Solstice d'été en Pologne, la magie païenne de Noc Kupały, wianki, palinocka, sobótka

Par Valentin Jay | Publié le 21/06/2022 à 00:00 | Mis à jour le 21/06/2022 à 13:50
Femme couronne de fleurs

Votre premier mois de juin en Pologne, est toujours une étrange expérience, surtout si vous résidez au nord du pays. Point de nuits blanches, mais une lueur qui apparait très tôt, (voire, ne disparait pas) à l’Est, comme un caprice du soleil - se levant à 4h en ce moment, qui refuserait de se laisser totalement avaler par la nuit. Le solstice d’été est une date particulière dans la vie polonaise qui donne lieu à des traditions païennes, arrivées jusqu’à nous. Ces rituels slaves peuvent se matérialiser suivant les régions par la cueillette d’herbes, l'élaboration de couronnes de fleurs, l’allumage de feux de joie et la baignade dans des lacs et rivières. Un article de Valentin Jay. 

 

Kupala, Sobotka, Palinocka, Wianki : une fête ancrée dans la culture slave

Cette année, la France célèbrera la quarantième édition de la Fête de la musique. C’est Jack Lang, alors ministre de la Culture, qui eut l’idée de cette tradition le jour du solstice d’été à partir de 1982. Pourtant, cette coutume de fêter les journées les plus longues de l’année ne date pas d’hier. Les peuples slaves célèbrent en effet depuis la nuit des temps cette période située généralement entre le 20 et le 24 juin.

Cette fête païenne consistait alors à allumer des feux pour acclamer le soleil et éloigner les sorcières et autres esprits malveillants en goguette cette nuit là. L’Église Catholique l’a ensuite christianisée pour ce que l’on connait aujourd’hui un peu partout en Europe sous le nom de Fête de la Saint-Jean. 

Si dans le monde anglo-saxon on connait cette fête sous le terme de Midsummer, dans les régions slaves elle est appelée Kupala, du nom d'une déesse de la mythologie. Mais en Pologne, celle-ci a de multiples appellations : palinocka dans le nord du pays et sobótka dans les contrées plus méridionales. Certaines régions polonaises gardent même le nom de Noc Kupały.

 

Le point commun de tous ces rites : l’eau et le pouvoir qu’on lui confère sur la fertilité et son rôle dans la purification rituelle

Vous pourrez croiser des jeunes filles arborant de magnifiques couronnes de fleurs, qu’elles auront faites elles-mêmes. Certaines traditions veulent qu'elles les fassent flotter (en plaçant des bougies en leurs centres) sur les rivières et tentent de prédire la fortune de leur relation amoureuse à partir du voyage des fleurs sur cour d'eau. Les jeunes hommes peuvent tenter de rattraper les couronnes de celles dont ils souhaitent attirer l’attention.

Des traditions multiples en Pologne lors de la nuit de Kupala

Le jour du solstice, aujourd'hui encore, les jeunes peuvent sauter par-dessus les flammes des feux de joie dans une épreuve rituelle de bravoure et de foi. Si un couple amoureux sautant en se tenant par la main, échoue à cette épreuve, ce sera interprété comme un signe d’échec de la relation.

Vous pourrez croiser des jeunes filles arborant de magnifiques couronnes de fleurs, qu’elles auront faites elles-mêmes. Elles pourront les faire flotter (en plaçant des bougies en leurs centres) sur les rivières et tenter de prédire la fortune de leur relation amoureuse à partir du voyage des fleurs sur la rivière. Les jeunes hommes peuvent tenter de rattraper les couronnes de celles dont ils souhaitent attirer l’attention.

 

Nuit de Kupala en Pologne
Noc Kupały 

 

Une autre tradition consistait pour les femmes célibataires à courir dans la forêt avec une couronne de fleurs sur la tête. Les hommes partaient alors à la recherche de leur future dulcinée.

Dans la région de Cracovie les jeunes filles jetaient dans la Vistule une couronne de fleurs accompagnée d’une bougie pour connaitre leur avenir. On connait alors plutôt dans cette région les célébrations du solstice d’été sous le nom de Wianki, traduction locale de « couronne de fleurs ».

Pendant le XIXe siècle, ces fêtes du solstice d’été pouvaient prendre un caractère patriotique, la Pologne étant alors sous le joug notamment de la Prusse, de l’Autriche et de la Russie.

 

Où prolonger le solstice d'été cette année en Pologne ?

Vous pourrez continuer à célébrer l'été en musique, au delà du solstice, à commencer par la dernière semaine de juin à Poznan avec le Malta Festival et l’Open’er Festival de Gdynia.

Début juillet, place au festival de musique (Wschód Kultury) de Lublin.

Retrouvez tous les rendez-vous sur notre agenda, où vous pouvez également poster vos propre événements gratuitement ! 

photo_valentin_jay_CV[75347]

Valentin Jay

Etudiant au sein du master AlterEurope à l’Université de Lyon - formation spécialisée dans l'étude de l'Union Européenne et de son voisinage, je suis stagiaire à la rédaction. Je m'intéresse à l'informatique, au graphisme et à la veille internationale.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Varsovie !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Bénédicte Mezeix

Rédactrice en chef de l'édition Varsovie.

À lire sur votre édition locale