Avec le retour des touristes, le Festival des singes de Lopburi remet le couvert

Par Lepetitjournal.com Bangkok avec Reuters | Publié le 29/11/2021 à 00:00 | Mis à jour le 29/11/2021 à 09:49
Photo : REUTERS/Jiraporn Kuhakan - Les singes de Lopburi ont festoyé avec pas moins de deux tonnes de fruits et légumes lors du festival des singes, le 28 novembre 2021.
Festival des singes à Lopburi

Des milliers de macaques ont festoyé ce week-end à Lopburi, dans le centre de la Thaïlande, avec deux tonnes de fruits et légumes qui leur ont été servis à l’occasion du Festival des Singes, sous le regard des touristes mais aussi des habitants qui ne s’en lassent pas, après presque deux années difficiles en raison de la pandémie.

Des vagues de macaques à longue queue ont déferlé dimanche dans les rues de Lopburi, petite ville située à 120 kilomètres au nord de Bangkok, les primates grimpant sur les gens et sur les tas de fruits pour dévorer bananes et ananas.

Le festin, qui a coûté plus de 100.000 bahts (2.630 €), est une tradition annuelle, les habitants remerciant les singes pour le rôle central qu’ils jouent dans l’attractivité touristique de Lopburi, parfois présentée comme la "province des singes".

"Le plat du jour est le durian, qui est cher. Les singes de Lopburi aiment les denrées chères", explique Yongyuth Kitwatananusont, qui a déjà organisé plus de 30 festivals des singes.

Le thème du festival cette année était les singes à fauteuils roulants, et Yongyuth prévoyait de faire don de 100 fauteuils roulants aux personnes dans le besoin.

 

Plus de 100.000 voyageurs étrangers en novembre

La Thaïlande observe un retour progressif des touristes étrangers après avoir ouvert en novembre ses frontières sans quarantaine au touristes vaccinés contre le Covid-19. Et le festival de Lopburi en a bien profité.

La Thaïlande a accueilli plus de 100.000 voyageurs étrangers sur le seul mois de novembre, soit quasiment autant que sur les dix mois précédents réunis. Un chiffre encore loin des quelque 3,3 millions de touristes accueillis mensuellement en moyenne avant la pandémie.

"Je suis vraiment content de pouvoir assister à cela et je pense déjà au prochain festival auquel je vais aller", a déclaré Ayoub Boukhari, un touriste marocain. "C'est tout à fait inattendu et les singes sont très marrants."

La reprise de cette tradition après une longue période de vache maigre tant pour les animaux que pour les humains est un soulagement pour les habitants.

"C'est la première fois en deux ans que les singes mangent toutes sortes de fruits et légumes", a déclaré Thanida Phudjeeb. "Je suis contente pour eux."

En juin 2020, la Thaïlande avait dû lancer une campagne de stérilisation sur la population de macaques car ces derniers terrorisaient la ville en quête d’une nourriture devenue rare avec la disparition des touristes.

0 Commentaire (s) Réagir
À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale