Lundi 19 août 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

La calima, quèsaco ?

Par Arthur Diaz | Publié le 18/07/2019 à 10:32 | Mis à jour le 18/07/2019 à 12:33
Photo : Nasa earth observatory
calima

Vous allez la supporter dans une bonne partie de l'Espagne cet été. Épais brouillard de couleur jaune, la calima est un phénomène que l’on retrouve dans les îles Canaries, mais aussi régulièrement sur la Péninsule. Cette brume peut-elle être dangereuse pour votre santé ? 


 
Sur les côtes marocaines, au large du Sahara occidental se forment des tempêtes de vent en plein désert, ce qui soulève une vaste quantité de sable. Ce sable est transporté par les vents chauds et se dépose dans l’Atlantique, mais finit parfois sa route aux Canaries. On l’appelle la calima, ou brume sèche en français. Ponctuellement, on la retrouve sur le continent. Au programme : vent chaud et couche de poussière sur les véhicules.

 

De fait, une fois arrivée sur terre, cette masse de sable forme un épais brouillard de couleur jaune qui peut durer plusieurs jours. L’air devient quasi-irrespirable, et la température peut monter jusqu’à 40 ou 50°C ! 

Certes, cet épisode que nous impose dame nature est désagréable, néanmoins il n’est pas particulièrement nocif pour la santé. Prudence en revanche aux asthmatiques ou autres personnes ayant des difficultés respiratoires. Il est recommandé de ne pas sortir, de rester dans un lieu ventilé et aéré, de ne pas faire d’efforts physiques et de bien s’hydrater. 

Si cette brume n’est pas dangereuse pour l’homme, elle est néfaste pour l’environnement. Le tapis de poussière assèche les terres, les plantes et les animaux. 

Nous vous recommandons

arthur diaz

Arthur Diaz

Jeune journaliste partagé entre la France, le Canada et l’Espagne. Arthur est passionné par la politique. Motivé et polyvalent, il a déjà travaillé pour la télévision québécoise.
0 Commentaire (s)Réagir

Que faire à Madrid ?

Barcelone Appercu
TOURISME

Les tops et les flops des plages espagnoles

L’Espagne est connue pour réunir quelques unes des plus belles côtes d’Europe. Mais si on y trouve de véritables joyaux, d’autres plages peuvent très vite vous faire déchanter.

Vivre à Madrid

TRADITIONS

Le plaisir d’être "de rodriguez" à Madrid en août

"Estar de rodriguez" est une expression qui se réfère aux maris, souvent pères de famille, qui restent à la ville l’été lorsque que leurs femmes et enfants sont au "pueblo" ou au bord de mer.

Sur le même sujet