Lundi 23 septembre 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Annaïck Locqueneux: elle lance en Espagne "La Marque du consommateur"

Par Léa Surugue | Publié le 04/12/2018 à 19:56 | Mis à jour le 05/12/2018 à 15:47
Photo : DR
annaick locqueneux

La dynamique Annaïck Locqueneux lance une initiative pour redonner le pouvoir aux consommateurs et leur permettre de participer à la conception des produits qu’ils achètent. Baptise ¿Quién Es El Jefe? - La Marca del Consumidor, le projet est inspiré d’une initiative française ( “C’est qui le Patron ? La Marque du consommateur “).

 

 

Attablée dans un petit café du centre de Madrid, Annaïck Locqueneux est fière de raconter sa plongée dans le monde de l'entrepreneuriat, et de parler de l’initiative qu’elle développe avec beaucoup d'énergie et de passion en Espagne : “¿Quién Es El Jefe? - La Marca del Consumidor ”, www.lamarcadelosconsumidores.es. Un projet inspiré de l’initiative française “C’est qui le Patron ? La Marque du consommateur “ qui connaît un énorme succès depuis 2016 dans l’Hexagone.

“Les consommateurs veulent plus de voix au chapitre, plus de transparence. En tant que maman, c’est important pour moi de savoir ce que l’on met dans nos assiettes et je trouve que mettre en place une initiative qui va dans ce sens est quelque chose de vraiment fort. Mais tout cela s’est fait soudainement, j’ai décidé de lancer le projet avant l'été et tout s’est enchaîné très vite depuis”, raconte-t-elle.


Nouveau mode de consommation

C’est une marque d’un genre nouveau qui va donc arriver en Espagne. Elle invite les consommateurs à participer à la conception de produits de grande consommation. L'idée : les faire voter sur une plateforme dédiée, pour qu’ils décident quels produits ils veulent consommer, les caractéristiques de ceux-ci, et le prix qu’ils sont prêts à payer. Chaque personne qui se rend sur le site web peut ainsi choisir parmi les critères essentiels qui composent les conditions de fabrication d'un produit (de l’origine et la composition, en passant par les matières premières utilisées et les conditions de travail des personnes). Se faisant, les votants voient en temps réel l’impact de leurs choix sur le prix du produit.

Le produit final, résultat du vote de plusieurs centaines de personnes, est ensuite disponible à la vente en grande surface (en France, des enseignes comme Carrefour, Leclerc ou encore Auchan se sont unies à l’initiative). Un concept simple, mais redoutablement efficace, à l’heure où un nombre croissant de personnes exprime le souhait de consommer autrement, dans le respect d’un commerce durable et équitable, en mettant la transparence et le choix du consommateur à l’honneur.

C’est cette vision qui a tout de suite séduit Locqueneux, lors de sa rencontre avec deux des fondateurs français, Nicolas et Laurent Chabanne. Avec leur soutien, et forte de sa connaissance du marché et de la culture espagnole après plus de deux décennies passées à Madrid, elle espère elle aussi séduire les consommateurs espagnols.

L'idée n’est pas de faire un copier-coller de ce qu’ils ont fait en France, mais d’adapter le projet aux caractéristiques de l’Espagne, de voir ce que cela peut donner ici. De nombreuses personnes autour de moi se sont déjà montrées enthousiastes pour participer et pour voter,” explique Locqueneux.

Sa plateforme, en ligne, propose déjà de sélectionner les produits sur lesquels les consommateurs souhaitent se pencher, en misant sur les ingrédients incontournables des cuisines espagnoles : huile d’olive, oeufs ou encore lait. Depuis le mois de décembre, il est possible de voter afin de déterminer les caractéristiques de ces produits.

 

quien es el jefe


Rencontrer les producteurs

Afin de lancer l’initiative et de mettre en place les questionnaires qui pourront permettre aux consommateurs de voter sur les produits, Locqueneux a passé les derniers mois à sillonner le pays pour aller à la rencontre des producteurs.

Nous avons rencontré des producteurs de lait, d’oeufs. Dans le vote du top 3 sur site, ce sont les 2 premiers produits choisis en majorité par les consommateurs. Nous discutons avec eux pour comprendre les problématiques qu’ils rencontrent, les caractéristiques qu’ils peuvent donner à leurs produits et à quels prix. Nous essayons de comprendre comment l’augmentation du prix d’un produit de quelques centimes peut changer leur quotidien, comment ils travaillent. Ce sont des rencontres très enrichissantes,” raconte-t-elle.

L'idée de ¿Quién Es El Jefe? c’est aussi cela : faire en sorte de mieux comprendre les expériences des producteurs pour mieux sensibiliser les consommateurs à ces questions. “Souvent on a des images un peu vagues du travail des agriculteurs et des producteurs. C’est bien de les écouter partager leurs savoirs-faire, pour mieux comprendre ce monde et en apprendre plus sur des questions comme celles du bien-être animal”, souligne Locqueneux. Sur la plateforme, des explications viennent par ailleurs compléter les questionnaires afin d’expliquer certains termes et les enjeux de certains choix, par exemple l’origine des matières premières ou le fait d’inclure ou non des OGM dans le processus de production.

Carrefour Espagne sera le premier distributeur à ouvrir ses portes sur la péninsule Ibérique pour commercialiser les premiers produits début 2019. Une fois les produits conçus et commercialisés, les consommateurs auront enfin l'opportunité de venir rencontrer et échanger avec les producteurs et de contrôler sur place que les produits disposent bien des caractéristiques choisies lors du vote en ligne.

Vous aussi, vous pouvez voter pour participer à la conception des produits en Espagne et decider lesquels vous voulez créer : https://lamarcadelosconsumidores.es/votacion-de-los-productos/

Nous vous recommandons

Photo Lea surugue

Léa Surugue

Léa Surugue est une journaliste freelance vivant à Madrid. Elle a collaboré avec des médias basés en France, au Royaume-Uni et aux Etats-Unis, et traite surtout de thèmes liés à l'économie, la santé et la société.
0 Commentaire (s)Réagir

Expat Mag

ENSEIGNEMENT

Rémunération des profs : la France peut mieux faire !

De nombreux enseignants publient sur les réseaux sociaux leurs rémunérations sous le hashtag #balancetafichedepaiedeprof. Pourquoi ? Pour protester contre leurs salaires et leurs conditions de travail

Sur le même sujet