Vendredi 23 février 2018
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Cervezas La Socarrada – Entre Terre et Mer

Par Francisco Puig Diaz | Publié le 04/12/2017 à 23:55 | Mis à jour le 04/12/2017 à 23:55
Photo : La devanture de l'usine La Socarrada
La devanture de l'usine La Socarrada

La bière est l’une des boissons les plus consommée en Espagne. Mais au-delà des grandes marques industrielles, les bières artisanales ont le vent en poupe depuis plusieurs années un peu partout en Europe. Valence n’échappe pas à la règle avec ses brasseurs régionaux qui élaborent avec passion leur version de ce breuvage malté. Sergio Iborra, co-fondateur de la marque La Socarrada avec Rafael Suñer, a répondu à nos questions.

“Aixo es mel de romer !”

Tout a commencé en 2010, quand Sergio Iborra et Rafa Suñer prennent la décision de créer une nouvelle marque de bière qui se démarquerait des autres. Leur idée ? Se centrer sur la richesse de la Tereta, la terre Valencienne. Au terme de plusieurs essais, ils brassent une bière au miel de romarin : « On buvait des bières avec des copains et on voulait faire une bière mel de romer. En fait c’est une expression valencienne employée lorsque l’on a à faire à quelque chose d’exceptionnel, de sublime. On a pris ça au pied de la lettre et ça a plutôt bien marché ».

Sergio Iborra et Rafa Suner

Si le nom de la marque pourrait faire penser au socarrat, cette partie de la paella si recherchée des connaisseurs, il n’a rien à voir avec le plat typique de la région. Socarrat est aussi le surnom des habitants de la ville de Xàtiva, d’où Sergio et Rafa sont originaires.

Aujourd’hui, La Socarrada est une des bières espagnoles artisanales les plus exportés dans le monde, avec 21 pays dont la France, le Japon, la Chine, les USA et l’Allemagne. Sergio et Rafa ont même étendu leur capacité de production à l’Amérique Latine avec la création d’une joint-venture à Buenos Aires en Argentine.

Des procédés d’élaboration novateurs qui font le succès de la marque

La Socarrada propose 4 recettes. La première à être sorti des cuves est La Socarrada, une bière au miel de romarin. Sans nous livrer le secret de fabrication, Sergio nous a expliqué le processus d’élaboration : « Durant la cuisson, nous infusons le moût de la bière avec du romarin, contenu dans un sac qui ressemble à un gros sachet de thé. Nous faisons une infusion pour 1000 litres ».

Er Boqueron, Toro et La Socarrada

Vient ensuite la Er Boquerón élaborée avec de l’eau… de mer. « L’eau de mer est traité par une usine de Barcelone. Leurs bateaux partent à plusieurs miles des côtes et extraient l’eau de mer à l’aide de tubes à une profondeur de plusieurs mètres. L’eau est ensuite traitée plusieurs fois, avec 4 micro-filtrages afin de retirer toute partie organique et éliminer tout risque pour la santé. On n’utilise qu’une fraction d’eau de mer, qui est diluée avec de l’eau de la région, riche en minéraux ».

La Socarrada collabore depuis peu avec le groupe Osborne pour leur création Toro : « Nous la faisons vieillir dans des fûts de Xeres Pedro Ximénez. Ça lui confère une couleur toastée et des arômes puissants ».

Enfin, avec le début de la saison de l’orange valencienne, sortent également des bouteilles d’Orange Saison, fabriqué avec des peaux du miel de fleur d’oranger.

Une bouteille d'Orange Saison

Le goût avant tout

Si la gamme proposée est relativement courte, elle se marie à merveille avec la plupart des plats de la région. « La Socarrada est parfaite pour accompagner une paella, les viandes braisées, la charcuterie, les fromages forts en bouche. La Toro est bonne pour les plats en sauce ou plus gras. Orange Saison est idéale pour accompagner les fruits secs. Er Boqueron est plus pensée pour rafraichir avant tout ».

Il reste encore tellement de choses à découvrir sur la bière !

Pour Sergio, la bière idéale tient à peu de choses. Le critère essentiel étant de savoir ce qu’elle contient. « Les gens doivent savoir ce qu’ils boivent. Le problème c’est qu’en Espagne, le principal critère de dégustation c’est que la bière soit bien fraîche et c’est exactement ce qu’il ne faut pas pour apprécier la palette des saveurs d’une bière artisanale »

La toro a été élu meilleure bière de l'année

La Socarrada ne doit rien au hasard. Au fil des années et des nombreux voyages qu’ils ont pu effectuer à travers le monde, la marque à acquis un savoir-faire reconnus par leurs pairs : la Toro était en 2016 la bière la plus primée à l’international avec 4 prix (2 en Europe et 2 aux Etats-Unis).

Vous pouvez trouver les bières La Socarrada dans les hypermarchés carrefour, alcampo mais aussi à El Corte Ingles et dans les magasins spécialisés.

Nous vous recommandons

22089717_10155735495175477_7302706872380432125_n

Francisco Puig Diaz

Né à Paris d'un père de la région Valencienne et d'une mère des Canaries, Francisco à baigné dans la culture hispanique et valencienne depuis son plus jeune âge. Il adore le football, le cyclisme et les Fallas.
0 CommentairesRéagir

Vivre à Valence

IMMOBILIER

Les spécificités juridiques de l’achat et de la location à Valencia

La France et l’Espagne, pays membres de l’UE, ont des systèmes juridiques très proches. A priori, il semblerait que la conclusion d’opérations immobilières soit similaire et les démarches