Depuis la Thaïlande, les démarches pour voyager en France, Belgique ou Suisse premium

Par Catherine Vanesse | Publié le 01/12/2021 à 01:19 | Mis à jour le 30/12/2021 à 02:44
Photo : REUTERS/Loren Elliott
Voyage-Asie-Covid

Avec la généralisation des passes sanitaires en Europe, un retour au pays pour les fêtes doit se préparer, au risque de ne pouvoir se rendre dans certains lieux. Tour d’horizon des démarches. 

À l’approche des fêtes de fin d’années, de nombreux expatriés s’apprêtent à rentrer en Europe. Ce qui n’aurait été qu’un détail avant le début de l’épidémie du coronavirus demande aujourd’hui un peu plus d’anticipation, d’autant plus que le nombre de cas de Sars-Cov-2 augmente en Europe et que certains pays imposent de nouvelles restrictions. De plus, de nombreux pays, dont la France, la Belgique et la Suisse, ont mis en place la nécessité d’avoir un passe sanitaire pour se rendre dans certains lieux tels que les restaurants ou pour pouvoir participer à des événements. 

Les expatriés en Thaïlande doivent-ils être vaccinés pour rentrer en Europe ?

Actuellement, l’Union européenne classe la Thaïlande dans la liste des pays en zone orange. Dès lors, les personnes vaccinées peuvent se rendre sans problème dans les pays membres de l’Union européenne ainsi qu’en Suisse. 

Les vaccins reconnus en Europe sont : Pfizer/BioNTech, Moderna, AstraZeneca/Oxford, et Johnson and Johnson. La durée de validité d'une vaccination est de 365 jours à compter de la vaccination complète.

Par contre, pour les personnes non vaccinées, il faut pouvoir produire un motif impérieux pour se rendre en Europe. Les Français, Belges ou Suisses, leurs conjoints et enfants, les ressortissants de l’espace européen, ainsi que leurs conjoints et enfants ayant leur résidence principale au sein de l’UE ou qui rejoignent, en transit par un des pays membre de l’UE, leur résidence principale dans un pays de l’espace européen ou le pays dont ils ont la nationalité bénéficient d’une raison impérieuse de facto.

Il faut également présenter à la compagnie de transport et aux autorités de contrôle à la frontière un test PCR négatif datant de moins de 72 heures avant le départ, - ce délais est réduit à 48h pour entrer en France-, ou un test antigénique négatif de moins de 48 heures avant le départ. Les enfants de moins de douze ans sont dispensés de test.

Mise à jour : Face au variant Omicron, la France impose des tests PCR ou antigéniques de moins de 48 heures pour les voyageurs même vaccinés venant de pays en dehors de l'Union européenne. Les voyageurs non-vaccinés en provenance d’un pays membre de l’UE devront également présenter un test négatif de moins de 24h. Ces mesures prendront effet le samedi 4 décembre, comme l’a annoncé Gabriel Attal, porte-parole du gouvernement français, ce mercredi 1er décembre.
A lire : Covid-19 : La France impose des tests obligatoires à tous les voyageurs hors UE

En France, le passe sanitaire dès 12 ans et deux mois

En France, le passe sanitaire est obligatoire pour les personnes de plus de 12 ans et deux mois afin de pouvoir se rendre dans les cafés, restaurants, maisons de retraite, établissements médico-sociaux, ainsi que pour les voyages en avion, train et car pour les trajets de longue distance.

Les Français ou les touristes vaccinés souhaitant se rendre en France doivent obtenir une attestation d’équivalence vaccinale. Cette démarche ne peut se faire qu’auprès d’une pharmacie reconnue sur le territoire français pour un coût ne pouvant dépasser 36 euros. 

La liste des pharmacies offrant ce service est disponible sur le site Santé.fr.

A partir du 15 décembre, les personnes de plus de 65 ans devront prouver avoir reçu une troisième dose pour obtenir ou conserver leur passe sanitaire dans le cas où leur 2e dose (ou dose unique pour les vaccins Janssen) date de plus de 7 mois. Le 15 janvier, cela concernera les populations de 18 à 64 ans.

Une fois l’attestation d’équivalence en main, il faut s’inscrire sur le site “Démarches simplifiées”.
afin d’obtenir le passe sanitaire et bénéficier d’un code QR. Les documents nécessaires sont le certificat de vaccination, une pièce d’identité et un justificatif de résidence à l’étranger. 

Selon le site Diplomatie.gouv.fr, les demandes sont traitées en fonction de leur arrivée. En fonction du délai de réponse, il est également possible d’obtenir un passe sanitaire temporaire de 24 heures généré par un professionnel de santé suite à l’obtention d’un résultat négatif à un test RT-PCR ou antigénique. 

Il est à rappeler que les tests PCR sont toujours gratuits pour les personnes vaccinées mais payants pour les autres. Le masque est également rendu obligatoire même dans les lieux où le passe sanitaire est nécessaire (comme les lieux culturels, les cinémas, les concerts, les restaurants ou encore les marchés de Noël).

A lire : 3e dose, passe sanitaire… ce qui change pour les expatriés qui veulent rentrer à Noël

En Belgique, le Covid Safe Ticket dès 16 ans

Les personnes souhaitant se rendre en Belgique, qu’elles soient vaccinées ou non, doivent remplir le formulaire de localisation des passagers (PLF). 

Pour les personnes non vaccinées, en plus d’effectuer un test PCR négatif avant d’embarquer dans l’avion au départ de la Thaïlande, un second test PCR devra être effectué 7 jours après l’arrivée en Belgique et une période de quarantaine de 10 jours devra être observée. La quarantaine peut être levée après un résultat négatif du second test qui a eu lieu le 7e jour.

Pour se rendre dans les restaurants, bars ou assister à des événements, il est nécessaire de présenter un “Covid Safe Ticket”, l’équivalent du passe sanitaire français, pour toutes personnes de plus de 16 ans. 

Les personnes vaccinées souhaitant obtenir le “Covid Safe Ticket” doivent présenter leur preuve de vaccination étrangère et leur document d'identité à un médecin belge pour les faire enregistrer dans la base de données belge Vaccinet. Il faut compter deux jours après l’enregistrement pour avoir accès à son certificat via l’application CovidSafeBe. À partir du moment où le certificat de vaccination est enregistré sur le site, il est possible de faire une demande pour obtenir le “Covid Safe Ticket”. 

Dans le cas d’une vaccination, le Covid Safe Ticket est valable pendant 1 an. Il est également possible d’obtenir des certificats temporaires valables pendant 72 heures après un test PCR ou 180 jours avec un certificat de guérison. 

En Suisse, le passe sanitaire accessible avec un test sérologique

Les personnes vaccinées entièrement avec un vaccin reconnu par la Suisse ou étant considérées comme guéries peuvent entrer librement en Suisse et ne sont soumises à aucune obligation excepté celle de remplir le formulaire d’entrée en Suisse.

Les personnes non vaccinées doivent présenter au moment de l’entrée en Suisse, le résultat négatif d'un test PCR Covid-19 réalisé dans les 72h précédant le voyage ou d’un test antigénique réalisé dans les 48h précédant le voyage. Ils doivent réaliser un nouveau test PCR ou antigénique entre le 4ème et le 7ème jour qui suit l’arrivée en Suisse et présenter le certificat au canton.

Tout comme pour la Belgique, un certificat Covid est nécessaire dès l’âge de 16 ans en Suisse pour se rendre dans les restaurants, bars, cinéma, etc. Pour l’obtenir, les Suisses résidents à l’étranger et les touristes sont invités à remplir un formulaire avec les informations sur la vaccination reçue à l’étranger, passeport, adresse en Suisse, preuve de réservation d’hôtel pour les touristes. Les démarches pour faire reconnaître la vaccination à l’étranger prennent 5 jours et coûtent 30 francs suisse (28 euros). 

Pour les résidents suisses et de l’UE, le certificat Covid est valable un an tandis qu’il n’est que de 30 jours pour les touristes (excepté pour les citoyens de l’UE où la durée de validité est d’un an). 

Il est également possible d’obtenir des certificats temporaires valables pendant 72 heures après un test PCR ou 365 jours avec un certificat de guérison. 

La confédération permet également d’obtenir un certificat Covid, uniquement valable en Suisse pour 90 jours, avec un test sérologique positif. Les tests sérologiques témoignant de la présence d’anticorps sont payants et à charge de la personne. Ils doivent être réalisés par un laboratoire certifié. 

Pour savoir exactement les conditions d’entrées en Suisses en fonction de votre situation, si vous êtes résidents ou touristes, la Suisse a développé un site Internet qui liste exactement les documents nécessaires à préparer : Travelcheck.

Par Catherine VANESSE

catherine_vanesse-LPJ-Bangkok

Catherine Vanesse

Après avoir travaillé pendant 8 ans pour RTL Belgique, Catherine s’est expatriée en Thaïlande de 2013 à 2022, collaborant avec des médias locaux ainsi que Lepetitjournal.com pour qui elle a notamment co-dirigé la rédaction de Chiang Mai de 2020 à 2022
0 Commentaire (s) Réagir
À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale