Mercredi 23 octobre 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

L’algue bleue tueuse de chiens sévit aux États-Unis

Par Rachel Brunet | Publié le 12/08/2019 à 21:20 | Mis à jour le 13/08/2019 à 09:44
Algue bleue tueuse de chien

Le week-end dernier, 3 chiens sont morts en Caroline du Nord quelques heures après s’être baignés dans un lac infesté d’algues toxiques de la famille des cyanobactéries. Lac, rivière, bassin, réservoir... cette algue bleue peut se nicher n’importe où en période estivale.

 

Des cynobactéries

Les cyanobactéries sécrètent une toxine qui conduit à une paralysie rapide des muscles respiratoires. Certaines espèces d'algues peuvent produire et libérer des toxines susceptibles de provoquer chez les baigneurs des irritations et des rougeurs de la peau et des yeux, mais aussi des maux de ventre, des diarrhées et des nausées en cas d'ingestion. Chez les chiens, cette algue se montre généralement fatale.

Celles en cause dans le décès des animaux sont assez facilement reconnaissables : elles ont la caractéristique de s'accrocher aux rochers, sur des cailloux ou des graviers et donnent à l'eau une couleur intense vert-bleu.

Elles peuvent se décrocher avec le courant en formant des « boulettes » qui s'avèrent dangereuses en cas d'ingestion. Lorsqu'elles se décrochent et s'agglutinent sur les berges, elles prennent une couleur marron-noire et leur odeur semble attirer les chiens.

 

Favorisées par la chaleur

L’origine de la prolifération des cyanobactéries peut être multiple. On sait qu’elles se développent naturellement dans les eaux douces superficielles stagnantes, peu profondes, et riches en nutriments notamment en phosphore, mais peuvent proliférer de façon soudaine lorsque les conditions de température et d’ensoleillement leur sont favorables. En cette période de forte chaleur, donc, les risques sont plus importants.

 

Des symptômes immédiats chez le chien

Chez le chien, l’apparition des symptômes est quasi-immédiate puisqu’ils peuvent survenir une quinzaine de minutes après la baignade dans une eau contaminée. Un état de faiblesse généralisé, des vomissements ou encore des diarrhées doivent alerter le maître sur une possible intoxication. Soyez vigilant, si vous constatez un de ces symptômes après une baignade, amenez votre chien au plus vite chez un vétérinaire.

Rachel Brunet

Rachel Brunet

Après avoir travaillé de nombreuses années dans la presse économique et spécialisée, Rachel Brunet est la rédactrice en chef de l’édition New York du Petit Journal
0 Commentaire (s)Réagir
Sur le même sujet