TEST: 2271

Entreprises françaises d'Espagne, profitez du prolongement du Plan de Relance Export

Par lepetitjournal.com Madrid | Publié le 14/02/2022 à 13:11 | Mis à jour le 14/02/2022 à 13:20
Photo : Nasser El Mamoune, directeur de Business France pour l'Espagne et le Portugal / DR
nasser el mamoune business france espagne

Plusieurs des mesures promues dans le cadre du Plan de Relance Export, mis en place fin 2020 pour relancer la dynamique des entreprises françaises à la conquête des marchés hors de l'Hexagone, sont maintenues jusqu'au 30 juin 2022. Nasser El Mamoune, directeur de Business France pour l'Espagne et le Portugal, rappelle que les PME et ETI françaises ayant un courant d’affaires ou souhaitant se développer en Espagne ont encore droit aux aides de l’Etat. Et de rappeler qu'il existe toute une série de mesures d'accompagnement susceptibles d'intéresser les structures de droit français présentes au sud des Pyrénées, ou en phase de développement dans le pays de Cervantès.

 

Le 1er septembre dernier, lors de la réunion du conseil stratégique de l’export, la prolongation et l’adaptation de différents dispositifs du volet export du plan France relance ont été annoncées. Ainsi, comme le confirme Nasser El Mamoune, "le dispositif de chèque relance VIE est prolongé jusqu’au 30 juin 2022". 

Chèque Relance V.I.E

Le Chèque Relance V.I.E est une aide publique nationale spécifique du volet export du plan France Relance du Gouvernement, destinée aux PME et ETI françaises dans le cadre de leur internationalisation ainsi que des grandes entreprises mobilisant en V.I.E de jeunes talents. Les entreprises ont jusqu’au 30 juin 2022 pour déposer des demandes d’affectation ou de prolongation. Les missions quant à elles devront débuter au plus tard le 1er novembre 2022. "Son montant évolue entre 5.000 à 10.000 euros pour les entreprises souhaitant envoyer un jeune de formation courte ou issus de quartiers prioritaires de la politique de la ville", rappelle le directeur de Business France péninsule Ibérique. 

Quelles sont les missions V.I.E. éligibles au Chèque Relance V.I.E ?

- Toute nouvelle mission V.I.E d’une durée de 12 mois minimum.
- Toute prolongation de 6 mois minimum, pour les entreprises mobilisant en V.I.E des jeunes issus des QPV ou de formation courte (pour une mission initiale de 12 mois).
- Toute prolongation de 12 mois minimum pour les missions de l’internationalisation des TPE, PME, ETI.

La mission V.I.E doit s’inscrire dans au moins l’une des trois catégories suivantes :
- Internationalisation des TPE, PME, ETI.
- Recrutement de jeunes talents issus des formations courtes (jusqu’à Bac+3).
- Recrutement de jeunes talents issus des quartiers prioritaires de la politique de la ville (QPV).

Qui peut en bénéficier ?

Les TPE, PME, ETI bénéficient du Chèque Relance de 5.000€ dans le cadre de leur internationalisation.
Toutes les entreprises bénéficient du Chèque Relance de 10.000€ dans le cadre de l’embauche de jeunes talents issus de formations courtes (jusqu’à BAC+3) ou des quartiers prioritaires de la ville (QPV).

Toutes les modalités et les démarches pour solliciter le chèque Relance V.I.E sont consultables directement sur le site de Business France.

Le Chèque Relance Export

A noter également que le dispositif de chèque relance export (CRE) est lui aussi prolongé jusqu’au 30 juin 2022, dans la limite des crédits prévus pour l’accompagnement à l’export.
Le Chèque Relance Export prend en charge 50 %, dans la limite d’un plafond, des dépenses éligibles d’une prestation d’accompagnement à l’international, y compris digitalisée, pour les PME et ETI françaises. C'est un véritable coup de pouce pour des solutions allant de la préparation en France jusqu’à la prospection sur des marchés étrangers.

En plus des opérations qu’il couvre actuellement, le chèque relance export peut notamment désormais prendre en charge des opérations collectives de prospection à l’export inscrites aux programmes régionaux et pilotées par un membre de la Team France Export.

Plus d'informations ici.

Sur le même sujet
0 Commentaire (s) Réagir
À lire sur votre édition locale