Suède : Peut-on sauver les glaciers à l’aide d’un simple drap ?

Par Lou Cercy | Publié le 18/10/2021 à 06:05 | Mis à jour le 18/10/2021 à 06:05
Photo : Drap posé sur le glacier Helags © Erik Huss
drap laine Helags glacier suède environnement fonte changement climat

Le changement climatique n’épargne aucun pays. Partout dans le monde, des catastrophes se produisent : incendies, tsunamis, fontes de glaciers, inondations, disparition d’espèces animales et végétales… La Scandinavie est tout particulièrement touchée par la fonte des glaciers, qu’il devient urgent de protéger. La situation n’est cependant pas sans espoir : une expérience menée cet été en Suède permet d’envisager de nouvelles solutions.

 

Au début de l’été, une équipe menée par deux Suédois, le géographe Erik Huss et l’explorateur Oskar Kihlborg, a lancé une expérimentation originale pour tenter de préserver les glaciers scandinaves. Au moins de juin, ils se sont rendus au nord de la Suède sur la plus haute montagne suédoise au sud du cercle polaire, Helagsfjället. Ils ont étendu un épais drap de 40 mètres carrés sur le glacier Helags, afin de le protéger de la fonte pendant l’été.

 

Le tissu, composé de laine et d’amidon de maïs, présente des propriétés très intéressantes. En effet, l’épais drap permet de protéger la glace des rayons du soleil, mais aussi de l’isoler de la chaleur de l’air d’été, ainsi que de mettre un frein au processus de sublimation (transformation de la glace en gaz). Cette technique, déjà expérimentée par le passé en Italie, a ainsi été testée pour la toute première fois en Scandinavie.

 

Elle a d’ailleurs fait ses preuves : à présent que l’été est terminé, l’équipe estime avoir sauvé entre 3,5 et 4 mètres de glace de la fonte. Le duo suédois espère à présent pouvoir attirer l’attention des scientifiques et chercheurs, ainsi que sensibiliser le grand public à la menace qui pèse sur les glaciers. Ils souhaitent ainsi améliorer leur prototype et reproduire cette initiative à plus grande échelle.

Sur le même sujet
Lou Cercy

Lou Cercy

Étudiante en traduction, Lou est passionnée par les langues, la culture et l’art. Tombée amoureuse de la Suède, elle apprend le suédois depuis deux ans et a posé ses valises à Stockholm.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Stockholm !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale