Dimanche 18 novembre 2018
Édition Internationale
Édition Internationale
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Nathalie CHABOCHE (Cambodge) Fondatrice de La Plantation

Par Lepetitjournal.com International | Publié le 30/01/2018 à 10:42 | Mis à jour le 31/01/2018 à 04:06
La plantation kampot poivre Cambodge

Nathalie CHABOCHE – Cambodge – Fondatrice de La Plantation, agro-tourisme et production de poivre de Kampot

 

Nathalie CHABOCHE


Nous avons effectué notre 1er voyage au Cambodge en février 2013 avec mon mari et 3 jours après, nous avons pris la décision d’acheter un terrain que nous venions de visiter pour créer une plantation de poivre de Kampot ! Nous sommes tombés sous le charme du pays et de ses habitants et nous nous sommes dit que nous pourrions apporter notre contribution au développement du pays et de cette région rurale de la campagne de Kampot, au Sud-Ouest du Cambodge. Amoureux de la bonne chair, nous avions déjà goûté le poivre de Kampot mais n’avions aucune idée de comment poussait cette épice et ses particularités.

Il nous restait donc à découvrir et comprendre la culture cambodgienne et se lancer dans un projet agricole (après une longue carrière dans l’informatique et le marketing à Paris, Bruxelles et enfin Londres de 2011 à 2013). Notre famille et nos amis nous ont pris pour des fous, mais pour nous c’était un rêve de changer de vie et cette fois-ci nous sommes allés au bout de notre rêve.

Notre choix s’est porté sur un terrain éloigné de Kampot (20 kilomètres), perdu au bout d’un petit chemin, sans eau ni électricité. Nous n’avons pas pu visiter le terrain qui était envahi d’arbustes. Mais l’environnement était exceptionnel : une vue panoramique sur la chaîne des Eléphants et la montagne du Bokor, la mer et l’ile de Phu Quoc, le Lac Secret et la campagne. Une vue à couper le souffle qui nous enchante tous les jours du lever du jour au coucher du soleil, maintenant que notre maison est construite sur la colline au-dessus de la plantation de poivre.

Il a fallu acheter les terrains, s’entourer d’un des meilleurs experts du Poivre de Kampot (notre responsable de la plantation qui est la 3ème génération de planteurs de poivre dans la région). Sur le terrain, il a fallu défricher les terres, mettre en place l’infrastructure de la plantation et planter les boutures (dès le mois d’août 2013). Ensuite, il faut beaucoup de moyens et surtout de patience : attendre que les poivriers poussent (pas de récolte les trois premières années), financer l’entretien (moyens humains, engrais naturels, creusement de réserves d’eau) et planifier et construire l’infrastructure et l’atelier de production du poivre. Nous avons effectué notre première récolte en 2016 ; 2018 sera donc notre 3ème récolte. Récolte qui n’atteindra pas les objectifs que nous nous étions fixés dus aux aléas climatiques (décalage de la saison des pluies et pas de pluie au moment de la pollinisation/fructification du poivre). Mais la qualité sera bien au rendez-vous, grâce à une récolte à la main des grappes à maturité, un séchage naturel au soleil, une sélection manuelle des meilleurs grains. 
Nous passons plus de 8 mois au Cambodge pour suivre et contrôler notre projet au quotidien (nous vivons sur La Plantation). 
Notre projet est un projet d’agrotourisme (plantation ouverte aux visites guidées). Nous prenons aussi beaucoup de plaisir à accueillir nos visiteurs et à leur faire partager notre passion pour ce projet. Nous avons formé une équipe de guides cambodgiens qui parlent anglais ou français et organisent la réception et la visite guidée de La Plantation. Deux restaurants sont à la disposition des visiteurs avec au choix une cuisine khmère ou une rôtisserie, avec bien entendu nos épices mis en valeur.

Mais notre projet et avant tout un projet social :
- Avec plus de 100 employés à temps plein, et 150 journaliers supplémentaires pendant les 4 mois de la récolte, La Plantation est le plus gros employeur de la région. Avec ces emplois, c’est plus de 1000 membres de ces familles que nous supportons au quotidien. Nos employés reçoivent trois repas par jour, certains sont logés à La Plantation avec dortoirs, chambres, douches et toilettes.
- Support financier et logistique de l’école primaire du village (95 enfants) et suivi des 3 meilleurs élèves finissant le Primaire. Pour ces enfants, nous finançons le cursus scolaire en école secondaire privée à Kampot + les uniformes + logistique pour les emmener à la RN (10 kilomètres) + financement ramassage scolaire + nourriture. La joie maintenant de pouvoir communiquer en anglais avec nos 6 élèves (2nde année du programme) et d’avoir les élèves du primaire motivés pour finir dans les 3ers et bénéficier de ce soutien exceptionnel.

La Plantation est également un projet de sauvegarde du patrimoine architectural khmer. L’architecture traditionnelle en bois tend à disparaître et nous avons donc décidé de racheter les différents types de maison et de les remonter dans notre propriété. Le plus grand projet : une sala chan (réfectoire des moines) qui était vouée à l’abandon et à la destruction. Nous avons racheté ce bâtiment dans une pagode, avons numéroté chaque pièce avant de les démonter et les transporter. Cette maison de 320m2 a ensuite été remontée à La Plantation et est utilisée pour accueillir nos visiteurs au quotidien. D’autres maisons ont également été installées et sont utilisées (atelier de couture) ou habitées par nos employés.
Au niveau de la culture, nous avons développé une importante plantation de Poivre de Kampot. Les grains de poivre sont récoltés à la main, égrainés, séchés au soleil et sélectionnés à la main grain par grain dans notre atelier de production sur place. Ils sont ensuite mis en sachets à la main. Les sachets en tissu sont cousus sur place par notre équipe de couturières. Et les autres sachets sont en papier recyclé. Les emballages sont volontairement simples et naturels reflétant les valeurs bio de l’entreprise. Nous ne souhaitons pas équiper notre outil de production de machines automatisées, y préférant le recours à une main-d’œuvre locale. L’atelier de production répond aux normes et standards européens en termes de contrôle qualité, hygiène et sécurité alimentaire. Les personnels ont été formés à ces standards.
Quand nous sommes en Europe, nous rendons visite à nos distributeurs et revendeurs. Et surtout, nous passons beaucoup de temps à la table des chefs reconnus et des chefs de la nouvelle bistronomie et leur faisons goûter nos produits.


Etre partis d’une feuille blanche, ou plutôt d’un terrain en friche au bout d’un chemin inaccessible dans une région rurale pauvre du Sud-Ouest du Cambodge (à 20 kilomètre de Kampot) et en moins de cinq ans, être devenus l’attraction d’agrotourisme leader dans la région (plus de 27000 visiteurs en 2017) et avoir développé une marque, La Plantation, qui produit un Poivre de Kampot d’exception (certifié bio par Ecocert) connu et reconnu comme l’un des meilleurs poivres au monde.
Le Poivre de Kampot de La Plantation est commercialisé au Cambodge : à La Plantation et via des revendeurs à Kep, Kampot, Sihanoukville, Siem Reap et Phnom Penh (boutiques de souvenirs, hôtels, boutiques bio, épiceries, aéroports). Il est également utilisé par les plus grandes tables du pays, dont l’ambassadeur du Poivre de Kampot, le Chef Luu Meng (Malis, Topaz, Khema, groupe Almond). 

Le Poivre de La Plantation est également distribué dans de nombreux pays au-delà du Cambodge : en France, via notre boutique en ligne en direct de la ferme et chez certains spécialistes d’épices comme Olivier Roellinger ou le Comptoir Colonial, en Belgique, Suisse, Allemagne, Russie, Pologne, Canada, USA, Malaisie, Singapour, Thaïlande, Australie. Afin de nous rapprocher de nos consommateurs européens, nous avons également lancé en octobre 2017 un site de vente en ligne des produits de La Plantation, qui sont livrés à partir d’un stock en Europe.
En 2017, nous avons lancé un nouveau produit, le Poivre de Kampot au Sel. Un produit exclusif de La Plantation. Nous avons mis au point une technique unique pour conserver le goût et la texture croquant du Poivre vert frais, en mélangeant le poivre frais avec du sel dans un procédé complexe de fermentation. Le résultat est explosif avec un grain parfumé et croquant, sans être trop piquant, qui est déjà à la table des meilleurs restaurants et hôtels du pays, et en Europe à la table d’un certain nombre de chefs étoilés et de jeunes chefs de la bistronomie.

En associant la vision et l’ambition que nous avions dans ce projet à la capacité d’exécution des cambodgiens, nous avons pu avancer à un rythme d’enfer sur ce projet pour cultiver un poivre de Kampot de grande qualité et pour faire de La Plantation un lieu d’exception. Nous sommes aujourd’hui la seule ferme de Poivre de Kampot bio à effectuer sur place l’ensemble des étapes de production, de la culture jusqu’à la mise en sachets individuels. La Plantation est aujourd’hui la référence et la ferme modèle de l’appellation Poivre de Kampot, qui regroupe près de 400 plantations.
Au-delà du Poivre de Kampot, nous cultivons également d’autres épices, tels que le Poivre Long, le Curcuma et les Piments Oiseaux. Nous avons également une concession de Fleur de Sel de Kampot.
Notre grande satisfaction est la reconnaissance que nous avons en retour de nos employés cambodgiens d’une part et la découverte et la satisfaction de nos visiteurs d’autre part. Nous sommes également très sensibles aux remerciements des cambodgiens qui viennent visiter La Plantation et sont reconnaissants de ce que nous faisons pour nos employés, pour la région et pour le rayonnement du Cambodge à travers le monde et particulièrement la renommée de ses produits d’exception comme le Poivre de Kampot.

Nous travaillons également sur un nouveau projet : nous souhaitons intégrer encore davantage les villageois vivant autour de La Plantation à notre projet de développement et de les associer dans notre programme d’écotourisme. Ce projet avec la communauté a démarré et prendra forme dans le courant de 2018 avec une offre pour les visiteurs de La Plantation : visite du village et rencontre avec les habitants, participation aux travaux de la ferme ou pêche dans le lac, échanges sur les pratiques ancestrales de développement d’un artisanat local, cuisiner avec les femmes du village et passer la nuit dans leur maison (home-stay). Nous sommes en train de travailler avec les villageois volontaires afin qu’ils préparent une infrastructure d’accueil. De cette façon, nous proposons à nos visiteurs une expérience unique de partager le quotidien des fermiers cambodgiens. L’engouement des villageois pour ce projet d’écotourisme est pour nous une grande source de satisfaction.  
Nous étions loin d’imaginer il y a cinq ans où nous en sommes aujourd’hui. Ce projet a profondément changé nos vies et nos valeurs. Durant notre longue carrière dans l’informatique et la haute technologie, nous menions une vie beaucoup plus matérialiste dans un environnement économique privilégié. Aujourd’hui, au contact quotidien avec nos fermiers dans un petit village du Cambodge, nous avons un autre sens des valeurs matérielles, humaines et philosophiques. Nous avons une lourde responsabilité sociale et sociétale et c’est tout l’enjeu de notre projet et de notre engagement. C’est pour eux que nous nous battons tous les jours pour faire de cette aventure un projet de développement durable pour nos employés, pour l’avenir de leurs enfants, notre village et le Cambodge.

Le site Internet : http://kampotpepper.com 

 

 

Créez votre propre sondage de satisfaction des utilisateurs

2 Commentaire (s)Réagir
Commentaire avatar

arturpio jeu 15/02/2018 - 02:40

J'ai visité la merveilleuse Plantation et j'y ai appris ce que c'est le poivre. Le Réfectoire est grandiose et les guides très gentils. Et, le poivre vert au sel, un délice ! L’œuvre est absolument immense et contribue bien au développement du pays. Ça donne l'envi de suivre l'exemple, se lancer aussi dans un projet pour ce merveilleux pays, si loin de la Métropole, mais si proche de nos cœurs. Je vous félicite. Merci pour tout ce que vous aviez fait.

Répondre
Commentaire avatar

Nathalie Chaboche lun 26/02/2018 - 11:39

Merci Arthur pour votre visite de La Plantation. Nous sommes heureux de partager notre passion pour ce projet avec nos visiteurs. Votre message nous va donc droit au coeur ! Encore merci Nathalie

Répondre
Sur le même sujet