Pascal Royer : « Votez pour qui vous voulez, mais votez ! »

Par Rachel Brunet | Publié le 04/03/2022 à 15:07 | Mis à jour le 04/03/2022 à 15:25
Photo : Pascal Royer
Pascal Royer

Ce jeudi 3 mars 2022, Emmanuel Macron a annoncé sa candidature à l'élection présidentielle dans une "Lettre aux Français" publiée dans la presse quotidienne régionale, des médias locaux que le président sortant avait déjà privilégiés au cours de son mandat, notamment durant la crise sanitaire. À 38 jours du premier tour — 37 en Amérique du Nord puisque les Français installés aux États-Unis et au Canada sont appelés aux urnes le 9 avril, pour le 1er tour — tous les candidats sont officiellement déclarés.

Notre édition est partie à la rencontre de Pascal Royer, délégué consulaire pour la circonscription de New York, du New Jersey, du Connecticut et des Bermudes dont le message est d’inviter les Français de la circonscription à accomplir leur devoir de citoyens français. En 2017, 66 % des électeurs français des États-Unis n’avaient pas voté.

 

Votez !

Emmanuel Macron a 38 jours pour susciter l'adhésion des Français à son projet, dans un contexte international particulièrement tendu et au sortir d’une crise sanitaire sans précédent. Il devra ainsi jongler entre les impératifs du pouvoir et la nécessité de faire campagne malgré tout. « Le Président de la République vient de déclarer sa candidature pour un second mandat. Même si nous nous attendions à cette annonce, c'est un sentiment de soulagement dans une période dramatique où il est le seul candidat à avoir les qualités et l'expérience pour diriger le pays, » explique Pascal Royer. Et de rajouter « dans son allocution du 2 mars, [ allocution sur la guerre en Ukraine, NDLR ] il avait le sentiment que la Démocratie n'est plus considérée comme un régime incontestable, elle est remise en cause. C'est assez effrayant pour nous, première génération qui n'avait pas connu la guerre en Europe. Il a également indiqué que ‘la guerre en Ukraine vient percuter notre vie démocratique et la campagne électorale’. Je pense qu'en tant que citoyen, nous avons notre rôle à jouer. Le premier rôle que nous avons est de voter. Je n'aurai qu'un leitmotiv : votez pour qui vous voulez, mais votez ! »

Les Français de l’étranger avaient voté à 40 % pour Emmanuel Macron lors du premier tour de l’élection présidentielle de 2017 et à 89 % lors du second tour. Aux États-Unis, il avait recueilli 52 % des suffrages au 1er tour, et 95 % au second tour.

En 2017, les États-Unis représentaient le second territoire avec le plus grand nombre de votants (51991), derrière la Suisse avec 67583 électeurs français et devant le Royaume-Uni avec 49122 électeurs. Mais l’abstention avait été une réalité. « Ça a l'air simple, mais le premier geste que nous pouvons faire pour défendre notre démocratie est de voter. En 2017, les Français installés à l'étranger n'ont voté qu'à 44%. Et ces chiffres ne prennent pas en compte les Français qui ne sont pas inscrits sur les listes électorales. Ce n'est pas assez si nous voulons que notre démocratie soit vivante et que nos voix soient entendues, » déplore Pascal Royer. En effet, en 2022, la donne est différente : une démocratie est attaquée sur le continent européen.

 

Voter par procuration

Les Français d'Amérique du Nord sont invités à exprimer leur vote le samedi 9 avril pour le 1er tour et le samedi 23 avril pour le 2e tour. Les 10 et 24 avril en France. « Les Français peuvent voter à l'urne ou par procuration. Il n'y aura pas de possibilité de voter par Internet comme nous l'avons fait lors des élections consulaires de mai 2021 et comme nous le ferons aux élections législatives de juin 2022. Les équipes des Consulats ont travaillé sans relâche pour organiser au mieux cette élection. Nous sommes nombreux à nous mobiliser pour faciliter le vote par procuration, en mettant en contact les personnes qui ne pourraient pas voter, quelle que soit la raison, et les personnes qui souhaitent porter leur vote. Nous avons mis une plateforme informatique qui permet à chacun de trouver un électeur ou de porter un vote pour le Président de la République. Je suis certain que les autres candidats s'inspireront de cette plateforme pour mettre la leur en place dans les prochains jours » précise Pascal Royer.

Dans sa lettre aux Français, Emmanuel Macron écrit « nous connaissons des bouleversements d’une rapidité inouïe : menace sur nos démocraties, montée des inégalités, changement climatique, transition démographique, transformations technologiques. Ne nous trompons pas : nous ne répondrons pas à ces défis en choisissant le repli ou en cultivant la nostalgie. C’est en regardant avec humilité et lucidité le présent, en ne cédant rien de l’audace, de la volonté et de notre goût de l’avenir que nous réussirons. L’enjeu est de bâtir la France de nos enfants, pas de ressasser la France de notre enfance. » Ce à quoi réagit Pascal Royer « dans ces moments difficiles pour l'Europe et pour notre pays, la participation lors cette élection et la façon dont sera élu le futur président ou la future présidente seront déterminant pour notre pays pour les 5 années qui viennent. Le Président ajoutait [lors de l’allocution du 2 mars sur la guerre en Ukraine, NDLR,] ‘(que) la campagne permettra un débat démocratique important pour la Nation, mais qui ne nous empêchera pas de nous réunir sur l'essentiel’ ».

 

Appel aux volontaires

Toute élection a besoin de volontaires pour la tenue des bureaux de vote, selon les principes de la Démocratie française. Aussi, dans le cadre de l’organisation de l'élection présidentielle (samedis 9 et 23 avril 2022) et de l'élection législative (samedis 4 et 18 juin 2022), le Consulat général de France à New York recherche des volontaires en vue de participer à la tenue des bureaux de vote, ainsi qu’à l’accueil et l’orientation des électeurs sur les sites de vote proposés sur l'ensemble de la circonscription. « Nous ne pouvons qu'être satisfaits de ces paroles et nous devons prouver notre volonté de protéger la démocratie en faisant notre « part du job ». Voter bien sûr, mais aussi se porter volontaire pour aider l'organisation de l'élection, devenir assesseur dans un bureau de vote. Les volontaires peuvent s'inscrire sur le site du Consulat. Je me tiens également à leur disposition quels que soient leurs besoins, leurs questions ou leurs envies de s'engager ou d'être volontaire ».

 Et Pascal Royer de conclure, « agissons, engageons-nous pour la démocratie et répétons à l'envie ‘les 9 et 23 avril, votez pour qui vous voulez, mais votez !’ ».

 

Pour contacter Pascal Royer : pascal.emny@gmail.com

Pour participer à l’organisation des scrutins de 2022, plus d’informations ici

Pour en découvrir davantage sur plateforme informatique du vote par procuration du parti EM

 

 

Rachel Brunet

Rachel Brunet

Après être passée par la presse économique et la presse spécialisée, Rachel Brunet est la directrice et la rédactrice en chef des éditions New York et Miami du Petit Journal.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction New York !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale