Lundi 30 novembre 2020

Cuisine Indonésienne – Les recettes à base de mangue de Nani

Par Athénaïs Pinard Legry | Publié le 24/06/2020 à 22:15 | Mis à jour le 03/11/2020 à 09:39
Photo : Ketan gurih @infokulinercirebon
mangue Ketan Gurih

La semaine dernière, nous avons défriché pour vous les variétés de mangues les plus répandues sur vos étals. Cette semaine, Nani nous emmène sur un nouveau terrain tout aussi gourmand : quelles recettes locales réaliser avec chaque type de mangue ? Outre, bien sûr, les déguster en préparations bien connues des Occidentaux (compotes, gâteaux, confitures, tartes…) mais aussi, évidemment, telles quelles : natures, et si délicieuses une fois à maturité… Pour cet usage, nous vous recommandons en premier lieu les mangga harum manis et les mangga manalagi.

 

 

Rujak

cuisine mangue rujak     

Pour une salade de fruits à la mode indonésienne « rujak » : choisir des mangga indramayu et/ou des mangga harum manis pas mûres. Le rujak se prépare en râpant « serut » ou en coupant en petits cubes ces mangues. On les baigne ensuite dans une sauce toute particulière, faite de sucre de palme, petits piments rouges, et pâte de crevettes et un peu de sel, le tout écrasé avant d’être mélangé à la mangue.

On peut le faire évoluer en rujak campur « composé » en ajoutant d’autres fruits, comme des pommes et des cacahuètes sur la photo de gauche. Nani affectionne également la version additionnée de concombre et de bangkuang (en français « jicama », un tubercule sucré que l’on peut manger cru en salade, ou cuit comme une pomme de terre).

 

Ketan Gurih

Si la recette du rujak vous inspire peu, en voici une qui saura conquérir votre cœur et votre estomac même peu accrochés : le mango sticky rice, cher aux Thaïlandais, aux Singapouriens, et à tout touriste occidental qui explore l’Asie du sud-est !

 

Ingrédients :

  • 500 gr riz pour riz gluant
  • 300 ml lait de coco
  • ½ cuillère à café de sel
  • 2 feuilles de pandan (optionnel). Le pandanus est une herbe au goût caractéristique, très utilisée dans de nombreuses recettes en Asie du sud-est pour parfumer les plats, les gâteaux, et leur donner une belle couleur verte.

 

Préparation :

  1. Laver le riz et le cuire à la vapeur jusqu’à transparence
  2. Mettre le riz dans une casserole sur feu doux et ajouter le lait de coco au fur à mesure en remuant de temps en temps, pendant 5 minutes. Vous pouvez placer les feuilles de pandanus dans la préparation, et les retirer avant de servir.
  3. Remettre le riz à cuire à la vapeur pendant 15 minutes.
  4. Servir tiède à côté de la mangue fraîche.

 

 

Mocktail à la mangue

Pour une boisson rafraîchissante, Nani nous conseille d’utiliser des mangga kweni, très acides et aux arômes forts. Vous pouvez les couper en morceaux dans de l’eau plate ou pétillante, sucrer et ajouter des glaçons. Voici une « mangonade » !

Avec les mangues de type sucré (cf. notre article de la semaine dernière), vous pouvez aussi réaliser deux recettes de mocktails facilement alcoolisables en fonction du spiritueux que vous aurez à disposition. Personnellement, pour les cocktails de fruits, je suis adepte du rhum ou éventuellement de la vodka.

 

Mocktail 1 : mangue, gingembre, citron vert

Ingrédients :

  • 1 mangue coupée en morceaux (vous pouvez la congeler pour un maximum de fraîcheur)
  • 2 cuillères à soupe de gingembre frais haché grossièrement
  • 2 jus de citrons verts
  • 1 bouteille d’eau gazeuse

Pour la décoration : tranches de citron vert, zestes, feuilles de menthe, ou tout ce qui vous passera par la tête !

Préparation : mixez la mangue, les jus de citrons verts et le gingembre ensemble. Versez dans une carafe avec des glaçons, versez l’eau pétillante, mélangez délicatement. Préparez les verres, et voilà !

 

Mocktail 2 : smoothie mangue-coco

Ingrédients :

  • 3 mangues mûres
  • 100 ml de lait de coco
  • 2 cuillères à soupe de jus de citrons verts
  • 2 cuillères à soupe de sucre
  • De l’eau pétillante ou plate, au goût

Préparation : couper et mixer les mangues. Ajouter le lait de coco, puis les jus de citrons verts, le sucre, puis plus ou moins d’eau jusqu’à obtention d’une texture qui vous plaise. Vous pouvez également augmenter la dose de lait de coco si vous préférez privilégier l’onctuosité.

Garder au frais; servir en ajoutant une touche de chantilly saupoudrée de zestes de citron vert.

 

nani indonésieLes recettes de Nani

Nous vous recommandons

Athens PinardLegry Petitjournal Jakarta

Athénaïs Pinard Legry

Amoureuse des voyages et après plusieurs années passées à réaliser des études de marché à l'international, j'ai posé mes valises à Jakarta début 2019 et espère explorer au maximum ce nouveau pays.
0 Commentaire (s)Réagir