Vendredi 16 avril 2021
New York
New York

Entre Emmanuel Macron et Trump, Daft Punk s’invitait au 14 juillet

Par Rédaction - New York | Publié le 23/02/2021 à 14:41 | Mis à jour le 24/02/2021 à 18:31
Daft Punk

On pensait le duo inséparable, prêt à avaler les décennies. Mais après bientôt 30 ans de bons et loyaux services dans l’industrie musicale, Daft Punk n’est plus. Duo électronique mythique, on ne compte plus les morceaux, les tubes, les chefs-d’œuvre qu’ont créé les Daft Punk, groupe actif depuis 1993, dans la pop culture, de "Harder, Better, Faster, Stronger" à "Around the World" en passant par "One More Time". Surprendre, créer, composer, voilà ce que Daft Punk a fait durant près de 30 ans. Avant-gardistes, toujours masqués...

Mais quelle surprise quand le 14 juillet 2017 Daft Punk résonnait sur les Champs-Élysées sous les instruments de la fanfare interarmées. Une tranche d’histoire, quelques minutes d’anthologie, Daft Punk entre deux présidents, Emmanuel Macron et Donald Trump, alors en fonction.

L'interprétation d'un medley du groupe français par les musiciens de la fanfare interarmées avait secoué la fin du défilé du 14 juillet 2017, sur les Champs-Elysées. Devant un Donald Trump circonspect et son hôte français visiblement enchanté, les instrumentistes militaires issus de la garde républicaine, de la musique de l'air, de la légion étrangère ou des sapeurs-pompiers avaient débuté leur prestation par "Get Lucky".

"Digital Love", "Harder, Better, Faster, Stronger", les tubes du duo français formé par Thomas Banglater et Guy-Manuel de Homen-Christo avaient été passés à la moulinette cuivrée de l'ensemble, allant jusqu'à faire sortir les plus hauts gardés de leur réserve pour applaudir en rythme. Un moment d’histoire, en musique.

À réécouter sans limites...

 

 

Nous vous recommandons

0 Commentaire (s)Réagir

Expat Mag

Seaspiracy, docus Netflix : lanceurs d’alerte ou écrans de fumée ?

Netflix vient de sortir Seaspiracy, un documentaire-choc sur le monde de la pêche. Entre approximations scientifiques et prises de position catégoriques, que valent vraiment ces documentaires Netflix?