Samedi 31 octobre 2020

"Un jour, un visa": faire ses études en Australie avec le Student Visa

Par Quitterie Puel | Publié le 19/08/2020 à 00:00 | Mis à jour le 19/08/2020 à 15:26
Student Visa Australie

On poursuit la série « un jour, un visa » avec Jurgen, d’origine belge qui effectue ses études en Australie et qui a obtenu son Student Visa en février 2020. 
 

Après avoir passé plusieurs années en Océanie, Jurgen se demande comment il pourrait prolonger l'aventure. La solution qui s’offre rapidement à lui est celle du Student Visa : un visa qui permet aux étrangers de venir faire leurs études en Australie.  Dans cet article, il nous raconte pourquoi il a choisi ce visa, quelles ont été les démarches à suivre et comment il a fini par obtenir ce fameux document. 

En octobre 2016, Jurgen part en Australie avec une promesse d’emploi chez Médecins sans Frontières pour 2018. L’objectif de son voyage est donc de profiter du pays pendant un an avant de se lancer dans de nouvelles aventures professionnelles.

Quelques mois avant l’expiration de son visa, il rencontre celle qui deviendra sa future femme et, ensemble, ils décident de rester en Australie. Rose, sa compagne, est hollandaise et termine sa deuxième année de Working Holiday Visa dans le pays. Jurgen est prof d’histoire géographie en Belgique et tente d’abord de trouver un emploi similaire en Australie. Rapidement il se rend compte que les diplômes de prof ne sont pas reconnus en Australie et qu’il est impératif de passer une équivalence pour enseigner dans le pays. 

Après avoir exploré toutes les options qui s’offraient à lui, il choisit de faire un master en Australie pour potentiellement pouvoir faire ensuite un PHD. Il choisit un master à l’University of Western Australia intitulé "master of ocean leadership". Il postule directement en ligne et apprend qu’il est admis en juillet 2019. Le coût du master est de 85 000 dollars, ce qui implique pour lui de faire un emprunt auprès de sa banque en Belgique. Il décide aussi de faire appel à un agent d’immigration pour faciliter ses démarches. 

En juillet 2019, il apprend que son master débutera plus tard que prévu, en février 2020, car il n’y pas assez d’inscrits. Après avoir discuté avec son agent, il décide donc de repartir en Australie avec un second Working Holiday Visa et de faire sa demande de Student Visa directement sur place. 

Pour obtenir le Student visa, il faut fournir la Confirmation of Enrolment (COE) qui est transmise par l’université au moment de l’inscription. Pour obtenir cette attestion il faut évidemment être admis dans un master mais aussi avoir payé les frais pour le premier semestre de cours. 

 En décembre 2019, son agent d’immigration l’informe qu’il gagnerait à faire sa demande de visa avant la fin de l’année car la législation change tous les ans et devient plus restrictive. Jurgen rassemble alors tous les papiers administratifs en question (certificat de naissance, assurance santé, traduction de ses qualifications académiques, de ses contrats de travail et un témoignage écrit de main propre assurant qu’il ne restera pas en Australie après la fin de ses études) et dépose sa demande de visa le 26 décembre 2019. 

Son Student Visa est accepté le 15 février 2020 et il débute les cours le 24 février. L’aventure australienne peut enfin commencer ! 

Notez aussi qu’une fois que votre Student Visa accepté, il n’est pas possible de travailler en Australie avant que les cours dans lesquels vous êtes inscrit aient débuté. Une fois le début des cours, vous êtes autorisé à travailler 40h toutes les deux semaines. Durant les vacances scolaires, il n'y a pas de limite de travail imposée. 

Le visa en lui-même coûte 500 dollars. A cela s’ajoute les frais d’agent (optionnels et pour deux personnes) de 3500 dollars, les frais de traduction de 7000 dollars (le prix dépend de l'urgence de la demande et du nombre de papier à traduire) et des frais d’étude de 85 000 dollars. 

Le Student Visa permet aux personnes qui le souhaitent d’étudier deux ans ou plus en Australie et c’est une solution efficace pour ensuite postuler en PHD ou trouver un sponsorship pour rester sur le territoire. Il s’agit tout de même d’une option onéreuse notamment quand on compare le prix des études en Australie avec les prix français. 

 

quitteriez puel

Quitterie Puel

Après avoir effectué un master en management de projets culturels à Sciences Po, j’ai décidé de m’expatrier pour trois ans à Perth. J’aime écrire sur des sujets de société, dénicher des bonnes adresses et découvrir des lieux insolites.
0 Commentaire (s)Réagir

Expat Mag

Un garde du consulat de France à Djeddah attaqué au couteau

A Djeddah, en Arabie Saoudite, un garde du consulat de France a été blessé par un assaillant. Selon la télévision saoudienne, l’agresseur saoudien a été interpellé.