Mardi 14 août 2018
Cambodge
Cambodge
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Qu'est-ce qui vous surprend le plus en arrivant au Cambodge ?

Par Lepetitjournal Cambodge | Publié le 17/05/2018 à 20:00 | Mis à jour le 22/05/2018 à 09:41
Cambodge-sondage-vie-PhnomPenh-SiemReap-Surprises-Étonnement

La semaine dernière, Lepetitjournal.com Cambodge publiait un sondage sur le réseau social Facebook pour connaître les premières impressions de ses lecteurs en arrivant au Royaume. Plus de 200 votes ont été comptabilisés. Une liste, non-exhaustive, avait été établie au préalable d’après les témoignages de plusieurs personnes expatriées. Trente-trois options sont revenues presque systématiquement. Le système de vote avec réponse unique a permis de dégager un top 5 ! Pour certains, le Cambodge est un vrai dépaysement, d’autres y retrouvent leurs racines. En tous les cas, il reste inoubliable. Ceux qui l’ont quitté souhaitent plus que tout y revenir.


Pressez de découvrir ce qui vous surprend le plus sur le sol cambodgien ? Retrouvez les résultats ci-dessous :


 

diagramme sondage

 

Le grand gagnant du sondage n’est autre que le trafic routier avec 32 votes (15,8% des suffrages). La densité de circulation et son mélimélo de 4x4, de motos (parfois chevauchées par des familles entières), de tuk-tuks peuvent surprendre et même effrayer au premier abord. C’est parfois l’anarchie sur les routes et la priorité est souvent donnée aux plus gros véhicules. Même si les règles de sécurité routière se font plus strictes comme le port du casque, les conducteurs s’autorisent encore certaines libertés dangereuses pour autrui. Dans un commentaire sur Facebook, Béatrice met spécifiquement l’accent sur le fait que « le code de la route n’est pas respecté », « ça klaxonne mais les conducteurs ne s'énervent pas », ajoute-t-elle.

A la seconde place se trouvent les déchets qui jonchent le sol avec 27 votes (13,3% des suffrages). Une fois qu’ils ont terminé de manger, il n’est pas rare de voir les Cambodgiens jeter leur canette, leur sac de nourriture à emporter ou encore leur bouteille d’eau en plastique dans la rue, à même le sol. Les bas-côtés des routes sont eux aussi tapissés de détritus, la nature en est parfois recouverte. Un système de ramassage existe en ville mais les poubelles restent encore trop peu nombreuses et sont parfois totalement absentes.

Cambodge, pays du sourire ? Avec 26 votes (12,8% des suffrages), les beaux sourires cambodgiens arrivent en troisième position du classement. Qui n’a jamais été touché par leur douceur ? On dit qu’ils fascinent l’Occident et ne laissent personne insensible. Le sourire cambodgien est parfois associé à une forme de malaise, pour d’autres il témoigne d’une véritable joie de vivre. Dans leurs commentaires publiés sur Facebook, certains participants sont unanimes. Les dénommés Chantal, Béatrice, Philippe, Bruno, Bertrande et Kate insistent sur : « le sourire des enfants » ; « la gentillesse du peuple khmer » ; « l'accueil chaleureux, leur gentillesse, leur hospitalité, leur sourire » ; « l’accueil des Cambodgiens » ; « une population souriante et accueillante » ; « Les sourires....et la bienveillance de ce peuple. »

À la quatrième place se trouvent les trottoirs généralement non utilisables par les piétons avec 18 votes (8,9% des suffrages). Vous êtes-vous, vous aussi, retrouvés face à des passages obstrués ? A devoir contourner les énormes 4x4 garés sur le bord des routes empiétant carrément sur les trottoirs ? Et oui, les piétons ont la vie dure s’ils veulent se déplacer à pied en ville. Autre particularité, ils servent aussi souvent comme voie de dépassement pour les motos pour les conducteurs pressés. 

La cinquième place du classement est occupée par l’inégalité notoire des richesses avec 15 votes (7,4% des suffrages). Certains d’entre vous ont été choqués par le décalage très visible au quotidien. Tandis qu’une partie de la population cambodgienne peut s’offrir des voitures de luxes l’autre n’a pas de toit sous lequel dormir. 

 

D’autres réponses ont également été données, pour cela il suffit de consulter le tableau ci-dessous :

 

Surprises en arrivant au Cambodge Votes
1. Le trafic routier 32 (15,8%)
2. Les déchets qui jonchent le sol 27 (13,3%)
3. Les sourires sur les visages  26 (12,8%)
4. Les trottoirs qui ne sont généralement pas utilisables par les piétons 18 (8,8%)
5. L'inégalité notoire des richesses 15 (7,4%)
6. La chaleur écrasante 14 (6,9%)
7. Les motos familiales 9 (4,4%)
7. Les tuk-tuks : « hello sir, where do you go ? » 9 (4,4%)
9. Le nombre de 4x4 8 (3,9%)
9. Tous les immeubles qui sortent de terre 8 (3,9%)
11. La pollution 6 (3%)
12. Le soleil se lève et se couche toujours à la même heure 5 (2,5%)
13. La cuisine khmère 4 (2%)
13. La corruption  4 (2%)
15. Les paysages  3 (1,5%)
15. Le niveau d'anglais impressionnant des enfants 3 (1,5%)
15. Les différences culturelles 3 (1,5%)
15. Le nombre de scooters 3 (1,5%)
19. Les inondations 1 (0,5%)
19. L'influence occidentale 1 (0,5%)
19. Le durian  1 (0,5%)
19. Les street food  1 (0,5%)
19. Les discriminations salariales 1 (0,5%)
19. Les lady bars 1 (0,5%)
25. L'entretien des rues 0 (0%)
25. Le nombre de marchés 0 (0%)
25. Les insectes à manger 0 (0%)
25. La passion pour le football 0 (0%)
25. Le nombre de cafés, bars 0 (0%)
Le nombre de jours fériés  0 (0%)
La mode des tongs 0 (0%)

 

Les auteurs des commentaires reçus sur Facebook, Martine, Chantal, Béatrice, Mathieu, Thai Thai Liou, Khmer Sio, Philippe, Audrey, Bruno, Bertrande, Kate et Marie-Hélène, soulignent également « la richesse culturelle du pays avec ses musées, ses temples, monuments exceptionnels » ; « les balades en scooter à travers la campagne cambodgienne » ; « la hiérarchie familiale » ; « la bonne éducation des enfants » ; « les extrêmes entre les très riches et les très pauvres » ; « les enfants s’amusent et se distraient avec un rien » ; « les commerçants des marchés qui y dorment en attendant les clients » ; « l’évolution rapide » ; « les ateliers notamment ceux des garagistes avec des roues de scooters partout » ; « la nourriture délicieuse avec ses épices et ses fruits » ; « les karaokés » ; « les bonzes » et « les vendeurs ambulants. »

Tous s’accordent sur le fait que finalement, il y a trop choses à dire !

L’équipe du Petitjournal.com tient à remercier tous les participants.

7 CommentairesRéagir
Commentaire avatar

Mu jeu 19/07/2018 - 03:51

Ce qui m'a surpris le plus et beaucoup énervée en arrivant au Cambodge : L'utilisation constante de billets de banque américains ou dollars américains.. Partout ! Prix affichés en dollars américains... Choquée et écœurée ! Le Cambodge n'est pas et ne sera jamais une province américaine, les cambodgiens devraient sérieusement défendre leur nation, leur pays... Leur monnaie est un reflet de leur identité culturelle... Le riel ! Merci de réagir !!!

Répondre
Commentaire avatar

Lalo mar 22/05/2018 - 08:25

Ordures non ramassées partout, bruit (et le mot est faible) permanent, non respect des lois quelles qu'elles soient, incivilité et manque de politesse général, manque d'éducation de la plupart de la population qui ne sait rien de ce qui se passe en dehors du pays sauf par les âneries propagées sur Facebook, pas la moindre notion de vrai Bouddhisme, manque de compassion, superstitions à l'infini... etc, etc

Répondre
Commentaire avatar

Ko DeSen sam 19/05/2018 - 05:58

Il me semble que ces réponses sont des réponses collectées en ville. Elles auraient été différentes si collectées hors des villes....les Cambodgiens sont pour une écrasante majorité des ruraux. Le sourire, me semble-t-il, serait arrivé en tête, avec cette incroyable et insatiable envie des Cambodgiens de faire découvrir et aimer leur pays... Serait arrivé ensuite l'énorme décalage entre ces défilés de luxueuses voiture et le dénuement total des populations qu'elles aspergent de poussière en roulant comme des malades sur les pistes de terre rouge. Puis la beauté de ce pays, ses rizières, sa végétation, ces magnifiques malheureuses forêts qui disparaissent.... Tant à dire, tant de surprises.....mais pour découvrir ce trésor que sont le Cambodge et son Peuple, il faut sortir de la ville.....

Répondre
Commentaire avatar

ManuH sam 21/07/2018 - 08:25

Tout à fait d'accord ! Les réponses m'ont surpris au premier abord et c'est ensuite que j'ai compris que les répondants vivent plutôt en ville (à Phnom Penh ?).

Répondre
Commentaire avatar

Novocaline mer 27/06/2018 - 20:46

Le sourire en premier et la beaute des regions montagneuses a l est Et la tristesse quand on pense a toutes ces forets qui disparaissent ... La colere quand on va sur la cote....

Répondre
Voir plus de réactions