Dimanche 5 décembre 2021
TEST: 2279

ESCAPADE – Nanjing, cité capitale

Par Lepetitjournal Pékin | Publié le 16/01/2013 à 22:00 | Mis à jour le 08/02/2018 à 13:03

A une grosse heure de train de Shanghai (environ 4h de Pékin), la vénérable Nanjing brille toujours par son patrimoine et son environnement. Suivez le guide !

Nanjing, du haut de ses remparts

Réseau ferré à grande-vitesse oblige, les quelque 300 km qui séparent Shanghai de Nankin ou Nanjing (dont le nom signifie "la capitale du sud") s'avalent désormais en une grosse heure de train, montre en main. Une proximité qui incite à rallier le chef-lieu de la province du Jiangsu pour un week-end. Etablie de très longue date sur la rive du Yangzi Jiang, la vénérable cité affiche un patrimoine à la hauteur de son ancestrale histoire. Plusieurs fois sacrée capitale de l'Empire du Milieu, elle compte de nombreux musées et sites historiques, témoins de son illustre passé. En premier lieu : la porte Zonghua, au sud du centre-ville. Vestige de son ancienne enceinte défensive, l'édifice constituait un rempart infranchissable, avec sa succession de cours et de portiques, à l'épaisseur dissuasive.

 

Berceau du brocart Yunjin
Au nord-ouest, la colline pourpre et or réunit le mausolée du "père de la Chine moderne", alias Sun Yat-sen, et le tombeau Xiaoling, classé au patrimoine mondial de l'Unesco en 2003. Véritable poumon vert de la ville, le lieu abrite aussi de nombreux chemins pédestres et parcs naturels, propices à la balade.

Le jardin botanique Sun Yat-sen sur la colline Pourpre et Or

Autre témoignage de son impérial curriculum vitae : la capitale régionale est le berceau du brocart Yunjin, également distingué par l'Unesco, au titre du patrimoine immatériel cette fois. Vieille de 1600 ans, cette savante technique de tissage était autrefois réservée aux habits royaux (voir la fameuse longpao ou robe du dragon). Ouvert au public, le Nanjing Yunjin Research Institute est le dépositaire de cet art raffiné. Son musée recèle de pièces et costumes précieux.

 

JO de la Jeunesse en 2014
Juste en face de l'institut, le mémorial du massacre de Nanjing plonge le visiteur dans un des épisodes les plus noirs des relations sino-chinoises. Fin 1937, l'armée d'occupation japonaise se livre à une mise à sac de la ville, perpétrant viols, meurtres, pillages. Une tragédie qui aurait coûté la vie à 300.000 personnes.

Les métiers à tisser du Yunjin Research Institute

Meurtrie, Nanjing se relèvera pourtant de ses cendres à l'issue de la guerre. Forte d'une longue tradition d'enseignement supérieur, la métropole est célèbre aujourd'hui pour son pôle universitaire. A la pointe en matière d'éducation et de technologie, elle dispose d'un réseau de transports moderne (aéroport, gare TGV, métro). Autant d'éléments qui ont contribué à sa nomination en tant que ville-organisatrice des Jeux Olympiques d'été de la Jeunesse, prévus en 2014. Pour les huit millions d'habitants de Nanjing, le compte-à-rebours a d'ores et déjà commencé…

Barbara Guicheteau (www.lepetitjournal.com/shanghai) Jeudi 17 janvier 2013

0 Commentaire (s) Réagir
Sur le même sujet