Mardi 16 octobre 2018
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

IDEE SORTIE – Visite de la Knesset en français

Par Nathan Lascar | Publié le 12/10/2017 à 00:00 | Mis à jour le 09/11/2017 à 14:32
Photo : Knesset
knesset

Quatrième idée sortie de la rédaction ! Cette semaine, la rédaction vous emmène à la Knesset où, chaque jeudi après-midi, une visite en français est organisée.

Avant toute chose, quelques considérations pratico-pratiques : la visite est gratuite et démarre à 13h. Pensez à arriver une demi-heure avant le début de la visite afin de passer les différents contrôles de sécurité, à amener votre passeport (la carte d’identité ne suffit pas), votre visa, et à adopter une tenue vestimentaire « descente » (pantalon). Comptez entre une heure et demie et deux heures pour la visite.

Avant que la visite à proprement parler ne commence, le groupe est réuni dans un coin du hall afin de se voir expliquer brièvement l’histoire de la Knesset et de poser les bases de la visite. Pourquoi le nom Knesset ? Pourquoi ce quartier ? Pourquoi cette architecture ? Comment fonctionne la Knesset ? Telles sont les questions qui guideront la visite.

 

Le salon officiel (ou salon Marc Chagall).

La visite commence dans le fameux salon Marc Chagall, du nom de l’artiste franco biélorusse qui, à la demande du président de la Knesset de l’époque, a décoré le salon officiel dans lequel se tiennent les réceptions officielles et cérémonies en tout genre. Lorsque l’on descend les quelques marches qui mènent à ce salon officiel, ce qui saute aux yeux, c’est la tapisserie grandiose qui décore la pièce. Cette tapisserie est un triptyque représentant l’histoire du peuple juif en diaspora et en Israël. Chacune des parties de ce triptyque représente une période : la passé, le présent et l’avenir.

La tapisserie centrale, la plus imposante, représente la passé car, dans le judaïsme, on ne peut comprendre le présent et imaginer l’avenir sans considérer le passé. Sur cette tapisserie, on peut observer que plusieurs éléments clés de l’histoire du peuple juif sont représentés, de la sortie d’Egypte à la Shoah.

La tapisserie de gauche représente le présent (des années 1950). On y voit un drapeau de l’Etat d’Israël et des personnages revenant vers Eretz Israël, la terre de leurs ancêtres bibliques. En haut, le Mur des Lamentations et la vieille ville de Jérusalem sont représentés dans une bulle. La tapisserie a été réalisée en 1954 et, à l’époque, retrouver Jérusalem était encore un rêve pour le peuple juif.

Enfin, la tapisserie de droite représente l’avenir. On y voit un flou représentant un monde d’harmonie. Là, c’est l’espoir d’une paix pour l’Etat d’Israël et pour le peuple juif (quinze ans après la Shoah) qui est représenté.

Dans ce salon, pensez également à jeter un œil au sol, des mosaïques de Chagall représentant plusieurs symboles du peuple juif et de l’Etat d’Israël y sont apposées.

Salon M. Chagall

Le Plénum, salle des séances du Parlement.

Après la visite du salon Marc Chagall, votre guide vous emmènera dans le Plénum de la Knesset, la salle dans laquelle se tiennent les réunions du Parlement. Ce plénum est divisé en trois parties. Au rez-de-chaussée, on trouve la tribune et les sièges des 120 députés. La disposition des sièges forme une Menora, symbole de l’Etat d’Israël et de la ville de Jérusalem. Au centre de cette salle, siègent le premier ministre et les membres du gouvernement.

Le premier étage est auquel vous êtes installés. Il accueille les visiteurs de prestige, les membres des familles des députés ainsi que le Président de la République lorsqu’il désire assister aux réunions des parlements. A noter que, séparation des pouvoirs oblige, le Président de la République assiste passivement aux réunions du parlement, il ne peut en aucun cas y prendre part.

Enfin, le dernier étage est celui qui accueille les visiteurs. Comme en France, les séances du Parlement sont publiques. L’étage des visiteurs est séparé du reste de la salle par une vitre blindée insonorisée pour des raisons évidentes de sécurité et pour éviter que les visiteurs ne perturbent la séance.

La déclaration d’indépendance de l’Etat d’Israël.

En sortant du plénum, vous serez conduit vers une vitrine dans laquelle est exposée une copie de la déclaration d’indépendance de l’Etat d’Israël. Jusque dans les années 1990, l’original était exposé mais, pour éviter qu’il ne se détériore, il a été placé dans les archives nationales et remplacé par une copie. Devant cette vitrine, votre guide vous expliquera ce que contient cette déclaration et comment fut-elle rédigée. De nombreuses anecdotes croustillantes vous seront servies !

Un film en guise de conclusion.

Enfin, pour conclure la visite, vous serez amené à visionner un petit film (en français !). Ce film reprend les différents points soulevés par le guide lors de la visite. En plus, des images d’archives des plus grands évènements s’étant tenus à la Knesset vous seront proposées. Vous pourrez ainsi voir ou revoir les images du discours du président égyptien Anouar Al Sadate devant la Knesset en 1977, celles de celui de Johaness Rau demandant « le pardon d’Israël » en 2000 ou encore des images des funérailles officielles de Rabin (et les larmes du président américain Bill Clinton) en 1995.

 

INFORMATIONS :

Visite gratuite en français organisée tout les Jeudis à 13h30. (RDV à 13h00).

@ :

Tel : 02 675 33 37

 

Crédits photos : Nathan Lascar

Nathan LASCAR (www.lepetitjournal.com/tel-aviv) – jeudi 12 octobre 2017

Nathan Lascar

Etudiant à l'Institut d'Etudes Politiques d'Aix en Provence , collaborateur pour lepetitjournal.com à Tel Aviv.
1 Commentaire (s)Réagir
Commentaire avatar

Romeo Cecchelani lun 03/09/2018 - 18:20

Bonjour Nous sommes actuellement à YEROUSHALAYIM et ne avons visités la Kneset . Nous aimerions voire en directe une séance du parlement pouvez vous nous donner les heures et jours Shalom

Répondre