Les États-Unis vont interdire les importations de pétrole russe

Par Rédaction - New York | Publié le 08/03/2022 à 15:27 | Mis à jour le 09/03/2022 à 12:22
Pétrole russe

Selon Bloomberg, l'administration Biden devrait imposer dans la journée de mardi une interdiction des importations américaines d'énergie russe sans la participation de ses alliés européens.

 

Interdiction du pétrole russe

Toujours selon le média américain, l'interdiction inclura le pétrole russe, le gaz naturel liquéfié et le charbon, selon deux personnes, qui se sont exprimées sous couvert d'anonymat. La décision a été prise en consultation avec des alliés européens, qui dépendent plus que les États-Unis de l'énergie russe, a déclaré une autre personne.

Les personnes ont parlé sous couvert d'anonymat avant l'annonce en raison de sa sensibilité. Les porte-parole du Conseil de sécurité nationale de la Maison Blanche ont refusé de commenter immédiatement.

Selon Bloomberg, le président américain devrait annoncer dès aujourd'hui un embargo sur le gaz et le pétrole russes. Joe Biden a multiplié les consultations de ces partenaires européens ces dernières 24 heures, plus dépendants que les États-Unis du gaz et du pétrole russes. Et aurait donc tranché en dépit de leurs réticences, si cette annonce devait être confirmée. Lorem Ipsum

0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction New York !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale