TEST: 2288

Mariages "online" à Singapour

Par Catherine Zaccaria | Publié le 13/05/2020 à 14:00 | Mis à jour le 14/05/2020 à 03:08
Photo : @photosforyou Pixabay
mariage singapour

Comme beaucoup de business qui ont dû se réinventer, le mariage civil à Singapour peut, en cette période tourmentée de Covid-19, se faire online. L’église catholique n’est pas de cet avis !

Le 6 février dernier, aux premiers jours de la pandémie à Singapour, un couple avait déjà choisi de célébrer son mariage par vidéo conférence avec leurs familles et leurs amis. Leurs noces étant célébrées peu de temps après un retour de voyage en Chine, ils avaient décidé de rester dans leur chambre d’hôtel et avaient fait leur discours en streaming tandis que leurs invités étaient dans la ballroom. A ce moment-là, 28 cas de covid-19 étaient recensés à Singapour.

Aujourd’hui, depuis le 5 mai dernier, le parlement a adopté la nouvelle législation autorisant les mariages civils (solemnisations) à être effectués virtuellement via une liaison vidéo en direct. C’est une mesure temporaire qui prévoit que durant la période Covid-19 il ne sera pas nécessaire que le couple, les témoins, ainsi que le solemniser agréé, soient physiquement présents sur le lieu de la célébration.

Le ministre du Développement social et familial, Desmond Lee, a déclaré mardi au Parlement que 2723 couples devaient célébrer leur mariage entre le 7 avril et le 1er juin, mais ont dû reporter leur projet en raison de mesures prises par le « circuit breaker ».

 

Le ROM et le ROMM suivent les mêmes règles

Les registres des mariages (ROM) et le registre des mariages musulmans (ROMM) auront le pouvoir discrétionnaire pour chaque demande de mariage de décider si le lien vidéo peut être utilisé pour la vérification et les déclarations statutaires, ainsi que pour les célébrations de mariage.

« Cela permet aux greffiers de s'assurer que les cas qui nécessitent un examen plus attentif sont toujours traités en personne », a déclaré M. Lee.

Le couple, leurs témoins et, dans le cas des mariages musulmans, le wali, doivent tous être physiquement présents à Singapour, a-t-il ajouté.

Environ 1 100 mariages civils et près de 200 mariages musulmans ont été reportés jusqu'à présent, et la plupart des mariages restants auraient également dû être reportés s'il n'y avait pas d'option de liaison vidéo, a déclaré M. Lee.

 

L’église catholique dit non à cette pratique

Les couples qui souhaitent que leur mariage soit célébré par l'Église catholique devront attendre de le faire en personne, malgré une nouvelle loi leur permettant de le faire virtuellement.

La chancellerie de l'archidiocèse catholique romain de Singapour a déclaré mercredi 6 mai qu'elle ne serait pas en mesure de procéder à une célébration virtuelle après avoir revu sa compréhension de la question.

Les mariages religieux virtuels ne sont donc pas admis. Pour qu'un mariage religieux catholique soit canoniquement valide, il faut donc la présence du couple, de deux témoins et du prêtre.

"Tout en étant conscients de la pandémie de santé qui sévit actuellement dans le monde, nous souhaitons également affirmer l'importance de l'interaction physique des personnes célébrant nos sacrements", a-t-il déclaré.

Il faudra donc un peu de patience aux jeunes couples désirant s’unir à l’église cette année !

 

Merci de nous suivre sur Instagram, de liker notre Page Facebook et de vous abonner à notre newsletter !

 

Catherine Zaccaria

Catherine Zaccaria

Éducatrice et enseignante, Catherine réoriente ses activités au fil des années. Elle est aujourd'hui Rédactrice en chef de l'édition singapourienne de Lepetitjournal.com.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Singapour !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale