Lundi 6 juillet 2020
Philippines
Philippines

Comment préparer son volontariat aux Philippines

Par Lepetitjournal.com aux Philippines | Publié le 21/01/2020 à 05:00 | Mis à jour le 21/01/2020 à 05:00
volontariat philippines

Les Philippines est le troisième pays d’accueil de volontaires français derrière Madagascar et le Cambodge. En 2019, l’archipel a accueilli 131 volontaires en VSI (volontariat de solidarité internationale), 54 en services civiques, 22 en VIE (volontariat international en entreprise), 5 VIA (volontariat international en administration) et 50 scouts. Sans compter les volontaires hors dispositif estimés à 150 / 200 personnes qui sont difficiles à tracer. Ces chiffres sont en augmentation par rapport à 2018, notamment les services civiques. En 2019, 74% des volontaires étaient des femmes.

“Les Philippines est un pays attractif pour les volontaires français. C’est un pays où ils se projettent pour vivre, explique Dorian Lorteigt, chargé de communication chez France Volontaires Philippines. Il y a très peu de barrière de la langue car l’anglais est très utilisé. Les gens sont très accueillants mais il faut savoir qu’ici il y a un grand contraste entre l’extrême richesse et l’extrême pauvreté, en quelques mètres on peut passer d’un bidonville à un quartier moderne et riche.”

“Une mission de volontariat doit être totalement gratuite ou rémunérée”

France Volontaires est la plateforme française des volontariats internationaux d’échange et de solidarité. Elle a pour rôle de promouvoir les différentes formes d’engagement à l’international. Il y a 22 espaces volontaires dans le monde dont un à Manille. Depuis trois ans, l’antenne philippine est accréditée par PNVSCA, l’agence gouvernementale du volontariat aux Philippines. Une reconnaissance qui lui permet notamment de délivrer des visas de volontaires.

“Aux Philippines, il y a beaucoup de besoins avec des ONG présentes depuis 15 ou 20 ans à Manille par exemple qui travaillent beaucoup avec les enfants des rues, souligne Dorian Lorteigt. Il y a aussi une tradition d’accueil des volontaires dans ce pays chrétien avec beaucoup de pères français qui ont créé des ONG. Il est fort à parier que dans les prochaines années, le nombre d’ONG va augmenter autour du traitement de l’eau, de l’environnement.”

Si vous cherchez un volontariat aux Philippines, France Volontaires recommande de passer par des parcours d’engagement sécurisés. Il y a ainsi une quinzaine de structures d’envoi reconnues (La Guilde, SCD, la DCC…). “En cas de doute sur une association, il ne faut pas hésiter à contacter France Volontaires Philippines, rappelle Dorian Lorteigt. Une mission de volontariat doit être totalement gratuite ou rémunérée (logement, nourriture, indemnité mensuelle). Une association ne peut pas demander à un volontaire de payer pour une mission de volontariat. Certains sites de volontourisme s’apparentent à des agences de voyages, la solidarité n’est pas une attraction touristique.”

Dans l'archipel, il y a 25 structures d’accueil de volontaires agréées par France Volontaires : ABConservation, ACAY, L'Arche Punla, ATD Quart-Monde, Eau & Vie, Enfants d'Asie, Enfants du Mekong, Entrepreneurs du monde, ERDA, Fondacio, Gawad Kalinga, JEFPAG, Kaloob, Les Oursins Delepine, LGU Gubat, LP4Y, MakeSense, Passerelles Numériques, Phil'Rouge, The Plastic Flamingo, Tibériade, TNK, Virlanie.
_______________________________

Pour plus d’informations consultez le site de France Volontaires aux Philippines ou contactez-les directement par e-mail : ev.philippines@france-volontaires.org

Nous vous recommandons

0 Commentaire (s)Réagir