Mercredi 18 septembre 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Carte sanitaire : la protection sociale en Espagne, avec TARGOBANK

Par Targobank | Publié le 19/09/2017 à 00:00 | Mis à jour le 11/10/2017 à 15:20
sanidad

En tant que Français établi en Espagne, il faut justifier de sa résidence dans le pays et de sa participation au système de cotisation, pour bénéficier de la protection sociale espagnole et disposer de la carte sanitaire. Il existe trois possibilités : avoir un contrat de travail ou être inscrit comme travailleur indépendant ; être inscrit comme demandeur d'emploi en Espagne après avoir travaillé en Espagne ; être bénéficiaire d'une pension versée par un organisme espagnol.

 

Les Français établis en Espagne ou ceux qui souhaitent s'y installer (actifs ou retraités) doivent demander le formulaire S1 auprès de l'organisme d'Assurance maladie de leur précédente affiliation. Ce document est à demander auprès de la Caisse primaire d'assurance maladie du dernier lieu de résidence en France pour les actifs et auprès de la Caisse délivrant la pension pour les retraités. Le formulaire S1 permet de s'inscrire auprès des organismes de santé du pays de l’Union européenne dans lequel l'intéressé réside, lorsque ce dernier est assuré dans un autre pays. C’est notamment souvent le cas des travailleurs détachés, des retraités, des fonctionnaires et des personnes à leur charge.

 

Pour bénéficier de la carte sanitaire espagnole : 


- Être en mesure de justifier d'une des trois conditions mentionnées ci-dessus.


- Disposer du NIE.


- Disposer du "padrón".


Il est nécessaire de demander personnellement l'inscription sur les registres de santé 3 mois après l'entrée sur le territoire espagnol.

 

Documents à présenter :


- Le formulaire d'affiliation TA.1, à télécharger sur http://www.seg-social.es


- Une pièce d'identité + photocopie 


- Le Numéro d'identification étranger (NIE) + photocopie.

 

Où effectuer la démarche ?


À l'Administration de la Trésorerie Générale de la Sécurité Sociale du domicile du citoyen ou du siège de l'entreprise employant le travailleur. Liste des bureaux sur http://www.seg-social.es
Si vous disposez d'un certificat électronique, vous pouvez accéder au service "Attribution de numéro de Sécurité Sociale" via le Bureau Électronique de la sécurité sociale https://sede.seg-social.gob.es/

 

Les étudiants ou stagiaires se rendant en Espagne opteront plus facilement pour la Carte Européenne d'Assurance Maladie (CEAM). Délivrée par la Caisse primaire d'assurance maladie, elle est valable pour une durée d'un an. Sur simple présentation de la CEAM, il est possible de bénéficier des soins et demander le remboursement des frais engagés dans le service public, lors du séjour ou dès le retour en France. Attention : la CEAM n'est pas valable si le but du séjour est d'aller se faire soigner.

 

Information sponsorisée par TARGOBANK. Plus d'informations ici : https://www.targobank.es/fr/infos/2017/mieux-nous-connaitre.html

TARGOBANK vous aide dans vos premières démarches pour votre installation en Espagne.
TARGOBANK est filiale du groupe Crédit Mutuel.
TARGOBANK est une banque experte pour des projets d’entreprises, en Espagne comme à l’étranger, qui concentre son activité bancaire sur une offre de produits et services financiers spécifiques pour les grandes entreprises, les PME, les travailleurs indépendants et les particuliers ; une offre complétée par une vaste gamme d’assurances. Pour cela, elle naît avec un réseau de 126 agences réparties sur les principales zones d’activité économique, avec une position financière privilégiée et un des ratios de solvabilité les plus élevés du marché bancaire espagnol : Ratio Core Tier One 18,77%.
TARGOBANK dispose d’une offre spécifique pour les entreprises et particuliers français installés en Espagne. En plus d’avoir des agences où avec du personnel qui parle français. 
La banque dans laquelle vous vous sentez toujours comme chez vous.

0 Commentaire (s)Réagir

Expat Mag

Dublin Appercu

Apple met en cause le « bon sens » de l’UE devant la justice

Apple a dénoncé mardi devant la justice européenne la décision de Bruxelles lui demandant de rembourser à l’Irlande 13 milliards d’euros d’avantages fiscaux, estimant qu’elle défiait « la réalité et l