Jeudi 26 novembre 2020

Comment choisir ses mangues ?

Par Athénaïs Pinard Legry | Publié le 29/10/2020 à 22:30 | Mis à jour le 29/10/2020 à 22:30
mangue variété indonésie

Elles reviennent sur les étals pour notre plus grand plaisir : les mangues. Par contre, lorsqu’il s’agit de faire sa sélection, il y a de quoi en perdre son bahasa Indonesia! Les variétés sont multiples et présentent des caractéristiques aussi différentes que mystérieuses pour les non-natifs que nous sommes. Heureusement, notre précieuse amie Nani nous a aidé à discerner les types les plus fréquemment rencontrés pour vous aider dans vos emplettes. En images.

 

D’après Nani, la liste des mangues préférées des Indonésiens compte 13 types. Voilà qui suffit déjà pour nous emmêler les pinceaux ! Heureusement, la plupart de ces variétés ont un nom qui évoque une caractéristique du fruit. Un bon aide-mémoire pour qui veut réviser son bahasa Indonesia !

En plus de ça, nous pouvons les trier par goût :

Les mangues les plus sucrées :

Elles ont une texture assez proche, moins fibreuse que les variétés acides.

Mangga madu

mangga signifie « mangue » en bahasa Indonesia; madu signifie « miel »

Mangue Mangga madu

Comme son nom l’indique, cette mangue est très sucrée. Mûre, sa chair est d’un bel orange, tendre au milieu, et pleine d’arômes. Même immature, elle n’est pas acide. La peau est lisse, cirée, et a quelques tâches blanc-vert. L’ovale du fruit, long d’environ 10 cm, a une petite pointe arrondie.

 

Mangga manalagi

Mangue Mangga manalagi

De taille et d’apparence similaire aux mangues madu, les manalagi ont une peau plus épaisse. La chair, peu fibreuse et généreuse, est de couleur jaune orangé et un peu moins sucrée que les madu.

 

Mangga harum manis « barbe à papa »

Mangue mangga harum manis

Plus grandes (environ 15 cm), les harum manis peuvent peser près d’un demi-kilo la mangue. Leur peau est d’un beau vert. La chair mûre est épaisse, douce et tendre. C’est ce type de mangue que l’on mange avec du riz gluant au lait de coco. Recette à suivre la semaine prochaine sur Lepetitjournal.com de Jakarta.

 

Mangga alpukat « avocat »

mangue mangga alpukat

Cette mangue est un croisement entre des manges gadung et des mangues madu. Elle est originaire de la région de Pasuruan (Java est). Fait notable, c’est la seule mangue qui permet de se débarrasser facilement du gros noyau central, d’où son nom : la fibre du fruit est très fine, et il suffit de couper le fruit en deux puis le tourner comme un avocat pour le désolidariser du centre.

 

Mangga golek

mangue mangga golek

Toute en longueur, une mangue golek mesure environ 17 cm et pèse un demi-kilo. Sa chair épaisse est plus douce que les harum manis, foncée à maturité, et peu fibreuse. Elle contient plus d’eau et a un goût moins sucré quoique très parfumé.

 

Mangga lalijiwo

mangue mangga lalijiwo

Assez petites, (7 cm pour 200 gr), ces mangues ont un goût très sucré mais peu parfumé. La peau est vert foncé.

 

Les mangues les plus acides :

Mangga kweni

mangue mangga kweni

De taille moyenne (11 cm), la mangue kweni contient beaucoup de fibres et d’eau. La chair est à la fois très légèrement sucrée et acide, avec un arôme fort et typique de cette espèce.

 

Mangga pakel

mangue mangga pakel

Attention, ce n’est peut-être pas ce type de mangue que vous souhaitez avoir dans votre coupe de fruits ! Avec une chair aux fibres assez grossières, ces mangues ont un goût un peu aigre, acide comme les kweni. Il faut la manger très mûre, sans quoi la sève peut irriter la gorge. Lourdes (500 gr), ces mangues rondes sont de couleur gris vert avec une peau brune et finement bosselée.

 

Mangga kemang

mangue mangga pakel

Longues de 12 à 16 cm, ces mangues ont une chair jaune brunâtre à maturité et sentent assez fort. Le goût est varié, il peut aller d’un léger sucré à un fort acide. Le noyau est assez volumineux dans le fruit.

 

Mangga apel « pomme »

mangue mangga apel

Comme son nom l’indique, cette mangue pourrait avoir été offerte à Blanche Neige par la sorcière en n’y voyant que du feu ! Sa peau va d’une couleur vert violacée à un jaune rouge. Se mange très mûre, sinon c’est vraiment acide. Peut-être était-ce pour cela que Blanche-Neige a défailli en croquant dedans ?

 

Mangga gedong gincu « rouge à lèvres »

mangue mangga gedog gincu

Cette espèce de mangue vient de Cirebon (Java ouest). Ronde, avec une peau épaisse, la mangue « rouge à lèvres » est très parfumée une fois à maturité. Sa couleur, qui vire au rouge en mûrissant, explique son nom.

 

Les mangues au goût équilibré :

Mangga indramayu

mangue manggga indramayu

Comme son nom l’indique, cette espèce de mangue vient d'Indramayu (Java ouest). La peau et la chair sont épaisses. Encore peu mûres, ces mangues sont sucrées, légèrement acides, et farineuses. La fibre est plutôt douce, c’est pour cela que les Indonésiens aiment la manger encore jeune, notamment en salade de fruits « rujak ». Suivez-nous la semaine prochaine pour la recette !

 

Mangga endog « œuf » en javanais

mangue mangga endog

La forme du fruit explique son nom. Une fois mûre, la peau devient lisse et cireuse, et la chair jaune. La fibre est assez rugueuse, peu parfumée mais conserve un goût sucré.

 

 

Restez connectés avec Lepetitournal.com de Jakarta : recevez notre newsletter quotidienne et suivez-nous sur Facebook et Instagram.

Nous vous recommandons

Athens PinardLegry Petitjournal Jakarta

Athénaïs Pinard Legry

Amoureuse des voyages et après plusieurs années passées à réaliser des études de marché à l'international, j'ai posé mes valises à Jakarta début 2019 et espère explorer au maximum ce nouveau pays.
0 Commentaire (s)Réagir

Vivre à Jakarta

CULTURE

Nos meilleurs plans culture en ligne

Les leçons du premier confinement ont porté leurs fruits : il a permis un essor des réseaux sociaux et des moyens d’échange numérique. Nous listons 5 initiatives culturelles sans précédent ...