Vendredi 30 octobre 2020

"SAFTI Espagne, c'est l'ADN française d'un réseau en pleine expansion"

Par Vincent Garnier* | Publié le 18/09/2020 à 23:30 | Mis à jour le 20/09/2020 à 16:55
igor kondratovitch

Installé à Madrid depuis plus de 10 ans désormais, le Jurassien Igor Kondratovitch fut un des premiers à faire partie du réseau de franchisés que la marque française SAFTI développe depuis 2018 dans le pays.

 

En charge d'un portefeuille de biens immobiliers principalement situés dans l'ouest madrilène où il réside maintenant, il accompagne et conseille sa clientèle avec un service personnalisé, en français si besoin. Grâce au réseau qu'il a créé avec des clients français directs ou grâce aux contacts des collègues de France, Igor a également des biens à la vente repartis dans différentes régions en Espagne. Pour lui, "c'est ça aussi la force du réseau SAFTI".
 
Il est arrivé dans le pays par amour et a conservé la bonne humeur et le sens du contact humain indissociables du GO qu'il a été dans une autre vie. Comme beaucoup de Français débarqués dans le pays de Cervantès en dehors du circuit entrepreneurial et sans le parachute du statut d'expatrié, il a dû faire preuve de débrouillardise et d'inventivité pour faire sa place dans un marché de l'emploi local parfois complexe. En mai 2018, c'est sur le salon de l'emploi francophone organisé à Madrid par l'Union des Français de l'Etranger (UFE) qu'il saisit une opportunité dans le secteur immobilier comme franchisé de la marque SAFTI ESPAGNE, où il occupe depuis une activité qui va croissant. 


Avec plus de 4.500 représentants recensés dans l'Hexagone, ce réseau de travailleurs indépendants se développe fort au sud des Pyrénées, avec plus de de 300 franchisés en Espagne et des premiers représentants au Portugal, depuis décembre dernier. "Le réseau fonctionne via un support particulièrement efficace", explique Igor. Avec le support technique et légal d'un réseau qui se caractérise par son absence d'agence physique –"mais avec tout sur le Web"-, les franchisés de SAFTI bénéficient donc de l'expertise d'une grande marque, d'un savoir-faire "à la française", mais aussi des coûts particulièrement bas -et donc des commissions intéressantes- que l'organisation dématérialisée de la structure permet. Le tout "avec une formation de base, des réunions et des webinaires réguliers et un service de hotline très compétent qui m'a permis très rapidement d'acquérir les compétences nécessaires, mais aussi de recevoir de façon réactive les réponses aux questions qui se posaient" s'enthousiasme Igor… Preuve de sa réussite, à la première convention SAFTI ESPAGNE en mars 2019, Igor a reçu le prix de la plus grosse vente. Depuis ses débuts, il y a plus de 2 ans, Igor a réalisé plusieurs ventes qui lui permettent "de bien vivre au quotidien".
 
Le marché de l'immobilier espagnol peut, à certains égards, dépister les Français habitués au fonctionnement très normalisé de l'Hexagone. "N'importe qui peut s'établir comme conseiller en immobilier et le cadre légal dans le secteur est très léger", regrette Igor, "ce qui peut amener certains acteurs à réaliser des opérations aux limites de la déontologie". "SAFTI Espagne, c'est la force d'un réseau sur le marché immobilier local et national", se réjouit le franchisé de Majadahonda, qui développe son réseau "près de chez lui", mais aussi une clientèle notamment française à deux pas des Lycées français de Villanueva de la Cañada et de Pozuelo.

"Travaillant sur une zone plutôt recherchée et au pouvoir d'achat fort, la crise du Covid n'a pour l'instant pas particulièrement impacté mon marché", observe-t-il, "mais il est tout de même à prévoir que l'incertitude régnante affecte les prix à la baisse et impose le doute dans les esprits des vendeurs". En dépit de cette conjoncture, Igor continue d'appliquer sa méthode de travail basée sur un service personnalisé et de qualité, ainsi que le développement de réseau de collaborateur mais aussi d'apporteur d'affaires. Par ailleurs Igor, explique que comme beaucoup de travailleurs "autonomós", il se doit d'assurer une disponibilité avec des horaires flexibles, pour répondre au mieux aux demandes de sa clientèle ce qui au final apporte un plus indéniable. "De manière générale, l'Espagne continue à offrir un grand nombre de biens à la vente et sur la côte beaucoup de Francais recherchent des opportunités ", se réjouit-il.


"C'est un job où il faut de la constance, de la volonté, de la rigueur, de la patience et être prêt a assumer un ascenseur émotionnel quotidien assez important", analyse Igor. Et qu'on se le dise : SAFTI recrute ! Le réseau recherche continuellement de nouveaux mandataires pour développer la marque dans le pays.
Outre le support du franchiseur, les nouveaux franchisés bénéficient d'un parrainage, assuré par les plus anciens, comme Igor. "Bénéficier de l'appui d'une grande marque et de l'esprit d'équipe qui existe entre franchisés a un côté rassurant : ce n'est pas comme si l'on travaillait tout seul dans son coin", remarque ce dernier, qui souligne la flexibilité et le support qu'octroye SAFTI.
 

Nous vous recommandons

0 Commentaire (s)Réagir

Expat Mag

Un garde du consulat de France à Djeddah attaqué au couteau

A Djeddah, en Arabie Saoudite, un garde du consulat de France a été blessé par un assaillant. Selon la télévision saoudienne, l’agresseur saoudien a été interpellé.

Sur le même sujet