Édition internationale
Radio les français dans le monde
--:--
--:--
  • 3
  • 0

Par tous les seins de Pologne, ce cancer qui y tue plus qu’ailleurs !

Octobre Rose, c’est l’occasion de rappeler qu’un cancer du sein (rak piersi en polonais) détecté trop tard tue. Et en Pologne, malheureusement, plus qu’ailleurs. État des lieux avec les statistiques, le mode d’emploi des gestes qui sauvent grâce à l’autopalpation sans oublier le dépistage gratuit, grâce aux mammobus qui sillonnent les routes du pays.

Octobre rose cancer du sein PologneOctobre rose cancer du sein Pologne
Écrit par Bénédicte Mezeix
Publié le 6 octobre 2023, mis à jour le 8 avril 2024

Le cancer du sein en Pologne tue plus qu’ailleurs

En Pologne, le cancer du sein est malheureusement diagnostiqué à un stade plus avancé que dans d’autres pays : seulement environ 41 % des patients sont diagnostiqués à un stade précoce, contre 51 % en moyenne dans l’UE (rapport de l’OCDE intitulé « Panorama de la santé. Europe 2022 »).

Selon les données du Registre national du cancer de 2020 (Rejestru Nowotworów), le cancer du sein et les cancers gynécologiques représentaient ensemble jusqu’à 37% de tous les cancers chez les Polonaises.

Certes, le cancer du sein est la tumeur maligne la plus courante, pris à temps, il peut être combattu. Chaque année, plus de 22.000 Polonaises sont diagnostiquées, sauf que pour 10 à 20% d’entre elles, le cancer est déjà avancé au moment de la détection. Au cours des 13 dernières années, on observe une tendance à l'augmentation de la mortalité due au cancer du sein en Pologne.

 

L’autopalpation : les gestes qui sauvent !

L’autopalpation du sein consiste à examiner soi-même sa poitrine, afin de s’assurer de l’absence d’anomalies passagères ou persistantes, devant conduire à consulter un professionnel de santé.

Il est recommandé que les jeunes femmes, dès 25 ans, procèdent à un autoexamen, et ce, tous les mois. Ces gestes devrait être profondément ancrés dans nos habitudes, au moment de la douche, par exemple, et ce, tout au long de la vie. Malheureusement, ce réflexe n’est pas encore automatique en Pologne.

 

Comment pratiquer l’autopalpation ?
- La main droite palpe le sein gauche en utilisant le bout des trois premiers doigts et la main gauche palpe le sein droit.
- Inspectez vos seins devant le miroir, les bras levés et soyez attentive à leur forme.
- Inspectez la peau de vos seins : voyez-vous des rougeurs, lésions, de la peau d’orange, un changement de coloration, des plissements ?
- Ressentez-vous une impression de chaleur localisée ?
- Observez l'état de vos deux mamelons. Sont-ils rétractés, déviés ? Leur forme est-elle habituelle, arrondie ? Est-elle modifiée, décelez-vous un écoulement lorsque vous appuyez dessus ?
- Et enfin, palpez vos aisselles afin de vérifier que vous ne sentez pas de boule sous vos doigts. 

 

Dépistage : le programme gratuit de Narodowy Fundusz Zdrowia (NFZ)

Grâce au programme gratuit de Narodowy Fundusz Zdrowia (NFZ), entre 50 et 69 ans, vous pouvez vous faire examiner gratuitement, vous serez avertie par courrier.

À partir du 1er novembre 2023, NFZ a déclaré que le groupe de femmes pouvant bénéficier du dépistage dans le cadre du programme serait élargi. 
Si vous êtes une femme et que vous êtes âgée de 45 à 74 ans, vous pourrez passer une mammographie gratuitement.

 

Les conditions à remplir pour se faire examiner gratuitement et sans prescription médicale 

  1. Vous n'avez pas fait de mammographie au cours des deux dernières années.

  2. Vous avez passé une mammographie au cours des deux dernières années, mais vous avez reçu une lettre indiquant que vous devriez en passer une autre pour les raisons suivantes :

  • cancer du sein chez des membres de la famille
  • des mutations des gènes BRCA1 ou BRCA2.
  • Veuillez noter que cela s'applique aux femmes qui n'ont jamais eu de lésion maligne du sein auparavant.

Les hommes peuvent également développer un cancer du sein, même s’il est très rare et représente moins d’1% de tous les cas de cancer malin chez les hommes.

Pour trouver un mammobus près de chez vous, cliquez ici