Samedi 17 novembre 2018
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Qingming Jie, on vous dit tout sur la Toussaint chinoise !

Par Alice | Publié le 01/04/2018 à 21:30 | Mis à jour le 04/04/2018 à 10:47
Photo : L'argent des morts à faire brûler
qingming-jie-toussaint-chine-fete-mort-chinoise

Cette semaine a lieu une des plus importantes fêtes chinoise de l'année, la fête de Qingming. Pour comprendre au mieux toutes ces coutumes, Alice, chinoise et shanghaienne s’est donnée pour mission de nous démystifier la Chine. Elle nous présente, à partir de son vécu et de ses connaissances, tout ce qu’il faut savoir des traditions et des festivités chinoises les plus importantes.

 

La Chine, le pays aux 24 saisons !

Les fêtes chinoises traditionnelles suivent pour la plupart le calendrier lunaire chinois. Il est divisé en 24 périodes solaires (节气 jiē qì en Chinois). Chacune d’elles correspondent à la position du soleil dans chacune des moitiés des 12 signes du zodiaque et dure donc environ quinze jours. Ces périodes portent des noms évoquant les changements de la nature et rythmaient le travail agricole de l’année.

清明 Qīng míng est le nom de l’une de ces périodes solaires, recouvrant à peu près les deux premières semaines d’avril. C'était autrefois l'époque où les paysans préparaient et vérifiaient le matériel nécessaire aux activités agricoles à venir. 

清明节Qīng míng jiē "la fête de Pure Lumière", tombe le 104ème jour après le solstice d’hiver. En chinois, 清 signifie “clair, pur, frais” et 明 “lumineux, brillant”, c’est un très joli nom qui nous fait tout de suite penser au climat agréable du début du printemps : ciel limpide, vent doux et rafraîchissant.  

Qingming est donc à la fois le nom d'une période solaire, et le nom d'une des quatre fêtes traditionnelles les plus importantes (avec le nouvel an chinois, la fête de mi-automne, et la fête des bateaux-dragons). Apparue il y a de plus de 2500 ans, cette fête est également nommée “la fête de randonnée" 踏青节, “la fête de mars" 三月节, “la fête du culte des ancêtres" 祭祖节, "la fête du nettoyage des tombes" 扫墓节, “la fête du plantage des arbres" 植树节, “la fête des morts" 鬼节, grâce à ces noms nous pouvons deviner les activités pratiquées durant la fête.

 

La légende de la parfaite piété filiale

Selon la légende, cette fête vient de la commémoration d’un modèle de piété filiale et d’intégrité de l’antiquité chinoise "Jiè Zītuī" 介子推. A l'époque des Printemps et des Automnes, Chong’er, le duc de Jin ( 671-628 av. J.C) , s’exila pendant 19 ans afin de fuir les conflits du pays, son ministre Jie Zitui le suivit durant tout son exil. Aux moments les plus difficiles, pour que son seigneur ne meure pas de faim, Jie Zitui alla même jusqu'à se couper un morceau de sa cuisse pour lui préparer une soupe... Le duc de Jin en fut fort ému.

 

qingming-jie-chine-explications

 

Une fois rentré au pays, Chong'er consacra toute son énergie à bien gouverner le pays,et il devint un bon souverain aux yeux du peuple. Mais Jie Zitui ne voulait pas de pouvoir ni de fortune. Pour montrer son intégrité, il décida de se retirer du monde politique. Apprenant que le duc avait envoyé des gens pour le chercher, il alla se cacher dans les montagnes avec sa vieille mère.

Comme il fut impossible de le trouver, le duc de Jin ordonna de mettre le feu à la forêt pour le faire sortir Jie Zitui (quelle idée géniale !...). Mais ce dernier refusa toujours de sortir et finit par être brûlé vivant avec sa mère contre un saule.

 

qingming-jie-chine-explications

 

Plein de remords, le duc ordonna trois jours sans feu pour honorer la mémoire de Jie, qui devient 寒食节hán shí jiē "la fête manger-froid". Comme il fallait manger froid durant presque un mois, pour ne pas tomber malade, les gens pratiquaient plein d’activités de sport pour fortifier le corps : à part la visite des tombes, ils faisaient la randonné, jouaient au balançoire, au Cu’ju (considéré comme l'origine du football moderne) ou plantaient des arbres.

 

qingming-jie-chine-explications

 

Sous la dynastie Tang (il y a environ 1500 ans), fut fixé le jour suivant celui de "la fête manger-froid" comme “la fête de Qingming”, avec le temps, les festivités ont fusionnées et cette dernière nomination a remplacé la première.

 

Qingming Jie, un Halloween chinois ?

Bien que Qingmingjie soit l’une des trois « fêtes des morts » en Chine, en général elle n’est pas appelée ainsi car ce sont les esprits des ancêtres et donc les esprits bienveillants que les Chinois honorent pour témoigner leur piété filiale. Durant les deux autres « fêtes des morts » ( 15 juillet et 1er octobre du calendrier lunaire), des offrandes sont offertes aux fantômes errants et aux esprits malveillants, afin de les apaiser pour qu'ils ne fassent pas de mal aux êtres vivants.

Donc au sens strict du terme, la vraie fête des morts serait plutôt 中元节 le 15 juillet, qui ressemble un peu à la fête mexicaine (comme dans le film Coco). C’est le jour où la porte du royaume des enfers s’ouvre, et les morts sont autorisés à retrouver leurs familles. La troisième fête, 下元节, est rarement fêtée de nos jours.

 

Que faut-il faire lors de Qingming Jie ?

De nos jours, pour les Chinois, la seule activité à faire absolument est la visite des tombes ( 扫墓 sǎo mù "Balayer la tombe"), mais il faut savoir que les offrandes ne sont pas offertes le jour de Qingming Jie, mais plutôt trois ou quatre jours à l'avance. D’après les croyances, les esprits sont sortis une semaine avant le jour de Qingming Jie pour récupérer l’argent et les offrandes, et ils rentrent au royaume des morts le jour de Qingming. Mais cette croyance est plutôt observée à la campagne, dans les grandes villes, les gens nettoient les tombes un peu quand ils veulent.

A la campagne, il faut préparer de nombreuses offrandes : des tas de 纸钱  zhǐ qián "papier-monnaie" ou "argent des morts", de l’alcool, des plats, de l’encens, et d'autres objets un peu personnalisés destinés aux défunts. Une fois que tout est prêt, toute la famille part pour visiter les tombes familiales. Dans les provinces du nord, les tombes se trouvent souvent sur les flancs des montagnes, il faut marcher un moment pour y arriver.

 

qingming-jie-chine-explications

 

Une fois arrivés devant les tombes, il faut d’abord enlever les mauvaises herbes et restaurer les coins abîmés. C’est très important d’entretenir les tombes des ancêtres, selon le Fengshui, si les tombes ne sont pas bien entretenus, un grand malheur arrivera aux descendants. C’était une façon ancienne de se venger d’un ennemi, en détériorant les tombes de ces ancêtres…

 

qingming-jie-chine-explications

 

Une fois la tombe propre, il faut mettre d'abord trois bâtonnets d’encens(上三炷香) devant pour invoquer les esprits et les appeler à venir récupérer l’argent. 

Vous comprenez maintenant pourquoi il est absolument interdit de mettre vos baguettes de cette manière dans le riz !!

 

qingming-jie-chine-explications

 

Ensuite il faut brûler les papiers-monnaies, verser de l’alcool et déposer les plats à côté. Les membres de famille s’agenouillent alors et cognent doucement trois fois leur tête contre la terre, pour montrer leur respect et leur piété. J’ai remarqué que souvent, quand les billets commencent à brûler, je vois de petits tourbillons de vent les emporter à moitié brûlés vers le ciel… Ma grand-mère disait que ce sont les esprits qui sont en train de compter les billets...

De retour à la maison, un cochon ou un mouton a déjà été tué et les membres de la famille se réunissent pour manger un festin ensemble. La fête de Qingming est surtout une occasion de resserrer les liens familiaux et de se rappeler les valeurs traditionnelles.

Aujourd’hui, beaucoup de gens habitant dans les villes ne peuvent pas se rendre aux tombes de leurs ancêtres, pour honorer les défunts, ils peuvent malgré tout dessiner un cercle et brûler des papier-monnaie au centre, de cette manière, les esprits peuvent aussi recevoir de l'argent. Si vous êtes en Chine pendant cette période, vous verrez alors le soir des gens brûler des papiers au bord de la route.

 

Et si vous n’êtes pas Chinois ?

Ne vous sentez pas trop frustré si vous n’avez pas de tombe à visiter, il y a plein d’autres activités à faire ! C’est la meilleure période de l’année pour faire de la randonnée, admirer les fleurs, faire voler des cerfs-volants, pique-niquer et même jouer à la pétanque ou au foot ! 

En chinois on dit “ 一年之计在于春" "c’est au printemps qu’on fait les plans pour l’année”, l’essentiel c’est donc de sortir et de profiter pleinement de ces belles journées de “Pure lumière” pour clarifier nos idées et entreprendre cette nouvelle année avec un cœur léger, pur, plein de bonnes espérances.    

Souvent on plante des branches de saule durant le Qingming, car les branches de saule ont une force de vie très puissante,  un dicton chinois dit :  “有心栽花花不发,无心插柳柳成荫" "Les graines de fleur ne germent pas malgré mille soins prodigués, alors que la branche de saule plantée par inadvertance deviendra un bel arbre luxuriant”.

Aujourd'hui on utilise très souvent cette phrase pour dire qu'il faut laisser faire le cours naturel des choses, plus on force, plus on s'éloigne de son objectif, c'est souvent vrai dans les relations amoureuses…

 

Vous pouvez découvrir davantage d'articles d'Alice sur la culture chinoise sur sa page Wechat en scannant le QR code ci-dessous :

qr-code-alice

 

Nous vous recommandons

alice-le-petit-journal-shanghai

Alice

Traductrice autodidacte en langue anglaise et française, et chinoise à 100%, Alice s'est donné pour mission de démystifier la Chine. Vous pouvez découvrir davantage de ses textes sur sa page Wechat.
0 Commentaire (s)Réagir

Actualités

VIE PRATIQUE

Calendrier chinois 2018-2019, les jours fériés et vacances

C'est la rentrée à Shanghai ! Afin de planifier vos vacances sereinement sur l'année 2017 et 2018, Le Petit Journal fait le point sur le calendrier des vacances et jours fériés annoncés :

Communauté

JEUNESSE

JUMELAGE - Une semaine très française au lycée Guangming

Alors que Shanghai se parait des couleurs bleu-blanc-rouge pendant la semaine française, le lycée Guangming promouvait à sa manière la France, sa langue et sa culture.