Jeudi 23 septembre 2021
TEST: 2289

PCR, quarantaine : Comment voyager entre la France et la Suède ?

Par Hugo Messina | Publié le 19/08/2021 à 10:10 | Mis à jour le 19/08/2021 à 10:59
Photo : mantas Hesthaven, unsplash
un voyageur entre france et suède

Après un été entre vaccination et menace du variant Delta, la France a mis en place de nouvelles conditions de déplacement entre les pays. Qu’en est-il de la situation actuelle pour les déplacements entre les territoires français et suédois ?

 

Entrer en Suède, une liberté toujours encadrée

Étant dans la liste des pays verts, établie par le gouvernement, la Suède est actuellement accessible à tout ressortissant d’un pays relevant de l’Espace Schengen. Ainsi, les Français peuvent débarquer sur le sol scandinave.

Désormais toute personne disposant d'un schéma vaccinal complet peut simplement présenter son passe sanitaire pour entrer sur le territoire. Mais aussi, le certificat Covid numérique européen, ou une preuve de la première dose de vaccination effectuée dans l’espace européen depuis au moins 14 jours sont actuellement valables. 

Pour les non-vaccinés ou primo-vaccinés, la sécurité reste de mise ; le pays demande de présenter un test négatif de moins de 72 heures avant le passage de la frontière suédoise. Aucun motif impérieux n'est cependant exigé pour justifier de ses déplacements. Il est aussi possible de présenter un certificat attestant de guérison du covid-19

 

Quel test ? Pour qui ?

Il peut s’agir d’un test PCR, mais également d’un test antigénique, réalisable sans rendez-vous en pharmacie, ou encore d'un test LAMP, salivaire. Sans vaccination ou si vous n'êtes pas vacciné totalement, le test est obligatoire.

Pour que le test soit valide aux yeux des autorités locales, pensez bien à respecter le délai ainsi que d’autres informations nécessaires (nom, heure de réalisation du test, type de test, résultat du test, etc.).

Après quelques problèmes aux frontières au début de l'été, la situation a été clarifiée et désormais, les documents rédigés en français, en anglais, en suédois, en danois ou en norvégien sont acceptés.

La Suède a prévu des cas d’exemption pour les personnes de moins de 12 ans, les citoyens suédois et les personnes ayant le statut de résident en Suède (ayant un "personnummer").

 

Quels vaccins permettent d'entrer en Suède ? 

En faisant partie de l'Union européenne, la Suède se conforme aux indications de l'Agence européenne des médicaments. Elle dresse une liste de vaccins officiellement reconnus :

  • Pfizer/Comirnaty 
  • Moderna
  • AstraZeneca/Vaxzevria/Covishield 
  • Janssen

 

Qui peut-être exempté de test ? 

Les personnes de moins de 12 ans, mais aussi les citoyens suédois et les personnes ayant le statut de résident en Suède (titulaire d’un personnummer) peuvent entrer sans test. 

Sont dans le même cas, les voyageurs en provenance direct des autres pays nordiques (Danemark, Finlande, Islande, Norvège), tout comme les personnes pouvant justifier de la double vaccination depuis plus de 14 jours.

 

Recommandations locales

À votre arrivée dans le royaume, veillez à suivre les recommandations locales : se tester et s’isoler durant une semaine après l'arrivée, même sans présenter symptôme. Depuis le début de l'été, ces recommandations ont été allégées, puisque les autorités ne les appliquent plus aux citoyens suédois, aux personnes complètement vaccinées, et à ceux qui ont voyagé au sein de l’Union européenne, de l’espace Schengen, ou des pays qui ne sont pas compris dans l’interdiction d’entrée sur le territoire suédois.

Le pays met quand même l’accent sur le fait que les voyages doivent encore être réduits au minimum. Le tourisme n’est pas encore à l'heure du jour et les vols directs sont conseillés. Par ailleurs, il est conseillé de garder une bonne distance avec autrui et d'éviter les foules. Il est aussi préférable d'être en contact uniquement son cercle proche, et de favoriser les rencontres en extérieur. Le lavage fréquent des mains et l'utilisation de gel hydroalcoolique est encore de vigueur. 

 

Veillez au timing pour le retour en France

Si vous prévoyez de rentrer en France, un test PCR ou antigénique sera accepté. Il faut en présenter un négatif dans les 72 heures.

 

Tests payants pour voyager

Attention, la procédure peut paraître plus complexe. En effet, les tests PCR sont pris en charge sur place seulement si l’individu présente des symptômes ou a été identifié comme cas contact. Le simple fait de devoir faire un test pour se déplacer à l’étranger ne permet cette prise en charge. Les tarifs peuvent alors être élevés : de 50€ à 100€ pour les tests antigéniques ; de 130 € à 300 € pour les PCR.

 

Exceptions

La France a tempéré cette obligation, et les enfants de moins de 12 ans n’ont pas besoin de faire de test. Il en va de même pour les cas de déplacements professionnels dont lurgence ou la fréquence est incompatible avec la réalisation dun test et les déplacements professionnels du transport routier dans lexercice de l’activité ; il faudra se munir dun document permettant de justifier du motif du déplacement.

Bien entendu, la réalisation du test ne s'applique pas aux vaccinés. 

 

Recommandations locales

Enfin, un isolement pendant 7 jours une fois arrivé en France est vivement recommandé. De même, les gestes barrières et mesures sanitaires ne doivent pas être abandonnés.

 

 

 

Hugo Messina

Hugo Messina

Poursuivant un cursus de journalisme et communication au Magistère DJC en parallèle d’un Master en droit du numérique à Aix-Marseille Université, Hugo est passionné par le domaine de la culture, la musique et le sport.
1 Commentaire (s) Réagir
Commentaire avatar

Franzosen mar 11/05/2021 - 10:47

Bonjour. Ce dont vous évoquez " Voyage entre la France et la Suède et entre la Suède et la France", c´est si nous voyageons en prenant l´avion. Si ,pour mon cas ,c´est de prendre ma voiture et la caravane,pour traverser soit le Danemark et les Pays-Bas,sinon l´Allemagne et la Belgique,puisque j´ai de la famille entre autre à Dunkerque,ce voyage risque d´être fort compliqué. J´ai entendu dire que l´UE avait l´intention de créer une sorte de passeport de santé,qui ne sera pas gratuite. Si on a été vacciné totalement contre le covid-19,pourquoi faudrait-il se faire tester en plus et payer entre 130 et 300 €,sans doute par personne. Comme je le comprends,se faire vacciner ,avec ces différents vaccins,il n´y a aucune preuve que l´on ne pourra attraper le covid-19. Entre pays,il y a beaucoup de démarches à faire et compliquées ,comme le conseil est que nous restions dans le pays où nous sommes,pour éviter tous les ennuis. Si un Francais pense se rendre en France,par avion,et qu´il n´a pas pensé à avoir la preuve qu´il a été vacciné en Suède,en francais et que c´est en suédois,arrivé en France,on ne lui permettra pas d´entrer,car le personnel adéquate de l´aéroport n´a pas de connaissance de suédois,donc,il faut avoir une preuve en francais et en anglais,si ce n´est pas une fausse preuve. Pour moi,avec cette pandémie,il faudra plusieurs années pour retrouver une vie normale et se rendre ailleurs que dans son pays.

Répondre