TEST: 2288

Pascale Jenart - Maitre Qi Gong à Singapour

Par Sabrina Zuber | Publié le 23/02/2020 à 14:30 | Mis à jour le 24/02/2020 à 16:28
Photo : @AnneValluy
Qi Gong pascale jenart singapour

Si vous allez vous balader tôt le matin au Botanic Garden de Singapour, vous verrez souvent un groupe d’adultes, guidé par une dame francophone, faire des gestes amples et lents sur une base musicale orientale. Cette dame est Pascale Jenart, belge, et fondatrice de Chi Balance, un centre de Qi Gong et Qi Healing.

 

Après des études en sciences économiques et 10 ans à un poste à responsabilité dans le milieu bancaire, Pascale souhaite un changement de vie et de carrière. Quand son époux lui propose une première expatriation aux Pays Bas, elle accepte volontiers pour s’occuper à temps plein de ses deux enfants en bas âge sans savoir qu’elle restera maman au foyer pendant 10 ans.

Fin 2009, une nouvelle expatriation se confirme, enfin, pour Singapour, où Pascale essaie tout d’abord d’apprendre la langue chinoise, sans grand succès. Ensuite, elle rencontre un Grand maître Chinois de Tai Chi, un des arts martiaux traditionnels, et découvre sa grande passion et commence à s’intéresser a tout ce qui est lié aux études et pratiques du Qi, l’énergie vitale.

Lepetitjournal.com rencontre Pascale à la fin d’une séance de Qi Gong, on a envie d’en savoir plus…

 

Lepetitjournal.com : Comment est née cette grande passion pour le Qi Gong ?

Pascale Jenart : Il y a quelques années, je suis tombée malade, j’ai grossi de 10 kg en 2 mois et j’avais une très grosse fatigue. Le diagnostic tombe ; ma thyroïde se meure. Les docteurs me proposaient un traitement médicamenteux pour remplacer les hormones de ma thyroïde. Après des recherches sur les causes et fonctionnement de la thyroïde, j’ai décidé de ne pas suivre leur conseil mais d’intensifier ma pratique du Qi Gong en la ciblant plus particulièrement sur ce problème. Cela m’a permis de me guérir complètement et sans aucun médicament.

Cette expérience personnelle m’a décidé à créer ma compagnie, Chi Balance en 2014, pour faire découvrir cette discipline chinoise millénaire.

Le Qi Gong, aussi appelé méditation en mouvement, est une succession de mouvements lents et fluides effectués en se concentrant sur sa respiration et en utilisant la visualisation. C’est à la fois une forme d’exercice physique, mais également un outil mental de bien-être. Le Qi Gong permet de reactiver nos mécanismes d’auto-guérison.

 

Qi Gong pascale jenart singapour
@Anne Valluy

 

On voit un peu partout dans les parcs des locaux (et de plus en plus des occidentaux) pratiquer du Qi Gong. Est-ce qu’il y a des écoles ou des méthodes différentes ?

Le Qi Gong est transmis par tradition orale en Chine, il y avait autant de maitres Qi Gong que de villages. Certains experts estiment qu’il existe plus de 3000 styles différents de Qi Gong aujourd’hui.

Le principe, en revanche, est toujours le même : le corps et l’esprit ne font qu’un, alimenté par notre force vitale, notre énergie vitale, notre Qi.

Le Qi circule le long des voies appelées les méridiens. Quand l’énergie vitale est bloquée, on tombe malade. Le Qi Gong permet de débloquer l’énergie et de la faire circuler afin de retrouver son équilibre, sa santé.

Nous pouvons comparer notre corps à une rivière et l’eau est notre énergie. Quand un rocher tombe au milieu de la rivière, l’eau a du mal à passer et notre énergie diminue.

Si on n’est pas capable de dénicher ces rochers-blocages (si on n’écoute pas notre corps et les signes qu’il nous envoie) on tombe malade.

Ces rochers sont nos émotions. Cette émotion qui est gardée et refoulée à l’intérieur de notre corps bloque notre énergie. Le “lieu” ou l’énergie est bloquée détermine le type de symptôme et de maladie que l’on va développer.

Le Qi Gong fait partie de la médicine traditionnelle chinoise, avec les herbes, les massages et l’acupuncture.

Toutes ces disciplines travaillent sur les méridiens, les autoroutes de l’énergie dans notre corps. Chaque méridien est relié à différents organes de notre corps : par exemple le méridien du poumon est bien sûr relié à tout le système respiratoire, mais également à la peau ; ce n’est pas pour rien que l’eczéma en Chine est appelé “l’asthme de la peau”.

L’émotion qui affecte le méridien du poumon est la tristesse et le regret.

 

Quelle sont les vertus du Qi Gong et quel type de symptôme peut-il soigner ? 

Le Qi Gong peut aider à prévenir et à gérer de nombreux problèmes de santé. Par la pratique régulière, le Qi Gong permet d’améliorer son énergie et sa vitalité et donc de renforcer son système immunitaire et son équilibre émotionnel, relâcher les effets toxiques du stress et garder en bonne santé son corps et son mental.

En cas de pathologie, la pratique ciblée sur ses symptômes peut améliorer, et souvent résoudre le problème.

Le Qi Gong est plus facile d’accès que le Yoga car il ne nécessite pas une grande flexibilité ou forme physique au départ et il permet au gens qui ont du mal avec la méditation statique d’arriver par le mouvement à se vider la tête et rétablir son calme intérieur.

 

A qui recommandez-vous le Qi Gong ? Y a-t-il des contre-indications ?

Aucune contre-indication car le Qi Gong s’adapte à tous les âges et conditions physiques ; il est donc à recommander à tout le monde !

 

Qi gong pascale jenart singapour
@Anne Valluy

 

Rencontrez-vous des résistances de la part des personnes ? Des hésitations ?

Le Qi Gong est tellement puissant que dès la première séance on est capable de sentir son énergie ; dès le début, même les plus sceptiques peuvent se rendre compte de ses effets bénéfiques. Certes, il faut vouloir essayer.

Il n’y a pas de courbe d’apprentissage en Qi Gong, il n’y a pas de mauvais Qi Gong, que du bon, voir du très bon. On ne peut pas faire des erreurs et on peut adapter les mouvements à sa propre condition physique.

 

Quel est le profil de vos élèves réguliers ?

Il n’y a pas réellement de profil, en général les personnes sont âgées de 30 à 55 ans voire plus, des gens qui travaillent, des mamans aux foyers, des sportives comme des sédentaires et le dimanche, des couples.

Chaque semaine nous abordons un sujet diffèrent (par exemple, troubles du sommeil, système immunitaire, équilibre hormonal, detox,) et on cible la pratique autour du thème choisi.

 

Votre lieu de préférence est le jardin botanique…

Oui, parce qu’il y a une énergie très forte dans ce parc, le contact avec la nature permet d’amplifier la pratique. C’est un cadre magnifique, verdoyant, calme et lumineux qui aide à se régénérer.

 

Avez-vous un rêve dans votre tiroir secret ?

J’aimerais que mon entreprise, Chi Balance, devienne un jour un centre holistique, regroupant différentes disciplines autour du bien-être.

Mon but est de redonner aux gens la conscience que chacun a la capacité en soi de reprendre le contrôle de sa santé, de son bien-être et d’atteindre l’équilibre du corps et de l’esprit.

Et j’aimerais qu’un jour toutes les entreprises décident d’introduire la pratique de Qi Gong pour leurs employés pour leur donner les outils nécessaires pour améliorer l’équilibre entre vie professionnelle et vie personnelle.

 

Sabrina Zuber

Sabrina Zuber

Sabrina est musicienne-comédienne. Elle dirige la compagnie Bellepoque, qui crèe et produit des spectacles de musique et de théâtre, le programme Resonates with à la National Gallery, et la boutique-école de danse Danza Attitude.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Singapour !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale