Vendredi 30 octobre 2020
Édition Internationale
Édition Internationale

Des Trophées 2020 et des lauréats pas comme les autres

Par Damien Bouhours | Publié le 28/09/2020 à 18:00 | Mis à jour le 29/09/2020 à 10:52
trophees lepetitournal.com 2020 expatrié

C’est masqués mais heureux qu’une centaine d’invités se sont réunis le 23 septembre au Quai d’Orsay, pour la 8e édition des Trophées des Français de l’étranger. Lors de cette cérémonie riche en émotions, sept lauréats ont été mis à l’honneur dans un décor majestueux, à la hauteur de leur réussite à l’étranger.

Une cérémonie particulière

« Comme vous le savez l’événement devait avoir lieu le 18 mars et il a dû être reporté avec le confinement. Un grand merci à tous pour votre soutien et présence et permettre que cette huitième édition des Trophées puisse se dérouler avec succès, car il n’était pas question de laisser dans l’oubli nos 7 fabuleux lauréats de l’édition 2020. Seuls trois d’entre eux ont pu se déplacer pour être présents avec nous ce soir mais tous seront honorés sur la scène du Quai d’Orsay, la maison des Français de l’étranger. ». C’est par ces mots qu’Hervé Heyraud, président-fondateur des éditions lepetitjournal.com a lancé, le 23 septembre dernier, cette 8e cérémonie des Trophées des Français de l’étranger. Une cérémonie particulière car en petit comité. Une centaine d’invités étaient présents, masqués, et assis dans le respect des règles de distanciation sociale. Particulière également de par le contexte actuel pour les expatriés. « Actuellement, nombreux sont nos compatriotes hors de France à souffrir avec la crise sanitaire et économique qui frappe le monde depuis le début de l’année. Mais les expatriés sont résiliants. Ils savent s’adapter, se réinventer, surmonter toutes les difficultés, mettre à profit leurs expériences et cultures différentes pour en faire des forces et de formidables aventures. » a insisté Hervé Heyraud.

 

trophées lepetitjournal.com expatrié

 

Antoine Cormery, journaliste et directeur de l’Académie France 24, a présenté avec brio les reportages réalisés avant la pandémie par les équipes de la chaîne en Australie, au Vietnam, à Singapour, en Côte d’Ivoire, en Jordanie ou au Canada. Le public, lui, a voyagé tour à tour au coeur d’une plantation de fruits, sous les océans, à la découverte de la permaculture ou encore à la sauvegarde des populations les plus fragiles. « Les lauréats des Trophées sont les symboles de l’énergie vitale qui anime les Français de l’étranger et qui les conduit à renverser des montagnes. Ils illustrent au plus haut point l’excellence à la française, la capacité d’entreprendre, l’ouverture d’esprit, le dévouement nécessaires pour de tels accomplissements. Bravo à eux et aux 380 candidats de cette huitième session. », souligne Hervé Heyraud.

Des lauréats exceptionnels

Antoine bernardeau banque transatlantique
Vincent Joulia et Antoine Bernardeau

 

Antoine Bernardeau ouvre le bal de ces Trophées, avec Inaya Permaculture, un collectif qui aide à la transition écologique des populations jordaniennes. Vincent Joulia, directeur Banque privée et gestion de fortune pour la Banque Transatlantique, s’est réjoui de pouvoir remettre ce Prix du Public à une action « écologique intégrale, qui réunit le soin de la terre grâce à la permaculture mais aussi le soin des populations qui bénéficient de perspectives de développement ».

 

mohamed ghoul CNED
David Bouin et Sophie Bulbulyan, représentante de Mohamed Ghoul

 

De l’autre côté de l’Atlantique, Mohamed Ghoul aide à l’inclusion des personnes autistes grâce à sa méthode de musicothérapie APPROSH (Arts Percussions Programme Recherches Organisation Sociale Humaine), aujourd’hui étudiée dans les universités québécoises. David Bouin, Directeur adjoint, en charge du développement commercial et du marketing chez CNED, a remis le Trophée Education à sa représentante Sophie Bulbulyan, une ancienne lauréate des Trophées, travaillant actuellement à l’adaptation du programme en Europe. Il a remercié Mohamed Ghoul : « de travailler sur le sujet complexe de l’inclusion, qu'il soit social, culturel, et scolaire, pour un public de personnes autistes, pouvant avoir des difficultés à rentrer dans un monde social ».

 

georgina siaba AEFE
Olivier Brochet et Anita Ibriga, représentante de Georgina Siaba

 

En Côte d’Ivoire, Georgina Siaba oeuvre pour apporter la lecture au plus grand nombre et notamment aux jeunes filles. Cette Ivoirienne, ancienne élève des Lycées français de Kinshasa, Londres et Séoul, a fondé The N’Takou, qui met en place des bibliothèques en Côte d’Ivoire et dans d’autres pays africains. « Ce prix est une charmante façon de montrer qu’au-delà de l’éducation que nous avons pu recevoir, que l’AEFE tient à nous et tient à tisser sa toile à l’étranger avec nous », a souligné Georgina dans son message de remerciements. Olivier Brochet, directeur de l’AEFE, qualifie Georgina Siaba de « l’incarnation même de cette excellence portée par l’éducation française. Elle parle plusieurs langues et surtout, se mobilise chaque jour pour développer son association, pour permettre à de nombreux enfants d’avoir accès aux livres ».

 

christophe bailhache misterfly
Frédéric Pilloud et Christophe Bailhache 

 

Christophe Bailhache, Trophée Innovation, a développé une caméra permettant de cartographier les océans et dévoiler la beauté mais aussi les dangers qui menacent les fonds marins en Australie. Frédéric Pilloud, directeur digital de Misterfly, désigne l'organisation Underwater Earth de Christophe Bailhache comme un moyen « d’ouvrir au monde un ‘Google Sea View’, permettant de voyager, mais aussi de se rendre compte de l’état des océans »

 

jean luc voisin EDHEC
Emmanuel Métais et Jean-Luc Voisin

 

Au Vietnam, Jean-Luc Voisin nous prouve qu’il est possible de faire rimer succès et équité. Avec sa société les Vergers du Mékong, le lauréat du Trophée entrepreneur aide les fermiers vietnamiens à vendre leurs fruits à bon prix et éviter ainsi l’exode rurale. Emmanuel Métais, directeur général d'EDHEC Business School, « aime ce projet car il est au confluent des valeurs de l’école et rejoint sa devise : « Make an impact ». Mais ce qui est le plus touchant, est que, tout en portant une ambition de transformation positive du monde, cela reste du business. »

 

georges blanchard trophées
Christine Bouchareine, soeur de Georges Blanchard et Loick Berrou

 

Egalement au Vietnam, Georges Blanchard a fait évoluer les lois du pays pour protéger les femmes et jeunes filles victimes du trafic humain. Le fondateur d’Alliance Anti-Trafic a profité de la cérémonie pour lancer un cri de détresse et obtenir de l’aide pour que son ONG puisse continuer à soutenir les plus démunis. Une détermination saluée par Loick BERROU, directeur des magazines France 24, qui a remis le Trophée à sa soeur, Christine Bouchareine, en train de finaliser sa biographie.

 

nathalie ribette trophées
Arnaud Aubron et Emmanuelle Lebris, représentante de Nathalie Ribette

 

La cérémonie s’est terminée en musique avec Nathalie Ribette, lauréate du Trophée Culture/Art de Vivre. La Française a créé la compagnie Sing’Theatre, qui fait connaître la culture tricolore au public singapourien et égaie les journées des patients des hôpitaux publics. Arnaud Aubron, président du Directoire de Courrier International, est ravi d’avoir pu mettre à l’honneur une compagnie théâtrale en cette période si incertaine pour la culture.

Un message inspirant pour les expatriés

Si les conditions actuelles rendent toutes les actions à l’étranger encore plus compliquées, devant tant de parcours exemplaires et inspirants, les convives de cette cérémonie des Trophées des Français de l’étranger ont pu repartir avec un message d’espoir pour l’avenir : rien n’est impossible. Un message relayé par Hervé Heyraud : « Même dans ce contexte, l’expatriation reste une chance. Se confronter à l’autre, perdre ses repères, sortir de la routine, découvrir, s’enthousiasmer, se remettre en question : quel enrichissement personnel et quelle belle leçon d’humilité. »

 

Nous vous recommandons

Damien Bouhours

Damien Bouhours

Diplômé de sociologie à l'Université de Nantes et Tromsø (Norvège), il a vécu plus d'une décennie en Asie du Sud-Est (Laos et Thaïlande). Il a rejoint lepetitjournal.com en 2008 dont il est directeur éditorial et partenariats.
0 Commentaire (s)Réagir