Album - Revivez les parades du 11 Novembre dans les grandes villes de Pologne

Par Lepetitjournal.com Varsovie | Publié le 17/11/2022 à 00:00 | Mis à jour le 17/11/2022 à 07:09
Photo : Montage - Maxime Billotte Varsovie, Selma Alzard Cracovie, Kamil Organa Lodz, Bénédicte Mezeix Gdynia
Montage parades 11 novembre pologne

Comment les villes de Varsovie, Cracovie, Wroclaw, Lodz, Poznan, Lublin, Białystok et la conurbation de la Triville - Trojmiasto (Gdansk, Sopot et Gdynia), ont-elles célébré le 104e anniversaire de la reconquête de l’indépendance de la Pologne ? Retour en images sur cette journée émouvante et particulièrement symbolique, dans le contexte géopolitique actuel.

 

Direction la capitale avec la parade de Varsovie, vue et commentée par notre correspondant, Maxime Billotte

Ambivalente. Voilà certainement l’adjectif qui résume le mieux la journée de commémoration qui a pris place à Varsovie ce 11 novembre 2022, Fête Nationale de l’Indépendance. Pour l’occasion, plusieurs événements se sont déroulés dans la capitale polonaise tout au long du weekend (concerts, courses de l’indépendance, parades, etc.). 

 

Militants lors de la marche de l'Indépendance, à proximité du Palais de la Culture, 11 novembre 2022 - Photo Maxime Billotte
Photos Maxime Billotte

 

Mais c’est certainement entre 11h et 14h ce samedi que nous avons pu davantage ressentir à quel point cette journée cristallise les tensions socio-politiques qui traversent actuellement toute la Pologne. Les célébrations présidentielles et militaires à proximité de la Tombe du Soldat Inconnu se sont tout d’abord déroulées dans une ambiance solennelle. Les Varsoviens avaient fait le déplacement en famille ou entre amis pour tenter d’apercevoir le couple présidentiel et leurs homologues lituaniens, alors que les plus sportifs d’entre eux étaient déjà de retour de la course de l’Indépendance. 

 

Militaire tombe soldat inconnu Maxime Billote
Militaires défilant en direction de la Tombe du Soldat Inconnu, 11 novembre 2022. Photo Maxime Billotte

 

Passé midi, la foule était présente dans la Vieille ville dans une ambiance beaucoup plus festive, en témoigne la présence de nombreux habitants habillés de costumes traditionnels. 

 

Montage Maxime Billote Costumes 11 nov Parade
Photos Maxime Billotte 

 

Peu avant 14h, le dispositif policier s’est renforcé en vue de la Marche de l’Indépendance. Elle est l’événement le plus controversé du weekend et a fait l’objet de plusieurs tentatives d’interdiction de la part du maire libéral Rafal Trzaskowski, en vain. À ce moment, une partie de la presse se précipitait au sud de Nowy Świat pour photographier une quinzaine de personnes militant en faveur des droits LGBTQI+. Rose blanche et drapeau arc-en-ciel en mains, certains défiant pacifiquement le cordon policier. 

 

Militante LGBTQI+ Varsovie
Photo Maxime Billotte

 

À quelques centaines de mètres, la Marche pour l’Indépendance menée par les groupes d’extrême droite se faisait entendre. Plusieurs milliers de personnes de tout âge s’y sont retrouvés, fumigènes et drapeaux polonais à l’appui. De nombreux slogans étaient alors visibles. Majoritairement nationalistes, certains visaient à dénoncer une « ukrainisation » du pays ainsi que les politiques d’immigration de l’Union Européenne, quand d’autres militaient contre le droit à l’avortement ou les droits LGBTQI+. L’atmosphère était alors aussi pesante que la fumée qui nous empêchait de distinguer la flèche du Palais de la Culture. La marche s’est finalement poursuivie dans un calme relatif, se dissolvant pour laisser place au reste de l’agenda des célébrations.

 

Marche de l'Indépendance 11 nov
Photo Maxime Billote

 

La parade de Cracovie, vue et commentée par notre correspondante, Selma Alzard

« C'est vraiment important pour les Polonais de se souvenir. » insiste Agnieszka. Agée de 35 ans, cette habitante de Cracovie est venue assister à la parade militaire avec sa mère. Elles ne sont pas les seules. En cette journée ensoleillée du 11 novembre, les rues du centre historique sont remplies de badauds venus assister aux évènements organises sur la Place du marché.  Dans le quartier historique de Stare Miasto, les trams bondés déversent en continu une foule de nouveaux arrivants. 

 

parade 11 nov Cracovie
Photo Selma Alzard

 

Une vague de rouge et de blanc a déferlé sur la ville en l'espace d'une nuit. L'agglomération arbore les couleurs du drapeau national, portées par les habitants, accrochées aux façades des maisons ou dessinées sur le visage des enfants.

 

11 nov parade cracovie
Photo Selma Alzard

 

Si l'atmosphère est détendue, l'ambiance est plus commémorative que festive. Dans cette région à 2h30 de voiture de la frontière ukrainienne, la poursuite des combats entre l'Ukraine et la Russie et la question d'une possible invasion du territoire polonais préoccupe la population. Le contexte ravive le souvenir de l'occupation par l'URSS de la partie orientale du pays, de 1939 à 1941- 150.000 morts et 320.000 personnes déportées vers la Sibérie- et des 54 ans sous régime communiste, de 1945 à 1989.  ​

« Nous nous souvenons de la manière dont les choses se sont passées avec la Russie. Nous ne voulons plus de ça », explique Agnieszka. Avant de conclure : « Nous aimons notre liberté, nous aimons l'Union européenne. Nous souhaitons apprendre à nos enfants à célébrer cette journée et aimer la Pologne ».

 

Parade Cracovie 11 nov
Photo Selma Alzard

 

11 nov Cracovie Selma Alzard
Photos Selma Alzard

 

 

La parade officielle de Wroclaw

 

La marche nationaliste : “Polak w Polsce gospodarzem” 

Plusieurs milliers de personnes ont défilé dans les rues Wroclaw lors de la marche, dont le slogan est "Polak w Polsce gospodarzem" - que l'on peut traduire par le Polonais est hôte dans son propre pays, co-organisée par l'ancien prêtre Jacek Międlar qui a été arrêté par la police ce vendredi, quelques heures avant le début de la marche, puis relâché dans la soirée.

 

 

Direction Lodz, avec notre correspondant Kamil Organa

Lodz 11 novembre kamil Organa
Photo Kamil Organa

 

Lodz 11 novembre kamil Organa
Photo Kamil Organa 

 

Lodz 11 novembre Kamil Organa
Photo Kamil Organa 

 

Lodz 11 novembre Kamil Organa
Photo Kamil Organa 

 

Lodz 11 novembre kamil Organa
Photo Kamil Organa

 

La parade en Triville - Gdynia, par Bénédicte Mezeix

parade Gdynia 11 novembre Pologne bénédicte Mezeix
Photo Bénédicte Mezeix

 

parade Gdynia 11 novembre Pologne Bénédicte Mezeix
Photos Bénédicte Mezeix

 

parade Gdynia 11 novembre Pologne Bénédicte Mezeix
Photo Bénédicte Mezeix

 

parade Gdynia 11 novembre Pologne Bénédicte Mezeix
Photo Bénédicte Mezeix

 

parade Gdynia 11 novembre Pologne Bénédicte Mezeix
Photo Bénédicte Mezeix

 

parade Gdynia 11 novembre Pologne Bénédicte Mezeix
Photos Bénédicte Mezeix

 

parade Gdynia 11 novembre Pologne Bénédicte Mezeix
Photo Bénédicte Mezeix

 

parade Gdynia 11 novembre Pologne Bénédicte Mezeix
Photo Bénédicte Mezeix

 

parade Gdynia 11 novembre Pologne Bénédicte Mezeix
Photo Bénédicte Mezeix

 

parade Gdynia 11 novembre Pologne Bénédicte Mezeix
Photo Bénédicte Mezeix

 

parade Gdynia 11 novembre Pologne Bénédicte Mezeix
Photo Bénédicte Mezeix

 

parade Gdynia 11 novembre Pologne Bénédicte Mezeix
Photo Bénédicte Mezeix

 

 

 

La parade à Gdansk

 

 

 

La parade à Poznan

 

 

 

La parade à Lublin

 

 

La parade à Białystok

 

 

 

 

0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Varsovie !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Bénédicte Mezeix

Rédactrice en chef de l'édition Varsovie.

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale