Samedi 21 septembre 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

L’économie madrilène se porte bien, et ça va continuer

Par Mathilde Dumur | Publié le 10/03/2019 à 13:30 | Mis à jour le 10/03/2019 à 13:35
Photo : Photo by Daniel Alvarez Sanchez Diaz on Unsplash
madrid

BBVA Research a publié un rapport sur l’économie madrilène, qui devrait connaître une croissance de 2,8% en 2019, et de 2,3% en 2020. Une bonne nouvelle qui devrait être accompagnée d’une autre, puisque 100.000 postes devraient se créer d’ici les deux prochaines années, ce qui devrait réduire le chômage de 10,8% dans la région.

 

Le service de recherche de la banque espagnole BBVA a publié son rapport sur l’économie de Madrid pour le premier trimestre de 2019. Dans un rapport long d’une trentaine de pages, on retiendra d’abord le bilan de l’année 2018. Le PIB de la Communauté de Madrid a connu une augmentation de 3,1% l’année dernière. C'est certes deux dixièmes en dessous de 2017, mais cela reste un bon niveau, surtout en prenant en compte que cela fait maintenant cinq ans que la Communauté madrilène connaît une évolution positive. D’après le rapport, la croissance devrait se placer à 2,8% en 2019 et à 2,3% en 2020. Ces chiffres ont été estimés grâce aux nombres d’affiliations à la Sécurité Sociale et aux résultats de l’enquête BBVA d’Activité Économique. Même si la croissance du PIB baisse chaque année, il n’y a rien d’alarmant puisqu’il permettrait tout de même la création de plus de 100.000 emplois. Cela équivaudrait à réduire le chômage régional à un niveau de 10,8%, et de retrouver le taux de travail de 2008, avant la crise.

 

 


Tourisme, secteur public, construction

Le maintien d’une économie dynamique à Madrid en 2018 s’explique notamment par la poussée de la consommation privée, du tourisme et l’accélération du marché du travail. Le coût de la vie reste cependant cher. En outre, le secteur public stimule aussi la consommation et l’investissement. Des appels d’offres de travaux publics et les investissements dans le logement continuent leur augmentation, mais comme pour le reste les résultats restent modérés face aux années précédentes. D’un autre côté, la demande extérieure a par contre ralenti, avec une diminution de l’exportation de biens, tout comme le tourisme, qui est toujours à un bon niveau mais inférieur à 2017. À noter que Madrid est la destination touristique espagnole la plus dynamique. Dans le futur, la croissance devrait continuer son augmentation, grâce à différents facteurs. D’une part la demande mondiale qui devrait reprendre et s’améliorer, et la demande intérieure qui sera soutenue par une normalisation –certes lente– de la politique monétaire, notamment dans le secteur de l’immobilier et des investissements productifs régionaux. Cependant, il ne faut pas négliger l’impact du protectionnisme qui frappe le monde et qui place la croissance dans l’incertitude.


Les élections anticipées et l'incertitude politique

Au niveau local, des doutes subsistent et notamment de par les élections anticipées. Selon BBVA Research, l’augmentation de la fragmentation politique pourrait conditionner les décisions politiques et territoriales. Ajouté à cela les élections européennes, régionales et locales qui vont se succéder, l’avenir économique de la ville reste incertain malgré toutes les estimations d’experts possibles. Enfin, le rapport assure que les défis de Madrid seront d’améliorer la qualité du marché du travail, réduire le chômage des jeunes et de longue durée.

 

Nous vous recommandons

mathilde dumur

Mathilde Dumur

Mathilde Dumur est une étudiante en 2e année de journalisme. Grande passionnée de voyages et notamment intéressée par la culture et l'histoire.
0 Commentaire (s)Réagir

Expat Mag

Munich Appercu
TRADITIONS

INSOLITE - Les petits secrets de l'Oktoberfest

L'Oktoberfest est connue dans le monde entier. Certes. Mais certains chiffres et certaines anecdotes sont pourtant passés sous silence ou tombés dans l'oubli. En voici un florilège.

Sur le même sujet