Travailler en Australie pendant vos vacances : guide en trois volets

Par Isabelle de Casamajor | Publié le 14/04/2022 à 21:00 | Mis à jour le 14/04/2022 à 21:00
Voyager et travailler en Australie

Les frontières de l’Australie occidentale sont maintenant ouvertes, après une longue période sans afflux de main d’œuvre extérieure, l’Australie est en attente de pourvoir un grands nombres de postes vacants.

Qu'il s'agisse d'organiser des excursions ou de travailler sur un navire perlier, vous pouvez acquérir des compétences dans une variété de secteurs pendant vos vacances-travail en Australie.

 

Pourquoi partir en vacances travail en Australie?

Pourquoi partir en vacances travail en Australie ?

Un séjour de vacances-travail (avec un Working Holiday Visa) en Australie offre l'aventure, la liberté et un dépaysement exaltant. Mais il vous donne également l'occasion de voyager et de travailler en Australie tout en acquérant de nouvelles compétences. Des emplois dans le commerce de détail, l'hôtellerie, le tourisme, l'agriculture et bien d'autres sont facilement disponibles pour les routards et les vacanciers qui travaillent, ce qui vous permet de gagner de l'argent et d'acquérir une expérience réelle en parcourant un pays qui regorge de destinations étonnantes et d'aventures passionnantes.

Être français offrent certains avantages notamment dans le domaine de la restauration, l’hôtellerie, le prêt à porter et bijouterie de luxe. Si vous ne parlez pas ou peu anglais, cela complique un peu les choses, orientez-vous plutôt vers des employeurs d’origine française ou les emplois qui demandent peu de supervision.

Avec la pandémie, 99.5% des visas de vacances travail ont été refusé, de plus les difficultés pour entrer sur le territoire ont été rédhibitoires. Le gouvernement australien est maintenant avide de retrouver cette de manne de main d’œuvre et aussi de revenus.

Dans un premier temps, le gouvernement australien a supprimé les frais de demande de visa pour les travailleurs vacanciers qui avaient obtenu un visa mais n'avaient pas pu venir en Australie en raison de la pandémie.

Il a également assoupli certaines conditions d'obtention du visa, notamment en autorisant les travailleurs vacanciers à travailler pour un seul employeur pendant une période maximale de 12 mois (contre six mois auparavant). Cette mesure vise à encourager les vacanciers à travailler dans le secteur du tourisme et de l'hôtellerie mais cela permet aussi aux personnes voulant développer des qualifications de le faire en restant au même poste plus longtemps. L’expérience acquise sera plus vendeuse et il sera aussi plus intéressant pour un employeur de ne pas avoir à recruter t former une personne pour du très court terme.

L'Australie et le Royaume-Uni viennent également de signer un accord de libre-échange qui étendra l'accord réciproque entre les pays concernant les travailleurs vacanciers. Cet accord prévoit notamment l'augmentation de l'âge requis de 30 à 35 ans, la prolongation de la durée du visa jusqu'à trois ans et l'absence d'exigences professionnelles spécifiques. Cela sera-t-il étendue à d’autres pays ? A suivre...

 

Work Australia

Le marché de l’emploi : quelques chiffres

Le programme de visa vacances-travail a été créé en 1975 dans le cadre d'une initiative d'échange culturel. Les visas vacances-travail sont disponibles pour les jeunes (généralement âgés de 18 à 30 ans) et durent généralement un an, bien qu'il soit possible de prolonger cette période. L'Australie a maintenant des accords de réciprocité avec 45 pays.

Les vacanciers qui travaillent en Australie, plus de 300 000 vacanciers actifs par an, rapportaient 3 milliards de dollars chaque année. Ces vacanciers qui travaillent seront l'un des premiers marchés de visiteurs internationaux à revenir en Australie en 2022.

Les vacanciers qui travaillent dépensent plus et restent plus longtemps que tout autre visiteur international. En moyenne, ils dépensent 10 400 dollars australiens par voyage et restent 149 nuits. En comparaison, les autres visiteurs internationaux en Australie dépensent 5 211 dollars australiens par voyage et restent 32 nuits, en moyenne.

Un tiers des vacanciers actifs viennent du Royaume-Uni, d'Allemagne et de France. Toutefois, on observe une demande croissante en Asie. En 2019, près de 29 % des vacanciers qui travaillent étaient originaires du Japon, de la Corée du Sud et de la Chine.

Les vacanciers actifs restent majoritairement dans les capitales mais malgré tout, ils se dispersent plus largement dans le pays que les autres visiteurs internationaux.

 

Quelques petites choses à savoir

Quelques petites choses à savoir : Vos obligations

Visa / permis de de travail

Pour travailler en Australie vous devez absolument être en possession d’un visa vous permettant de la faire.

A noter : « Tourism Australia » n'est pas l'autorité chargée de délivrer les visas du gouvernement australien. L'autorité chargée de l'octroi des visas est le ministère de l'Intérieur du gouvernement australien.

Certains emploi en relation avec le public, les enfants ou les personnes vulnérables peuvent vous demander une « Police clearance », qui est une sorte d’extrait de casier judiciaire.

Les impôts en Australie

En travaillant en Australie vous serez redevable de l’impôt sur le revenu et devrez-vous enregistrer auprès de l’Australien Tax Office (ATO) afin d’obtenir un Tax File Number (TFN). En Australie les taxes sont prélevées a la source, vous serez taxé sur votre bulletin de salaire sur une projection annuelle du montant perçu. L’année fiscale commence en Juillet et ce termine fin juin. N’omettez pas de faire votre déclaration avant de partir car il est très probable que vous soyez remboursé d’un trop perçu.

Un plus

Si vous vous établissez à l’étranger pour une durée de plus de 6 mois, il est fortement recommandé de vous inscrire au registre des Français établis hors de France. Simple et gratuite, cette formalité peut être effectuée sans vous déplacer au consulat. Elle est valable 5 ans et vous permettra de bénéficier de tarif réduit pour toute formalité consulaire et pourra faciliter les démarches administratives en cas de perte de passeport ou en cas de rapatriement.

Il est aussi fortement conseillé de souscrire une assurance santé couvrant aussi les risques liés au Covid, les soins et traitements médicaux ont un coût prohibitif et il faut payer d'avance. Attention aux exclusions, lisez bien les petites lignes.

 

Quelques petites choses à savoir : Connaissez vos droits

Contrats de travail et salaires en Australie

Aussi surprenant que cela puisse paraître, en Australie, il n'y a aucune obligation légale d'avoir un contrat de travail écrit. Alors pourquoi en avoir un ? Eh bien, un contrat de travail écrit est conçu pour protéger à la fois l'employeur et l'employé. Sans contrat de travail écrit, des litiges sur les conditions d'emploi sont susceptibles de survenir.

Les entreprises utilisent quatre principaux types de contrats, à savoir les contrats permanents, les contrats à durée déterminée, les contrats occasionnels et les contrats sans horaires définis "zero hour".

Qu'est-ce qu'un contrat de travail permanent ?

Les contrats de travail permanents sont accordés à ceux qui travailleront des heures régulières pour leur employeur, que ce soit à temps plein ou à temps partiel. Ils couvrent les personnes qui sont salariées ou qui travaillent à un taux horaire, et ils sont en cours jusqu'à ce que l'employé quitte l'entreprise. Ce type de contrat permet à l'employé de bénéficier de l'ensemble des avantages et des droits liés à l'emploi (retraite, "Long services leaves, assurance, congés maladies, préavis en cas de session de contrat), en définissant ses heures de travail, ses responsabilités et ses conditions de paiement.

Qu'est-ce qu'un contrat à durée déterminée ?

Un contrat à durée déterminée est plus populaire parmi les freelances et les entrepreneurs car il fixe une date de fin d'emploi. Par exemple, un contrat peut durer trois mois, six mois ou un an. Le contrat peut être prolongé, mais il est mis en place pour garantir que le personnel temporaire ou contractuel bénéficie des mêmes droits que les employés permanents. Le contrat précise les dates d'embauche, ainsi que le salaire et les droits mentionnés plus haut. Ceux qui dépassent la durée de leur contrat sans le prolonger sont considérés comme des employés permanents et doivent donner un préavis s'ils veulent quitter l'entreprise, sinon ils sont libres de partir à la date de fin convenue.

Étant donné que les vacanciers actifs peuvent maintenant travailler pour un même employeur que pendant un an dans des secteurs comme le commerce de détail et l'administration, essayez de rechercher des emplois offrant des contrats à durée déterminer.

Qu'est-ce qu'un contrat de travail occasionnel ?

Les contrats de travail occasionnels sont destinés à ceux qui recherchent la sécurité. L'employeur souhaite que la personne s'engage envers l'entreprise et l'employé souhaite que les heures de travail soient garanties. Cela dit, il ne s'agit pas d'heures fixes comme dans un contrat permanent. Les deux parties se mettent d'accord sur le nombre minimum d'heures qui leur seront garanties chaque semaine ou chaque mois. Par exemple, le contrat peut stipuler que le travailleur disposera de 16 heures par semaine, mais il n'est pas nécessaire de préciser quand ces heures seront effectuées, de sorte que les horaires peuvent varier. Le document donne droit à l'indemnité de maladie légale et à d'autres avantages, et signifie que l'employé accumulera des vacances en fonction du nombre d'heures qu'il travaille.

Qu'est-ce qu'un contrat zéro heure ?

Le contrat zéro heure est pour ceux qui ne sont pas en mesure de s'engager - et cela s'applique aux deux parties. Cela signifie que l'employeur n'est pas obligé de proposer un nombre d'heures déterminé et que l'employé peut prendre ou quitter les heures qu'il souhaite. Ces contrats confèrent aux travailleurs certains droits statutaires, bien que ceux-ci soient souvent moindres que ceux des trois documents précédents dont nous avons parlé. Il convient également de noter que ce type de contrat signifie que le travailleur n'est pas exclusif à une entreprise, il peut également travailler pour d'autres personnes. Quelles que soient les conditions de votre emploi, il est important de lire attentivement votre contrat et d'aplanir toutes les questions ou les divergences que vous pourriez avoir avant de le signer.

Salaire

Le salaire minimum national a augmenté le 1er juillet 2021, passant de 19,84 à 20,33 dollars de l'heure ou de 753,80 à 772,60 dollars par semaine pour un employé adulte à temps plein. Un plein temps est en général 38 heures par semaines.

Certains employeurs et secteurs d’activités offrent nombres de bénéfices annexes au salaire de base.

Les bénéfices régis par la lois qui font partie de votre rémunération et constitue votre « salary package » :

  • La retraite ou Superannuation : le taux minimum est aujourd’hui de de 10% de votre salaire. Ce montant est versé tous les mois dans un fond de gestion de votre choix, généralement votre employeur va vous en proposer un si vous n’en avez pas. Ce montant n’est pas taxé et vous pouvez aussi faire des contributions volontaires dans les limites établis par les impôts. Cet argent est bloqué mais vous pourrez le récupérer en quittant l’Australie, il sera alors taxé au taux en vigueur.

Attention: les fonds de retraite inclus automatiquement des assurances tel que l’assurance décès, l’assurance incapacité de travail et l’assurance perte d’emploi. Vous pouvez en définir les conditions et le cout associes ou même les supprimer. A vous de choisir en fonction de votre situation personnelle, ne négliger pas ce détails, cela peut couter pas mal d’argent.

  • Les « Long services leave » sont des conges qui s’accumulent au prorata de votre temps travaillé. Ces conges ne seront acquis après la septième année dans la même entreprise et ne pourront être pris qu’après dix ans. Si vous n’avez pas l’intention de vous installer en Australie, vous n’êtes pas vraiment concerné.
  • Les congés payés: ils s’accumulent au prorata du temps travail sur une base de 4 semaines par an minimum.
  • Les jours fériés vous sont dus si vous étiez sensés travailler ce jour-là. Si vous travailler un jour fériés, vous bénéficierez d’un salaire « amélioré ». si votre contrat n’en défini pas les conditions vous pouvez vous référer au site du FairWork Ombudsman et son outil de simulation. Certains jours fériés ne le sont pas dans certains secteurs, vérifiez.
  • Les congés maladie: contrairement à la France, vous devait les gagner. Ils s’accumulent au prorata du temps travail sur une base de 10 jours par an. Si vous êtes malade et avez besoin de plus de jours que vous n’avez en réserve, il vous faudra soit prendre des congés payés soit du sans solde. Beaucoup d’australien considèrent ses congés comme des jours de vacances et n’hésitent pas les utiliser s’ils ont besoin ou envie.
  • Une assurance vous couvrant en cas d’accident pendant vos heures de travail, maladie professionnelle, cela inclus aussi une responsabilité civile. Attention, Contrairement à la France les trajets travail ne sont pas couvert par votre employeur.

 

Les conditions de travail en Australie

Toutes les personnes travaillant en Australie ont les mêmes droits et protections de base sur le lieu de travail, indépendamment de leur nationalité ou de leur statut de visa. Les contrats ou accords ne peuvent pas vous priver de vos droits. En vertu des lois australiennes sur le lieu de travail, le Fair Work Ombudsman (FWO) protège et fait respecter les droits des titulaires de visa. Pour en savoir plus, consultez le site Web de Fair Work.

Si vos conditions de travail ne vous pas normales, pas sures, consultez « les codes de pratique types » qui sont des guides pratiques permettant d'atteindre les normes de santé et de sécurité requises par la loi et les règlements types sur la santé et la sécurité au travail.

 

Étant donné que les vacanciers actifs peuvent maintenant travailler pour un même employeur que pendant un an dans des secteurs comme le commerce de détail et l'administration, essayez de rechercher des emplois offrant des contrats à durée déterminer.

Le salaire minimum national a augmenté le 1er juillet 2021, passant de 19,84 à 20,33 dollars de l'heure ou de 753,80 à 772,60 dollars par semaine pour un employé adulte à temps plein. Un plein temps est en général 38 heures par semaines.

 

A la fin de l'année financière, fin juin, un grand nombre de lois changent ou sont actualisées, particulièrement en ce qui concerne l'emploi, les taxes et l'immigration. Nombre de choses ont aussi changé et changent encore à cause du Covid. Assurez-vous d'obtenir des informations valides au moment de votre voyage en consultant les sites officiels.

Dans nos deux prochain articles sur les vacances travail, nous couvriront les secteurs qui recrutent.

Et si vous avez des offres d'emploi à partager, vous pouvez gratuitement les télécharger dans nos petites annonces.

 

Isabelle de Casamajor

Isabelle de Casamajor

A Perth depuis plus de 15 ans, depuis toujours passionnée de voyages, de photographie, d'art et de culture, l'Australie est pour moi un merveilleux terrain d'exploration. J'aime faire partager les endroits que j'aime et mes coups de coeur.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Perth !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale