Domitille Marchal Lemoine, Friends of Fondation de France et le soutien à l’Ukraine

Par Mois de la Femme avec le soutien d’Orbiss | Publié le 17/03/2022 à 21:39 | Mis à jour le 17/03/2022 à 22:11
Photo : Domitille Marchal Lemoine
Soutien à l’Ukraine

C’est en 1977 que les Nations-Unies reconnaissent officiellement le 8 mars comme la Journée internationale du droit des femmes. Depuis quatre ans, Le Petit Journal New York étend cette journée dédiée aux femmes et aux droits de la femme sur tout le mois de mars. Cette année, notre nouvelle édition floridienne se joint à nous.

Ainsi, durant ce mois de mars 2022, de nombreuses femmes francophones de New York, de Floride et plus largement des États-Unis sont mises à l’honneur dans nos colonnes, avec le soutien du cabinet d’expertise comptable Orbiss, cofondé par une femme, Laurence Ruiz.

 

Aujourd’hui, c’est avec Domitille Marchal Lemoine que nous avons rendez-vous. Fraîchement nommée à la tête de Friends of Fondation de France, à New York, cette maman de trois enfants a un parcours marqué par la stratégie, la communication, mais aussi et surtout, par la philanthropie. Portrait d’une femme aux deux expatriations qui oeuvre actuellement au soutien du peuple ukrainien.

 

Domitille Marchal Lemoine

Domitille Marchal Lemoine

 

À la tête de Friends of Fondation de France

Diplomée de Sciences Po et titulaire d’un Master d’Affaires Internationales à l’Université Paris Dauphine, Domitille Marchal Lemoine débute sa carrière chez Gras Savoye, à la direction de la stratégie. Elle travaille sur les risques, les produits à développer avec toujours le même objectif : répondre aux besoins des bénéficiaires, essentiellement des entreprises. Petit à petit, elle bifurque vers la communication et le marketing « avec toujours la question de comment répondre au mieux aux besoins des bénéficiaires » explique Domitille Marchal Lemoine. Alors que sa carrière est bien lancée, elle suit son mari, muté en Angleterre. C’est une première expatriation pour la famille. « Nous nous sommes expatriés à Londres en 2004, avec deux jeunes enfants, et c’est là que j’ai découvert le milieu associatif. » Durant ces cinq années londoniennes, Domitille Marchal Lemoine se tourne vers la communication et la stratégie pour les associations, « au départ, des associations francophones, et petit à petit, pour des associations anglophones ». Communication, stratégie, levées de fonds, organisation de galas animent les journées de Domitille. « C’est là que j’ai attrapé le virus de la philanthropie », explique-t-elle.

En 2009, c’est un retour à Paris, pour Domitille et sa famille. Elle récupère son poste chez Gras Savoye, mais à la direction de la communication. Organisation d’événements, communication interne, gestion de crise et mécénat font partie de sa mission. « Je travaillais pas mal avec toutes les organisations que l’on soutenait » détaille-t-elle, ravie de replonger dans ce qui l’animait à Londres, des activités philanthropiques, avec de plus en plus de responsabilités, « jusqu’à ce que mon mari soit muté à New York » sourit-elle.

Pour la seconde fois, elle démissionne pour suivre son mari. Arrivée dans la ville qui ne dort jamais, elle fait le choix de développer une activité de consulting plutôt que de prendre des responsabilités dans le secteur privé. « Après toutes ces expériences, j’ai décidé de me consacrer complètement à la philanthropie en arrivant à New York. Petit à petit, je me suis constituée un porte-feuilles, d’abord avec d’associations françaises puis américaines. Le marché américain de la philanthropie est tellement intéressant et passionnant. »

 

Soutenir le peuple ukrainien

Au bout de 7 ans, la vie la mène vers la Fondation de France qui cherche alors quelqu’un pour prendre les rênes de Friends of Fondation de France. « Je suis très fière de rejoindre Friends of Fondation de France à un moment-clé de son histoire, et de contribuer à développer les opportunités pour tous les philanthropes américains de faire la différence » se réjouit Domitille Marchal Lemoine, et de rajouter, « je suis très excitée de faire le pont entre la philanthropie française et le marché américain. »

Créé en 2000, Friends of Fondation de France, lève des fonds aux États-Unis pour soutenir des projets et des causes en France et en Europe, tout en ayant les avantages fiscaux américains. « C’est une structure qui permet à beaucoup d’associations françaises abritées par la Fondation de France de lever des fonds aux États-Unis, mais nous levons aussi des fonds pour nos propres programmes. Par exemple, nous avons eu beaucoup de dons américains lors des attentats, lors de l’incendie de Notre-Dame, durant le Covid. Beaucoup de filiales américaines d’entreprises françaises ont soutenu les programmes Covid en France. Nous avons aussi des réseaux d’anciens élèves qui lèvent des fonds via Friends of Fondation de France. Nous comptons aussi des établissement culturels français » explique-t-elle.

Dès le 1er mars, Friends of Fondation de France relaie aux États-Unis une collecte pour l’Ukraine lancée depuis Paris par la Fondation de France « pour soutenir la population ukrainienne, notamment les femmes et les enfants qui ont fui leur pays » explique Domitille Marchal Lemoine.

Plus de 2,5 millions de personnes, principalement des femmes, des enfants, ont dû quitter leur pays ou s’éloigner de leur foyer pour échapper à l’offensive russe en Ukraine depuis le 24 février dernier. Pour leur venir en aide, la Fondation de France soutient des associations implantées localement dans leur mission d’accueil des réfugiés et des déplacés, à la fois dans les pays limitrophes, mais aussi en Ukraine. La Fondation de France travaille ainsi sur le terrain et soutient des actions de terrain « pour soutenir le peuple ukrainien, nous avons choisi trois associations locales. Nous avons l’ambition de lever 8 millions d’euros et nous sommes déjà à un plus de 5 millions », détaille la directrice de Friends of Fondation de France.

En Roumanie, la Fondation Hope and Homes for Children (HHC) assure l’accueil d’enfants orphelins venus d’Ukraine. Ce soutien permettra d’assurer les besoins en produits de première nécessité, en hébergement et en transports des enfants issus des orphelinats ukrainiens. La Fondation HHC proposera aussi un accompagnement psychologique aux réfugiés : enfants et familles en détresse psychologique.

En Ukraine, l’organisation Triangle Génération Humanitaire (TGH) travaille avec des associations locales. L’objectif : répondre aux besoins des personnes déplacées, à savoir avec un accès à l’eau, la distribution de nourriture, un appui psycho-social, le transfert monétaire et la mise à disposition de coupon électronique afin de réaliser des achats dans les épiceries locales.

En Pologne, l’ONG française Première Urgence Internationale (PUI) propose un accompagnement global aux populations fragilisées par l’exil, arrivées en Pologne : soutien psychologique, accès aux services de base, dont la protection et l’information.

« Ce sont les trois actions que nous menons de front actuellement. Chaque semaine, un comité est réuni pour déterminer les actions urgentes et nous allouons les moyens en fonction des besoins. Nous avons des équipes sur place, en plus d’un réseau d’associations européennes » explique Domitille Marchal Lemoine. Une aide précieuse pour soutenir, aider et accompagner une population frappée par l’horreur, sur le sol européen, en 2022, où des civils, dont de jeunes enfants perdent chaque jour la vie.

Domitille Marchal Lemoine, une femme française expatriée à New York, passionnée par la philanthropie, par l’aide et le soutien. « Aider et faire avancer les choses est une mission formidable et passionnante » conclut-elle.

 

Par Rachel Brunet

Pour faire un don et aider le peuple ukrainien

Pour en savoir plus sur Friends of Fondation de France

 

Mobilisation pour l’ukraine

 

Le « Mois de la Femme » 2022 est soutenu par le cabinet d’expertise comptable Orbiss

 

Orbiss

 

 

 

 

Cabinet comptable Orbiss

Mois de la Femme avec le soutien d’Orbiss

Orbiss est un cabinet d'experts comptables spécialisé dans le développement des entreprises françaises et européennes aux États-Unis. Orbiss aide ces entreprises et startups à réussir leur traversée de l'Atlantique.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction New York !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale