la reprise d'activité en 2023", rappelle-t-elle. "C'est le bon moment pour faire son diagnostic, voir où on en est, vers quoi l'on souhaite tendre, et comment on va pouvoir y arriver".

Nous vous recommandons
0 Commentaire (s) Réagir

Expat Mag

Tel Aviv

Pourquoi fête-t-on Hanouka ?

Dimanche soir, la 1ère bougie de la Ménorah était allumée afin de célébrer Hanouka. Pendant 8 jours, pratiquant ou non, de nombreuses personnes de confessions juives vont allumer, jour par jour