Mercredi 26 janvier 2022
TEST: 2238

Point sur les conditions d’entrée en Thaïlande avant les fêtes

Par Catherine Vanesse | Publié le 02/12/2021 à 01:17 | Mis à jour le 02/12/2021 à 10:26
Photo : Reuters
Panneau Health Control à l'aéroport Suvarnabhumi de Bangkok

Avec la réouverture de la Thaïlande aux touristes vaccinés, il est tentant de venir passer les fêtes de fin d’année au soleil. Néanmoins, un certain nombre de conditions demeurent en place.

Depuis le 1er novembre, la Thaïlande observe un retour progressif des touristes étrangers après avoir ouvert ses frontières sans quarantaine aux touristes vaccinés contre le Covid-19. 

La Thaïlande a accueilli plus de 100.000 voyageurs étrangers sur le seul mois de novembre, soit quasiment autant que sur les dix mois précédents réunis. Un chiffre encore loin des quelque 3,3 millions de touristes accueillis mensuellement en moyenne avant la pandémie.

Si l’exemption de visa est toujours valable pour les visiteurs séjournant moins de 30 jours dans le royaume, il convient d’effectuer quelques démarches afin d’obtenir le Thailand Pass, un document essentiel pour entrer dans le pays, mais aussi d’être conscients des incidents qui pourraient se produire ou des restrictions mises en place par les autorités thaïlandaises. 
D’autant plus que des changements sont à prendre en compte à partir du 16 décembre. 

Thailand Pass

Actuellement, il existe trois possibilités pour venir en Thaïlande : sans quarantaine via le programme “Test and Go” pour les visiteurs en provenance de 63 pays et territoires; via le programme “Sandbox” pour lequel les visiteurs vaccinés de tous les pays doivent impérativement séjourner pendant 7 jours dans une zone délimitée (Phuket ou Samui); via une quarantaine stricte de 10 jours dans un hôtel AQ (Alternative Quarantine) pour les visiteurs non vaccinés. 

Pour tous, la demande d’un Thailand Pass est obligatoire avant le départ. Ce document transmis sous format électronique permet de recevoir un code QR à présenter à l’arrivée en Thaïlande aux autorités locales. 

La demande du Thailand Pass, si les documents sont conformes, ne prend que quelques heures, mais il est recommandé d’entamer le processus 10 à 12 jours avant le départ. 

Le ministère des Affaires étrangères en Thaïlande a publié une Foire aux questions sur le Thailand Pass.  

Parmi les documents nécessaires : Un certificat de vaccination, un passeport valide au moins 6 mois, un visa ou e-visa pour les séjours de plus de 30 jours, une réservation d’une nuit dans un hôtel certifié SHA Plus + pour l’exemption de quarantaine incluant le paiement d’un test RT-PCR ; une attestation d’assurance voyage couvrant au minimum des frais à hauteur de 50.000 dollars.

Par contre, les personnes entrant dans le cadre de la sandbox doivent avoir une réservation de 7 nuits dans un hôtel incluant le paiement d’un test RT-PCR et d’un autotest antigénique. Tandis que les personnes devant effectuer une quarantaine doivent avoir une réservation d’hôtel pour 10 nuits incluant un test RT-PCR (voyageurs non vaccinés). 

Depuis le 1er décembre 2021, en raison de l’apparition du variant Omicron, les frontières de la Thaïlande sont désormais fermées aux visiteurs arrivant d’Afrique du Sud, du Botswana, de l’Eswatini, du Lesotho, du Malawi, du Mozambique, de la Namibie et du Zimbabwe. De plus, les voyageurs arrivant depuis le reste du continent africain seront mis en quarantaine dans des hôtels AQ (Alternative Quarantine) pendant 14 jours, et testés à trois reprises. Les programmes tels que Test and Go ou Sandbox, qui allègent les mesures sanitaires pour les voyageurs vaccinés de certains pays, leurs sont interdits.

Qui doit être vacciné ?

Pour entrer en Thaïlande via le programme Test and Go ou la sandbox avant le 15 décembre, les personnes de plus de 12 ans doivent être vaccinées et se soumettre à des tests PCR avant le départ, le jour de l’arrivée et au 7ème jour de voyage. 

À partir du 16 décembre, plusieurs changements sont attendus, dont l’âge de la vaccination qui devrait désormais concerner les personnes de 18 ans et plus confirme l’Office du tourisme en Thaïlande

Les voyageurs internationaux, y compris les Thaïlandais de retour et les résidents étrangers, qui ont plus de 18 ans doivent se faire vacciner complètement contre le COVID-19 avec un vaccin approuvé par le ministère thaïlandais de la Santé publique (MoPH) ou l'Organisation mondiale de la santé (OMS) au moins 14 jours avant leur date de voyage.

Les voyageurs âgés de 12 à 17 ans, voyageant avec leurs parents, ne sont pas tenus d'être vaccinés, mais doivent avoir un résultat de test RT-PCR négatif dans les 72 heures avant le voyage. Les personnes non accompagnées doivent se faire vacciner avec au moins une dose d'un vaccin approuvé et doivent avoir un résultat négatif au test RT-PCR.

Les voyageurs âgés de 6 à 11 ans, voyageant avec leurs parents, doivent avoir un résultat négatif au test RT-PCR dans les 72 heures avant le voyage.

Les voyageurs de moins de 6 ans, voyageant avec des parents avec un résultat de test RT-PCR négatif dans les 72 heures avant le voyage, ne sont pas tenus d'avoir un résultat de test RT-PCR négatif avant l'arrivée et peuvent subir un test de salive lorsqu'ils entrent dans le Royaume.

Que se passe-t-il en cas de test positif au Covid-19 ?

Alors que la Thaïlande a accueilli 122.398 voyageurs entre le 1 et 28 novembre via le Thailand Pass, 160 d’entre eux ont été testés positifs, soit 0,13% des visiteurs. Pour autant, très peu d’informations circulent sur le sort des quelques malchanceux qui sont testés positifs à leur arrivée et les informations officielles manquent. 

Selon le protocole en Thaïlande, les personnes testées positives doivent être prises en charge par les hôpitaux et les personnes ayant été en contact direct avec des personnes infectées doivent être mises en quarantaine. De quoi gâcher des vacances. 

Un touriste russe a ainsi raconté au blogueur Richard Barrow avoir été testé positif et envoyé dans un hôpital pour une période de 10 jours, même s’il ne présentait pas de symptômes. Sa femme et ses deux enfants ont, eux, été placés en quarantaine dans un hôtel le temps de faire un nouveau test quatre jours plus tard et de continuer leur vacance comme prévu, mais sans le père de famille. 

Il y a seulement 0,13% des touristes qui sont testés positifs, c’est très peu, le risque est très faible, mais il n’est pas nul”, tempère Olivier Rymer, directeur de l’agence Les Voyages d’Angèle. “Nous sentons une inquiétude de la part des clients qui souhaitent venir en Thaïlande, mais la faible probabilité les convainc de venir. Nous conseillons également de prendre une assurance multirisque afin d’être remboursé de son voyage en cas de test positif avant le départ ou de pouvoir être pris en charge en cas de test positif à l’arrivée. Grâce à l’assurance obligatoire, les gens sont bien pris en charge, par contre cela peut ruiner leur voyage”, ajoute le spécialiste du voyage basé à Chiang Mai. 

Quelles restrictions sur place ?

Après avoir reçu les résultats, négatifs, du test PCR effectué à l'arrivée, les voyageurs peuvent dès lors circuler librement dans le pays tout en respectant les mesures sanitaires : distanciation, port du masque, lavage des mains, contrôle de la température. 

Si la plupart des commerces et attractions touristiques sont ouverts au public, il existe néanmoins des variations d’une province à l'autre. Phuket est ainsi la seule zone du pays où les bars et lieux de divertissements sont ouverts et autorisés à vendre de l’alcool. À Bangkok, les bars et discothèques sont toujours fermés et les restaurants ne sont autorisés à servir de l’alcool que jusqu’à 23 heures. Dans les provinces de Chiang Mai, Surat Thani ou Prachuap Khiri Khan, les restaurants ne peuvent servir d’alcool et les bars sont toujours fermés.

L’ambassade de France en Thaïlande met régulièrement à jour sur son site Internet les restrictions en place en fonction des provinces et de leur code couleur.

catherine_vanesse-LPJ-Bangkok

Catherine Vanesse

Installée en Thaïlande depuis 2013 après avoir travaillé pendant 8 ans pour RTL Belgique, Catherine a collaboré avec des médias francophones locaux avant de devenir co-rédactrice en chef pour Lepetitjournal.com Bangkok (et correspondante RTL Belgium)
2 Commentaire (s) Réagir
Commentaire avatar

Clara34 ven 10/12/2021 - 00:46

Bonjour,

Question bête : Je me rend en Thaïlande en effectuant en transit par le Royaume-Uni ou un test PCR négatif est nécessaire 48h avant.

Est-il valable pour mon entrer en Thaïlande ? Ou dois-je en effectuer un également 72h avant ? Merci d’avance

Répondre
Commentaire avatar

catherine.vanesse mar 14/12/2021 - 03:26

Bonjour, 

Pour un transit de moins de 12h sans sortir de l'aéroport, il n'est pas nécessaire de faire un 2eme test d'après le site des affaires étrangères en Thaïlande : https://www.mfa.go.th/en/content/thailand-pass-faqs

Répondre

Que faire à Bangkok ?

TENDANCE

Le virus des sports à roulettes s’empare de la Thaïlande !

Avec la pandémie, le roller et le skate ont regagné en popularité un peu partout dans le monde. La Thaïlande n’échappe pas à la tendance et voit se développer des communautés et des infrastructures

Expat Mag

Varsovie
POLITIQUE

Pologne, la rentrée politique chaotique décryptée par Nicolas Maslowski, politologue

Affaire Pegasus, Nowy Ład, autoritarisme, révolution conservatrice, Union européenne, état de droit : états des lieux avec Nicolas Maslowski, politologue, sociologue et directeur du CCFEF à Varsovie