Mercredi 20 novembre 2019
Singapour
Singapour
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Nathalie Ribette - Et si on chantait à l’hôpital ?

Par Catherine Zaccaria | Publié le 09/10/2019 à 14:30 | Mis à jour le 10/10/2019 à 11:43
Photo : @AlineLargenton
nathalie ribette sing'theatre

Tout le monde à Singapour, s’il est amoureux de la culture, de la musique et de la langue françaises connait Nathalie Ribette. C’est un peu comme Martine. On a "Nathalie chante Piaf", "Nathalie monte un spectacle", "Nathalie joue une comédie musicale"... Mais qui connait "Nathalie apporte du bonheur dans les hôpitaux de Singapour" ? C’est pourtant son nouveau créneau depuis 2013.

 

Vous avez de nombreuses casquettes, chanteuse, actrice, metteur en scène, productrice, mais vous vous êtes lancée dans une nouvelle mission que vous appelez « Performing for a better Society ». En quoi consiste-t-elle ?

Nathalie Ribette : En juin 2013, nous avons organisé une énorme fête de la musique au Singapore General Hospital. Cette idée a été une renaissance dans mon travail, car un an auparavant j’avais perdu une de mes actrices avec qui je travaillais depuis le début et cette perte m’a énormément touchée. Il fallait que je redonne un sens à mon travail. La musique à l’hôpital est devenue comme une évidence. Nous avons donc monté une Fête de la Musique pour les patients des hôpitaux, MUSICFEST@SGH. Puisqu’ils ne pouvaient accéder à la musique du fait de leur état de santé, la musique irait à eux. Nous avons trouvé les artistes, les sponsors et ça a été un énorme succès. Dans notre idée, ça ne serait qu’une fois. Eh bien non… Vu le succès, l’opération s’est répétée chaque année depuis 7 ans et nous avons toujours les mêmes sponsors. Nous produisons plus de 50 heures de musique dans la journée, reparties sur les sept différentes scènes installées dans les hôpitaux faisant partie Singapore General Hospital Campus.

Quels types de musiques proposez-vous ?

Nous proposons tout type de musique. De la musique chinoise, malaise, des groupes, des solos, des professionnels ou des amateurs. Le mot d’ordre est « la musique pour tous, par tous et partout ». Il y a environ 300 artistes, 150 volontaires plus quelques milliers de spectateurs. Vu le succès de la première édition, nous avons donc réitéré cet évènement chaque année.

Sing'theatre 365day of music
@AlineLargenton

Comment cette aventure a-t-elle évolué ?

Après 2013, nous avons développé d’autres programmes notamment au National University Hospital, MUSICAL RENDEZVOUS@NUH, où nous avons organisé un concert mensuel pendant 2 ans et demi. Nous avons malheureusement dû arrêter car nous avons perdu un de nos sponsors à la suite d’un changement de direction. Nous envoyions également une fois par semaine des musiciens auprès des malades qui ne pouvaient pas se rendre sur les lieux de concert.

Nous avons également développé en pédiatrie à NUH un programme pour les enfants, SING ME A STORY@NUH. Au départ, c’était une fois par semaine, puis une fois toutes les deux semaines par manque d’argent. Il y a Princess Ella from Sentosa et Superman from Pulau Ubin qui vont chanter des histoires aux enfants.

Nous avons continué à Tan Tock Seng Hospital avec le programme ONCE UPON A SONG@TTSH où des artistes vont performer une fois par mois depuis 3 ans.

Toutes ces performances sont réalisées par des artistes professionnels et sont rémunérées.

Et votre dernier « bébé » ?

Mon dernier bébé porte le nom de 365DAYS OF MUSIC@SINGHEALTH ! Après une longue réflexion sur la difficulté de trouver des sponsors pour les différents évènements, nous avons décidé de lancer un programme plus large et d’avoir des sponsors sur l’ensemble de ce programme. C’est comme ça qu’est née l’idée de proposer une heure de musique live par jour dans 10 institutions de SingHealth telles que KKH, SGH et le National Cancer Center.

Il y aura des concerts dans les lobbys, pour les patients, le personnel, les gens de passage pendant l’heure du déjeuner, mais aussi au chevet des malades pendant les week-ends. Il y en aura tous les jours, même à Noël ou Chinese New Year !

 

sing'theatre 365days of music
@Aline Largenton

Quel est votre budget ? Comment financez-vous un tel projet ?

Nous avons un budget de 400 000 SGD pour réaliser ce programme tel que je le rêve. Nous pouvons aussi y arriver avec 200 000 SGD de façon tout à fait correcte, mais sans les grands noms d’artistes de Singapour.

Ce qu’il faut savoir, c’est que chaque artiste doit avoir un certain nombre de vaccins pour pouvoir se produire dans les services de pédiatrique de hôpitaux. C’est un budget de 500 SGD par personne, pris en charge par Sing’Theatre !

Pour les 4 premiers mois que l’on appelle soft launch, nous avons trouvé un sponsor du secteur pharmaceutique qui va nous permettre de financer la logistique, les artistes et les outils de communication pour que les patients puissent être informés et assister aux concerts. La suite du programme reste à financer !

Comment recrutez-vous les artistes ?

En 2013 lors de la première édition de MUSICFEST@SGH, cela a été un énorme travail de chercher des musiciens. J’avais déjà pas mal de contacts, mais je suis allée aussi dans les bars de Singapour où il y a de la musique live afin de proposer aux musiciens de se joindre à nous. Nous avons aussi recruté des musiciens dans la rue. Ce sont souvent des profils de personnes avec beaucoup d’empathie, qui donnent de la joie. En tant que membre du jury de « French Idol », je recrute chaque année le gagnant pour jouer à MUSICFEST. Le bouche à oreille fonctionne aussi très bien maintenant que notre programme est connu.

 

sing'theatre 365days of music
@AlineLargenton

Si l'un(e) de nos lecteur/lectrice, à la lecture de cet article, avait envie de se produire, est-ce encore possible ?

Oui bien sûr avec grand plaisir ! Les personnes peuvent nous contacter par email info@singtheatre.com Nous sommes toujours à la recherche de talents, mais nous ne pourrons pas accueillir un groupe de hard rock ou un orchestre de 18 cuivres ! Il faut que cela reste une musique douce : violon, piano, …

Quel est votre rôle à Sing’Theatre ?

Je suis à la fois Directeur exécutif et Directeur artistique. Normalement ce sont deux fonctions exécutées par deux personnes distinctes mais lorsque j’ai créé Sing’Theatre j’étais toute seule donc j’avais toutes les casquettes. Mon rôle exécutif est de gérer toute la partie financière, les budgets, les ressources humaines. Et mon rôle artistique c’est de choisir les spectacles, avoir les idées pour les créer, choisir les artistes.

Sing’Theatre est constitué de trois activités différentes. Pouvez-vous nous les détailler ?

Il y a la partie « Community Outreach » (sensibilisation communautaire) dont nous venons de parler. Il y a aussi la partie « Sing’Theatre Academy » qui est une école de comédie musicale que j’ai ouverte il y a 5 ans. Pendant 2 ans, je donnais les cours, aidée par un professeur de chant et une danseuse chorégraphe pour les chorégraphies et je faisais tout le reste... Au début, j’avais 6 ados qui étaient les enfants de mes copines et dans le groupe d’adultes, 6 de mes copines. Et maintenant il y a 200 élèves ! On essaie de créer une communauté autour de la comédie musicale. Une fois par mois nous organisons un Musical Theatre Open Mic Night avec un pianiste et chacun peut venir chanter (des chansons de comédies musicales uniquement) autant de fois qu’il veut pour 10 SGD. Le prochain est le 14 octobre. Une fois par trimestre nous l’organisons le dimanche pour les enfants. Le prochain sera le 3 novembre.

Le niveau n’a aucune importance, c’est juste pour le plaisir de chanter. A terme, le but est de pouvoir intégrer des enfants singapouriens doués, qui ont du talent mais pas les moyens financiers, de pouvoir intégrer les cours et de faire financer par des sponsors et ainsi les aider à pouvoir intégrer Lassale par exemple.

La dernière partie, « Shows », est la partie production. C’est la partie qui existe depuis le début puisque c’est par là que j’ai commencé. Les neuf premières années, nous faisions la promotion de la culture française auprès des singapouriens par le biais de nos spectacles. Après un gros échec avec notre spectacle en 2016, nous avons réfléchi à un nouveau concept et décidé de mettre de côté la touche française et nous avons eu un énorme succès avec « Forever Young ».

 

sing'theatre 365days of music
@AlineLargenton

Avez-vous un prochain spectacle en préparation ?

Oui, nous sommes en pleine préparation de notre prochaine comédie musicale « A Spoonful Of Sherman ». La famille Sherman est une suite de génération qui a écrit des chansons entre autres pour Disney, et notamment Mary Poppins, et c’est une reprise de ce répertoire. Ce qui est unique dans ce spectacle c’est que ce sont les acteurs / chanteurs / danseurs qui s’accompagnent au piano, il y en aura deux sur scène.

Le spectacle commence le 20 novembre jusqu’au 30 novembre. Le 21 novembre nous privatisons le théatre et organisons une soirée de gala. Cette soirée nous permettra de faire une levée de fonds pour financer 365DAYS OF MUSIC@SINGHEALTH. Il reste encore des places si vous voulez soutenir ce projet !

 

Pour soutenir le programme 365DAYS OF MUSIC@SINGHEALTH c'est ici  ou devenir Friends of Sing’theatre c'est  !

 

cfa8e6ee-7c8d-492d-b42e-9fd83446f1ef

Catherine Zaccaria

Après une longue relation amicale avec le Petit Journal, Catherine a rejoint l’équipe comme relectrice, correctrice, puis contributrice, avant de reprendre le poste de Rédactrice en chef.
2 Commentaire (s)Réagir
Commentaire avatar

Ariane Nabarro jeu 10/10/2019 - 06:32

Merci Catherine, pour ce bel article sur des actions formidables de Nathalie et son equipe menées auprès des malades. Outre se produire sur scène, on peut venir applaudir tout simplement !

Répondre
Commentaire avatar

singapour jeu 10/10/2019 - 11:56

Merci Ariane !

Répondre

Vivre à Singapour

Épopée des naturalistes français à Singapour au XIXeme siècle

A Singapour, le 8 novembre 2019, a été lancé le livre « Voyageurs, Explorateurs et Scientifiques, The French and Natural History in Singapore ». Ce recueil d’histoire fournit une description détaillée

Expat Mag

Bangkok Appercu
ÉVÉNEMENT

Le pape François débute une visite en Thaïlande et au Japon

Le pape François est arrivé mercredi en Thaïlande, première étape d'un voyage de sept jours en Asie durant lequel il se rendra également au Japon, une première en près de 40 ans.