Vous quittez l’Indonésie cet été ? Voici les démarches à suivre

Par Lepetitjournal Jakarta | Publié le 12/04/2022 à 21:30 | Mis à jour le 09/05/2022 à 09:28
Vue de la baie de Jakarta depuis le hublot d'un avion

Votre séjour en Indonésie se termine, vous partez vers une nouvelle destination ou bien alors vous rentrez en France. Voici une liste des démarches à effectuer avant votre départ.

 

La situation sanitaire actuelle implique des démarches supplémentaires qui varient selon votre destination.

 

Les démarches à effectuer 3 mois avant le départ

État civil :

- Vérifiez que les événements familiaux survenus pendant votre séjour (naissance, mariage, divorce) ont bien été transcrits auprès des services consulaires de l’ambassade pour une mise à jour de votre état civil (établissement d’actes ou apposition de mentions). Pour toutes les démarches, informez-vous sur le site de l’ambassade

- Si votre conjoint/conjointe n’est pas de nationalité française, pour un retour en France, prévoyez une demande de visa long séjour “vie privée et familiale” valant titre de séjour pendant un an

 

Logement :

- Renseignez-vous auprès de votre propriétaire sur les termes de votre contrat de location : caution, préavis, état des lieux… Et précisez avec eux la date de votre départ.

- Si possible, prévoir un logement en France ou dans le futur pays d'expatriation, afin de faciliter toutes les démarches administratives à l’arrivée et de recevoir tout de suite les courriers, même si ce logement est temporaire (famille/amis).

- Commencez à préparer votre déménagement et sa logistique. Que souhaitez-vous garder ? Vendre ? Donner ? Des groupes WA, Facebook existent pour vendre les objets dont vous voulez vous séparer : Des français à Jakarta, Jakarta Buy and Sell community, Jakarta Expat Marketplace…

Pensez également aux associations caritatives comme le PER .

 

Pensez à faire vos derniers achats souvenirs, meubles, tissus notamment ceux dont vous avez toujours repoussé l'achat et que vous pourriez regretter plus tard de ne pas avoir fait.

 

Documents administratifs :

- Il est souvent difficile d’obtenir certains justificatifs d’institutions étrangères, à distance, une fois rentré en France. Vous devez donc veiller à les obtenir avant votre départ et les garder soigneusement pendant votre déménagement. Pensez notamment à conserver vos contrats et certificats de travail, vos bulletins de salaire ainsi que vos avis d’imposition locaux.

 

Scolarité des enfants :

- Précisez votre départ à l’école actuelle de vos enfants, et recherchez une nouvelle école dans la nouvelle destination. Certains documents peuvent vous être demandés comme les bulletins scolaires, les dossiers médicaux, un carnet de vaccinations, un certificat de radiation scolaire ...

- Concernant la scolarité en France, l'école publique est soumise à une sectorisation géographique. Les inscriptions en cursus classique se font généralement en mai (dossiers à constituer à compter de mi-mars). Des dérogations sont possibles en fonction des situations individuelles et des capacités d'accueil. Les sections linguistiques spécifiques sont soumises aux capacités d'accueil ; de même, des tests peuvent être pratiqués pour déterminer le niveau de l'élève. Les DSDEN (direction départementale des services de l'Éducation nationale) pour le primaire, et les SAIO (service académique d'information et d'orientation) pour le secondaire, sont à contacter au sein des académies pour les démarches d'inscription.

 

Animaux de compagnie :

Chat au milieu des cartons

Et comme parfois on a aussi un animal de compagnie dans ses bagages, certaines formalités sont à accomplir. Il existe des différences, en terme de délai, si l'animal a déjà résidé dans l'UE, en France ou non.

- L’animal doit être identifié soit par une puce électronique soit par un tatouage lisible effectué avant le 3 juillet 2011.

- La vaccination antirabique doit être à jour et datée de plus d’un mois et de moins d’un an au moment du départ.

- Si vous ne l’avez jamais fait, un titrage sérique des anticorps antirabiques doit être effectué par un laboratoire agréé sur un échantillon de sang prélevé au moins 30 jours après la vaccination et au moins trois mois avant le voyage. Ce test est valable tout au long de la vie de l’animal si la vaccination contre la rage est maintenue en cours de validité (c'est-à-dire tous les ans).

 

- Ensuite comptez environ 1 mois pour obtenir un permis d’exporter auprès du ministère de l’agriculture.

- Enfin vous devrez obtenir, 48h avant le départ, un certificat de bonne santé délivré par un vétérinaire agréé et l’animal devra être traité contre les vers juste avant le voyage.

Des organismes comme Groovypettransport peuvent effectuer toutes ces démarches pour vous.

- Si vous volez avec KLM, sachez que les dimensions maximales de la cage pour le voyage en soute sont les suivantes : 102(l) x69(w) x76(h)cm et elles doivent correspondre à la taille de votre animal : voir ici. Le prix est de 400 EUR par animal transporté en soute sur le même vol que vous.

Turkish Airlines propose également le transport des animaux, le coût est fonction de la destination et du poids total de la cage + animal (54 EUR/kg depuis Jakarta vers la France).

 

Les démarches à effectuer 1 mois avant le départ :

- Que vous rentriez en France ou vous installiez dans un autre pays, si vous êtes enregistré à l’ambassade, n’oubliez pas de solliciter votre radiation du Registre des Français établis hors de France et de la liste électorale consulaire. Si vous allez dans un autre pays, votre dossier sera, à votre demande, transféré vers l’ambassade de votre nouveau pays de résidence. Vous pouvez effectuer ces formalités en ligne sur le site service-public.fr

- Une fois cette formalité accomplie, le Consulat vous délivrera un certificat de radiation. Ce document vous sera indispensable pour effectuer les formalités douanières et pourra vous être demandé par les administrations françaises pour justifier de votre retour ou de votre changement de pays de résidence.

- Remplissez une déclaration d'entrée en franchise de biens personnels en provenance de l'étranger.

- Si vous vous réinstallez en France, effectuez votre changement d’adresse vers la France auprès des services de la poste et des administrations locales. De même, il est recommandé de laisser votre nouvelle adresse en France au consulat, pour d'éventuels échanges de documents après le retour.

 

 Déménagement :

Cartons de déménagement

 

- Contactez les sociétés de déménagement afin de réaliser les devis et de convenir de date pour le déménagement et l'envoi du container. En juin, juillet les compagnies de déménagement sont très demandées... 

Quelques sociétés présentes en Indonésie : AGS, Allied Pickfords, Santa Fe Relocation, Asian Tiger...

 

 

 

 

Assurance maladie :

- Dès que vous êtes de retour en France, vous devez demander la radiation de votre dossier auprès de la CFE. Les expatriés qui ont adhéré à l’Assurance Maladie de la CFE bénéficient du maintien de leurs droits pendant trois mois au maximum à compter du 1er jour de résidence en France. Ce qui vous laisse le temps de vous ré-inscrire à la Sécurité Sociale et de fournir tous les documents nécessaires. Plus d'infos en fonction de votre situation d'assuré

- Si vous n’avez plus d’emploi : vous devez vous inscrire à Pôle Emploi au plus vite. Avec votre attestation d’inscription, vous pourrez bénéficier d’un maintien de vos droits CFE de 3 mois gratuitement à compter du 1er jour de retour en France. Ce maintien de droit ne s’applique que pour les soins effectués en France.

Pendant ces 3 mois, vous continuerez donc d’envoyer vos feuilles de soins auprès de la CFE, le cas échéant.

Impôt :

A savoir : Les modalités de l’imposition à laquelle vous serez soumis seront fonction de votre précédent régime fiscal (imposable en France ou à l’étranger).

Banque :

- Clôturez vos comptes en banque.

Téléphone :

- Supprimez votre abonnement de téléphone portable.

 Kitas:

- Vous devez faire enregistrer votre départ auprès des services de l’immigration et annuler votre Kitas. Vous obtiendrez un exit permit only (EPO). Il vous faudra ensuite quitter le territoire indonésien dans les 7 jours. Au-delà, vous serez dans l’illégalité.

Vie sociale :

- Tout en respectant les règles sanitaires en vigueur, prévoyez une soirée, un dîner, un déjeuner, un café d'adieux pour vous, votre conjoint(e) et vos enfants... Dire au-revoir permet de tourner la page et de se préparer pour de nouvelles aventures.

 

Et à l’arrivée en France ?

Une fois arrivé en France, il va falloir s'armer de patience et d'endurance car la liste de démarches administratives s'allonge !

- Se réinscrire à l'assurance maladie et renouveler sa carte vitale,

- Préciser aux impôts le changement de domicile fiscal,

- Trouver une assurance responsabilité civile et habitation,

- S'inscrire à Pôle Emploi si vous êtes sans emploi,

- Faire une demande d'allocations familiales auprès de la CAF,

- Si besoin, faire une demande d'aide au logement, voire d'aide pour la caution pour prétendre à un logement.

 

Conscient de la complexité d'un retour en France, après parfois de nombreuses années hors du territoire, le gouvernement français a développé un site "Préparer son retour en France" pour faciliter les démarches administratives après une expatriation. Il s'agit d'un complément synthétique au "Guide du retour en France" également disponible sur le net.

Sur le même sujet
lepetitjournal.com jakarta

Lepetitjournal Jakarta

L'édition de Jakarta de Lepetitjournal.com, Le média des Français, des francophones et des francophiles à l'étranger.
1 Commentaire (s) Réagir
Commentaire avatar

TyBo mer 24/04/2019 - 04:32

Oui enfin attention avec les demandes de visa long. Si la personne hébergente n'est pas milliardaire ils vont sûrement refuser comme ce fut le cas pour moi. Énormément d'argent et d'énergie perdus.

Répondre
À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale