Mardi 11 août 2020
Singapour
Singapour

Contact-tracing : application ou bracelet ?

Par Catherine Zaccaria | Publié le 08/06/2020 à 15:00 | Mis à jour le 15/06/2020 à 10:06
Photo : @luisviol-unsplash
trace together singapour

L’application TraceTogether lancée le 20 mars dernier a montré ses limites. En effet, outre les personnes âgées n’utilisant pas de smartphone, l’application ne fonctionne pas de manière optimale pour les utilisateurs de IPhone. Le gouvernement a donc étudié la possibilité d’équiper les habitants de Singapour d’un appareil de traçage. De quoi s’agit-il ?

 

Ce dispositif portable de recherche de contacts en cours de développement par le gouvernement a pour but d’aider à freiner la propagation du Covid-19. Il ne s’agit pas d’un GPS et ne suivra pas l'emplacement d'un individu. Ceux qui préfèrent utiliser l'application de recherche de contacts de Singapour TraceTogether pourront toujours le faire.

"L'appareil sera petit et les gens pourront glisser dans leur sac ou dans leur poche", a déclaré Vivian Balakrishnan, Ministre responsable de l'Initiative Smart Nation.

L’appareil, tout comme l'application, est utile lorsque les personnes infectées ne se souviennent pas avec qui elles sont restées à proximité pendant une longue période. L’application ayant eu un succès limité à Singapour, le gouvernement a cherché une alternative qu’elle espère plus populaire ici.

En effet, environ 1,5 million d'utilisateurs ont téléchargé l'application TraceTogether depuis son lancement en mars, ce qui ne représente qu'un quart de la population de Singapour et ça ne suffit pas pour qu’elle déploie toute son efficacité. Il faudrait que les trois quarts de la population l’utilise pour qu’elle fonctionne correctement.

 

Une technologie Bluetooth et pas de donnée GPS

Tout comme TraceTogether, l'appareil utilisera la technologie Bluetooth pour échanger des informations de proximité entre les appareils ou entre les utilisateurs de l'application.

Les données de l'appareil personnel sont cryptées et effacées automatiquement après 25 jours. Les autorités n'auront accès aux données de l'appareil que si une personne est infectée par Covid-19.

L'appareil pourra communiquer avec TraceTogether et permettre au gouvernement d'inclure autant de personnes que possibles pour maximiser la santé publique.

Le dispositif sera initialement déployé dans la seconde moitié du mois de juin et ceux qui n'ont pas de téléphone portable compatibles avec l'application TraceTogether seront prioritaires. Il sera distribué par des moyens similaires à la manière dont le gouvernement a distribué les masques.

Après l'annonce de cet appareil le 5 juin, M. Wilson Low a lancé une pétition intitulée « Singapore says 'No' to wearable devices for Covid-19 contact tracing » (Singapour dit « non » aux appareils portables pour la recherche des contacts Covid-19).

Aujourd’hui, la pétition a été signée par plus de 32 000 personnes.

Lorsqu'on lui a demandé ce qui l'avait incité à lancer la pétition, M. Wilson Low a déclaré qu'il avait remarqué que beaucoup de ses amis sur les réseaux sociaux partageaient des préoccupations concernant la confidentialité et la surveillance, et qu'il voulait leur donner un moyen de faire entendre leur voix.

 

lepetitjournal.com

Rejoignez le Club des lecteurs contributeurs ! 

Suivez-nous sur Instagram, likez notre Page Facebook et abonnez-vous à notre newsletter !

 

cfa8e6ee-7c8d-492d-b42e-9fd83446f1ef

Catherine Zaccaria

Éducatrice et enseignante, Catherine réoriente ses activités au fil des années. Elle est aujourd'hui Rédactrice en chef.
1 Commentaire (s)Réagir
Commentaire avatar

sabrina mar 09/06/2020 - 02:01

Je reste sceptique. Sur plein de points. Qui nous assure que cet appareil ne serait pas utilise pour la geolocalisation d'individu? Qui nous assure que la population - qui a eu plus de 2 mois pour utiliser l'app TraceTogether- aura "envie" de utiliser cet appareil? Il s'agit de la meme population qui a deja du mal a suivre des consignes basiques comme le porte du masque.

Répondre

Actualités

EDITO

PAUSE ESTIVALE – Bel été à tous et à bientôt !

Votre édition se met en mode estival et vous donne rendez-vous le 24 août. Nous vous souhaitons de bonnes vacances, avec une pensée particulière pour nos compatriotes à Singapour victimes de la crise

Communauté

EDITO

PAUSE ESTIVALE – Bel été à tous et à bientôt !

Votre édition se met en mode estival et vous donne rendez-vous le 24 août. Nous vous souhaitons de bonnes vacances, avec une pensée particulière pour nos compatriotes à Singapour victimes de la crise

Que faire à Singapour ?

AGENDA DU WEEK-END

Un dimanche à la campagne à Singapour

Il faut bien l’avouer, cet été, nos campagnes vont  manquer à tous ceux qui restent à Singapour. LePetitJournal.com/Singapour a déniché trois endroits champêtres pour des dimanches en famille détendus

Vivre à Singapour

AGENDA DU WEEK-END

Un dimanche à la campagne à Singapour

Il faut bien l’avouer, cet été, nos campagnes vont  manquer à tous ceux qui restent à Singapour. LePetitJournal.com/Singapour a déniché trois endroits champêtres pour des dimanches en famille détendus

Expat Mag

Chennai Appercu
SOCIÉTÉ

Être « maid » en Inde

En Inde, il est chose courante de voir travailler dans les foyers aisés ou étrangers des employés de maison, « maid » en anglais ou « bai » en Hindi. Un métier intense de millions de personnes...