TEST: 2290

L'Open d'Australie dévoile 5 bulles "bio-sécurisées" dans 5 villes

Par Côme Prieur | Publié le 18/08/2020 à 17:52 | Mis à jour le 18/08/2020 à 23:40
Photo : Les billets pour le tournoi de Melbourne commenceront à être mis en vente à partir du mois d’octobre
Melbourne tournoi covid

L’édition 2021, prévue du 18 au 31 janvier prochain pourra-t-elle avoir lieu? Craig Tiley, directeur du majeur australien semble en être certain. Dans un entretien accordé au quotidien The Age, il a même dévoilé en détails son plan d’organisation.

S’il est extrêmement compliqué d’avoir quelconques certitudes sur la situation dans laquelle nous serons dans cinq mois, au moment où le tournoi doit commencer, Craig Tiley a tout de même confié que cinq scénarios avaient été envisagés. Entre maintien de l’événement dans des conditions presque normales, ou annulation totale, le directeur du tournoi préfèrerait lui une solution intermédiaire: « Nous allons ouvrir notre bulle « bio » dès le 1er décembre et les joueurs pourront arriver quand ils le voudront (…) ils ne seront vraisemblablement pas mis en quarantaine ». Cinq « bulles bio » devraient donc être ouvertes à Perth, Brisbane, Sydney, Adélaide et Melbourne.

 

Un nombre de visiteurs limité et un site assez large pour assurer la distanciation sociale

Les billets pour le tournoi commenceront à être mis en vente à partir du mois d’octobre. Une affluence d’environ 400 000 spectateurs, soit moitié moins que d’habitude, est prévue durant les quinze jours. Les recettes seront donc évidemment plus faibles que les années précédentes, mais C. Tiley a assuré que la dotation globale ne baisserait pas. À l’intérieur, le port du masque sera obligatoire et les 2,5 kilomètres sur lesquels s’étend le Melbourne Park permettra de garantir la distanciation entre chaque personne.

 

Côme Prieur Le Petit Journal Auckland

Côme Prieur

Breton et passionné par le journalisme depuis petit je suis actuellement étudiant en 3ème année à Sciences Po Lille. Très heureux d’écrire sur la NZ et l'Australie, j’aime consacrer mon temps libre à l’écriture, le tennis ou le cinéma.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Sydney !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Nicolas Roger

Rédacteur en chef de l'éditon Sydney.