Samedi 27 novembre 2021
TEST: 3277

Le Maroc et les États-Unis luttent contre le terrorisme

Par Houda Belabd | Publié le 30/12/2020 à 19:41 | Mis à jour le 30/12/2020 à 19:46
Maroc terrorisme

Selon les mots de son excellence l’ambassadeur américain David Fischer, le Maroc et les États-Unis entretiennent une bonne coopération en matière de lutte contre le terrorisme.

Dans une récente interview accordée à l’agence marocaine MAP, son excellence l’ambassadeur des États-Unis au Maroc, David Fischer, affirme que la coopération de lutte contre le terrorisme entre les deux pays est «robuste et de longue date ».

Faisant allusion à la feuille de route pour la coopération au niveau de la défense, signée en octobre dernier entre le Royaume et la première puissance mondiale, D. Fischer affirme qu’il s’agit d’un «consensus qui vise à guider la coopération des deux pays dans des domaines prioritaires, y compris la consolidation des efforts de modernisation entrepris par le Royaume». Ce plan salutaire pour le Maghreb et la région MENA vise également à «faire face, ensemble et d’une manière plus efficace, aux menaces régionales ».

L’ambassadeur David Fisher a, de plus, assuré que le Maroc reste un partenaire « majeur » dans le programme international US d’éducation et de formation militaires. Aussi a-t-il mentionné les nombreuses coopérations du pays du soleil couchant quant aux engagements militaires avec les États-Unis car le pays nord-africain utilise une stratégie « globale » mise en place pour lutter contre l’intégrisme et terrorisme en tenant compte des mesures attentives de sécurité, la coopération dans la région MENA (Middle East and North Africa) mais aussi à l’échelle internationale en instaurant des politiques solides de lutte contre la radicalisation.

 

«Encourager les investissements américains »

En effet, rappelant que le Président américain sortant Donald Trump a promulgué, le 10 décembre dernier, un décret présidentiel reconnaissant la marocanité du Sahara marocain. Selon le communiqué de presse du Cabinet royal du Maroc «cet acte comporte comme force juridique et politique indéniable et à effet immédiat, portant sur la décision des États-Unis d’Amérique de reconnaitre, pour la première fois de leur histoire, la pleine souveraineté du Royaume du Maroc sur l’ensemble de la région du Sahara Marocain

Aussi, pourrait-on lire dans la même source que «les États-Unis d’Amérique ont décidé l’ouverture d’un consulat à Dakhla, à vocation essentiellement économique, en vue d’encourager les investissements américains et la contribution au développement économique et social, au profit notamment des habitants des provinces du Sud» et qu’à cette occasion, le Souverain marocain a «transmis ses sincères remerciements au président américain et à son équipe pour ce soutien franc et sans ambiguïté à la Marocanité du Sahara ; soutien qui renforce le partenariat stratégique puissant entre les deux pays et le rehausse au niveau de véritable alliance qui englobe l’ensemble des domaines.»

 

Houda belabd

Houda Belabd

Après avoir poursuivi ses études supérieures en journalisme et communication à Rabat et affûté sa plume dans diverses rédactions françaises et européennes, Houda Belabd souhaite se spécialiser dans la préservation culturelle du patrimoine des châteaux
0 Commentaire (s) Réagir